Voici comment reconnaitre un cancer de la peau

Notre peau joue le rôle d’une barrière protectrice qui couvre l’ensemble de notre organisme et protège ses organes internes. Cependant, la plupart des gens oublient qu’elle a, à son tour, besoin d’être protégée des différentes agressions internes et externes, qui favorisent l’apparition de plusieurs problèmes cutanés, allant de la simple irritation au cancer. Découvrez comment reconnaître ce dernier de manière précoce, et ainsi pouvoir le traiter à temps !

En rentrant dans un cabinet dermatologique, nous retrouvons souvent des phrases du genre : « Vous aimez vos grains de beauté ? Montrez-les à votre dermato ! », sans savoir leur signification. En réalité, ce que nous voyons comme grain de beauté peut être le début d’un cancer de la peau. 

Qu’est-ce qu’un grain de beauté ?

Un grain de beauté, également appelé naevus, est une agglomération de cellules pigmentaires – mélanocytes, à la surface de la peau. Pour déterminer s’il est bénin ou pas, les dermatologues utilisent la « règle abécédaire ». Ceux qui sont atypiques ou précancéreux présentent généralement les critères suivants :

  1. Asymétriques : le grain de beauté n’est pas symétrique, et ceci devient évident si on dessine un trait (imaginaire) dans son milieu : les deux parties n’ont pas la même forme ;
  2. Bords irréguliers : les bords du grain de beauté ne sont précis ;
  3. Couleurs différentes : un même naevus présente différentes nuances : brun clair, brun foncé, rosé.
  4. Diamètre : de plus de 6 millimètres ;
  5. Évolution : toute modification de couleur, de forme ou de taille, ainsi que l’apparition de démangeaisons ou de saignements doivent conduire à une consultation médicale, car ces changements peuvent être le signe du début du développement du cancer.

    Quels sont les principaux types de cancer de peau ?

    Il existe trois types principaux de cancers de la peau :

    1 – Le carcinome basocellulaire :

    Voici comment reconnaitre un cancer de la peau

    C’est le type de cancer le moins agressif, mais le plus fréquent – 75% des cas de cancer de peau. Se développant à partir des petites cellules qui se trouvent sur la couche profonde de la peau, et qu’on appelle cellules basales, il touche principalement les parties les plus exposées au soleil, telles que le visage, le décolleté, le dos de la main, etc. Cette forme de cancer de peau peut toucher plusieurs parties du corps à la fois, mais reste généralement localisée et ne se propage pas. Les risques de souffrir de cancer basocellulaire ou CBC augmentent avec l’âge, puisqu’il apparaît souvent chez les personnes de plus de 40 ans.

    2 – Le carcinome spinocellulaire :

    Voici comment reconnaitre un cancer de la peau

    Également appelée carcinome épithélial, cette forme du cancer de peau se développe à partir des cellules responsables de la production de la kératine, nommées kératinocytes. Le cancer spinocellulaire touche principalement les parties du corps endommagées par une exposition prolongée au soleil, les cicatrices, les brûlures et les ulcères. Contrairement à la forme de cancer précédente, celle-ci peut se propager et toucher les organes voisins et les ganglions lymphatiques.

    3 – Le mélanome :

    Voici comment reconnaitre un cancer de la peau

     Le mélanome est le type de cancer de peau le plus dangereux. Il prend naissance au niveau des mélanocytes, les cellules responsables de la production de la mélanine, le pigment naturel qui donne à la peau, aux cheveux et aux yeux leur couleur. Il se caractérise par une vitesse de croissance assez élevée et une capacité à se propager rapidement vers les autres organes, mettant ainsi la vie des personnes qui en souffrent en danger. Se développant généralement à partir des grains de beauté, il demande donc beaucoup de vigilance afin de détecter tout changement dans l’aspect de ces derniers, conformément à la règle abécédaire mentionnée plus haut.

    Existe-t-il un traitement contre le cancer de la peau ?

    Il existe plusieurs traitements des cancers de peau, autres que le mélanome, allant d’un simple traitement médical à des procédures chirurgicales plus compliquées. On trouve, entre autres, les peelings chimiques : où on applique un acide sur la partie touchée pour éliminer les couches supérieures touchées, la cryochirurgie qui tue les cellules cancéreuses en les gelant, le laser, qui permet de brûler les tumeurs, la chirurgie phyto-dynamique qui a recours à la lumière pour détruire les cellules cancéreuses, etc.

    Dans certains cas, les dermatologues ont recours à la chirurgie de Mohs pour venir à bout de la tumeur, comme expliqué dans la photo suivante :

    Voici comment reconnaitre un cancer de la peau

    Pour réduire vos risques de souffrir du cancer de la peau, veiller à vous protéger du rayonnement solaire en appliquant des crèmes écran total et en limitant la durée d’exposition. Il est également recommandé de procéder régulièrement à un auto-examen et de consulter un spécialiste en cas de doute.

Contenus sponsorisés
Loading...
Close