Voilà comment en finir avec les mycoses de la peau

Voilà comment en finir avec les mycoses de la peau


Voilà comment en finir avec les mycoses de la peau

Une mycose désigne une infection de la peau par un champignon qu’on nomme également infection fongique. Cette infection peut affecter plusieurs parties du corps sans aucune gravité pour la santé et touche un bon nombre de personnes, de tout âge. Il serait difficile d’y échapper puisque ces champignons résident dans l’environnement. C’est pour cette raison qu’il est indispensable de prendre les mesures nécessaires afin de les prévenir et de les éradiquer, pour notre confort et la santé de notre organisme.

Cependant, il existe des infections fongiques graves, dites invasives, qui peuvent être mortelles. En France, ce type d’infection touche environ 3600 personnes, chaque année. Ces infections comme les candidoses, aspergilloses et cryptococcoses entrainent des complications infectieuses, notamment chez les personnes affaiblies par une déficience immunitaire. Ainsi, selon le Bulletin épidémiologique hebdomadaire, le taux de mortalité lié à ces infections peut atteindre 20% en cas d’absence de traitement.

Les différents types de mycoses et leurs symptômes

Il existe différents types de mycoses qui peuvent éventuellement être inoffensifs. Néanmoins, lorsque ces mycoses se multiplient de façon déséquilibrée, il en résulte des problèmes de santé, tels que :

  • Des mycoses cutanées qui touchent plusieurs parties du corps. La teigne est une de ces manifestations qui prend l’aspect d’une tache rouge causant des picotements et revêtant un aspect floconneux ; ces mycoses peuvent toucher également l’articulation affectant la région de l’aine qui se traduit par des lésions rouges et écailleuses sur la peau, notamment chez les sportifs qui fréquentent les vestiaires. 
  • Des mycoses transmissibles soit par des facteurs internes ou externes se caractérisant par des champignons qui prolifèrent dans les intestins, comme le candida albican.
  • Des mycoses des ongles comme le pied d’athlète qui présentent l’aspect d’une peau rouge et irritable et qui peut également toucher la plante des pieds.
  • Des mycoses vaginales causées par des levures parasites dont le candida albican qui se développe dans les milieux humides.

Les facteurs à l’origine de la mycose de la peau

Plusieurs facteurs sont à l’origine de la mycose de la peau et les personnes les plus susceptibles de contracter des champignons sont :

  • Les personnes dont le système immunitaire est très faible, qui présentent un risque accru de contamination générale de l’organisme par la mycose.
  • Les personnes dont la transpiration est excessive, vu que les champignons prolifèrent dans un milieu humide.
  • Les personnes en contact direct avec d’autres personnes à risque, comme les infirmières, les médecins, les sportifs, etc.
  • Les personnes qui suivent un traitement de longue durée d’antibiotiques ou des immunosuppresseurs. Les antibiotiques déséquilibrent la flore bactérienne digestive générant ainsi des mycoses.

Les endroits à risque pour attraper des mycoses des pieds et des orteils ou encore des parties génitales sont principalement, les vestiaires des salles de sport, les piscines et les toilettes publiques.

Traitement et prévention

Afin d’éviter tout risque d’infection par une mycose, il est conseillé :

  • D’éviter les matières synthétiques qui constituent le parfait nid des champignons et privilégier plutôt les vêtements en coton ou en lin.
  • De nettoyer les sous-vêtements même neufs à une température de 40°.
  • De garder une bonne hygiène corporelle surtout au niveau des orteils, des aisselles et au niveau de la poitrine en veillant à bien sécher ces zones une fois lavées.
  • De consommer des probiotiques qui sont de bonnes bactéries permettant de rééquilibrer la flore digestive et vaginale.
  • D’adopter une alimentation saine et d’y inclure des fruits, des légumes et du yaourt de préférence au lait de chèvre.
  • De bien s’hydrater. Ainsi, il est important de boire environ 2 litres d’eau par jour.
  • D’éviter le sucre sous toutes ses formes, car il permet de nourrir les champignons et de les multiplier.
  • D’augmenter les protéines et réduire les glucides.
  • D’éviter de gratter la partie du corps touchée par la mycose afin d’éviter sa propagation sur le reste du corps.
  • De garder la peau sèche et propre en utilisant des serviettes douces et propres
  • D’éviter de partager des vêtements intimes avec une autre personne, comme les affaires de toilette, les gants, les serviettes, etc.  En effet, il suffit que cette personne soit infectée par une mycose pour qu’elle soit contagieuse.

Afin de traiter efficacement ces mycoses, il existe de nombreux baumes et crèmes antifongiques, efficaces. Cependant, il y a des remèdes naturels tout aussi efficaces. Nous citons, notamment, l’Aloe vera, qui est une plante antifongique et antibactérienne et qui présente des propriétés antimycosiques. Il suffit d’appliquer le gel d’Aloe vera sur la partie du corps infectée et de laisser agir. Ne pas hésiter à répéter l’opération, plusieurs fois, de préférence le soir, pour plus d’efficacité.

Cependant, si vous souffrez de diabète ou d’une déficience immunitaire, il serait souhaitable et indispensable de consulter un spécialiste au lieu de faire de l’automédication.  


Loading...