Votre gynécologue ne vous en parlera pas de la camomille pour guérir les problèmes de votre partie intime.

Les gênes au niveau des parties intimes sont très communes chez la femme. Elles peuvent se présenter sous forme de démangeaisons, inflammations ou rougeurs accompagnées de mauvaises odeurs. En outre, cette partie du corps est assez sensible et vulnérable aux bactéries et aux champignons, d’où l’importance de la traiter avec vigilance et le plus naturellement possible. Dans cet article, vous allez découvrir l’ingrédient naturel numéro 1 qui peut guérir tous vos problèmes vaginaux en un temps record !

La principale cause de la survenue de problèmes vaginaux est un déséquilibre de la flore vaginale. En d’autres termes, l’équilibre du vagin est perturbé soit par la réduction du nombre de bonnes bactéries, soit par la prolifération des mauvaises bactéries. À noter que la réduction de bonnes bactéries et la prolifération de microbes nocifs sont souvent corrélées. 

Qu’est-ce qu’une flore vaginale saine ?

Un vagin en bonne santé est majoritairement peuplé de bonnes bactéries. Ces bactéries sont considérées comme des barrières protectrices du vagin car elles peuvent inhiber la croissance de bactéries et levures potentiellement nocives, en produisant de l’acide lactique et du peroxyde d’hydrogène, et empêcher les mauvaises bactéries de se fixer à la paroi vaginale. L’acide lactique aide à maintenir l’environnement acide du vagin, tandis que le peroxyde d’hydrogène aide à tuer les mauvaises bactéries.

Il y a beaucoup de facteurs qui peuvent perturber l’équilibre délicat qui existe à l’intérieur du vagin. Certains d’entre eux incluent des dommages tissulaires causés par l’accouchement, des maladies, des changements hormonaux, le stress, certains médicaments, ainsi que des vêtements serrés ou des sous-vêtements synthétiques, une méthode d’hygiène inappropriée, des irritants présents dans les lotions et autres produits cosmétiques ou encore un manque de lubrification pendant les rapports sexuels.

Le remède naturel pour une partie intime saine :

Énormément de femmes sont, au moins une fois dans leur vie, la cible des bactéries fongiques et vaginales. Celles-ci provoquent une gêne et une mauvaise odeur persistante mais la bonne nouvelle, c’est qu’il existe un remède naturel qui peut les tuer rapidement, sans affecter le pH naturel de votre région intime. Il s’agit de la camomille qui aide à combattre la mycose et qui agit comme un excellent anti-inflammatoire. De plus, elle s’avère être très rafraîchissante et elle a des vertus apaisantes efficaces en cas de démangeaisons et d’irritations des muqueuses.

Comment l’utiliser ? 

Mélangez l’équivalent de deux cuillères à soupe de fleurs de camomille  séchées avec un litre d’eau dans une casserole et laissez bouillir sur feu doux. Retirez la casserole du feu après ébullition et laissez reposer cinq ou dix minutes puis égouttez le mélange. Une fois la lotion à base de camomille froide, lavez vos parties intimes avec, environ deux fois par jour. Par ailleurs, les bains de siège dans une infusion à la camomille peuvent aussi agir comme un calmant naturel contre les irritations vaginales.

La camomille peut également être utilisée une fois par semaine en prévention, pour préserver votre santé intime si vous n’avez pas de champignons ou de bactéries. Cependant, veillez à respecter les doses recommandées pour obtenir un maximum d’effets positifs, sans aucuns risques. En effet, en cas d’utilisation excessive, il est possible de souffrir d’éruptions cutanées. Par ailleurs, la camomille est déconseillée aux personnes asthmatiques, allergiques aux pollens et aux femmes enceintes. 

Pour une meilleure santé vaginale, nous vous recommandons également de :

  • Porter des sous-vêtements propres tous les jours et d’opter pour une lingerie en coton plutôt que du tissu synthétique ou de la soie.
  • Eviter  de porter des vêtements serrés.
  • Laver les zones intimes au maximum de deux fois par jour, matin et soir. Une fréquence plus élevée peut provoquer une irritation.
  • Sécher soigneusement la partie intime après chaque lavage.
  • Eviter les nettoyants agressifs qui peuvent endommager le film protecteur qui recouvre les parois vaginales.
  • Veiller à une hygiène intime irréprochable avant et après le rapport sexuel.
  • Eviter les douches vaginales.
  • Utiliser les mains au lieu des gants de bain qui fourmillent de bactéries.
  • Changer les serviettes hygiéniques toutes les deux heures pendant la période des règles.
  • Avoir une alimentation saine et équilibrée. 
  • Pratiquer une activité physique régulière.
  • Boire une quantité suffisante d’eau par jour.

Enfin, rappelez-vous que si les démangeaisons, les mauvaises odeurs, les rougeurs et les irritations persistent même après l’utilisation de ce remède, consultez votre médecin traitant.

Contenus sponsorisés

Loading...
Close
Close