Voici pourquoi vous avez besoin de magnésium si vous êtes constamment stressé ou anxieux

Reconnu comme l’un des maux majeurs du XXIème siècle, le stress est devenu l’ennemi à abattre. Au vu et au su de tous, il se glisse dans notre quotidien, il nous empoisonne, il empeste le mal-être et tétanisés par son emprise, nous restons figés, incapables de lutter. De plus en plus répandu dans les sociétés contemporaines, ce sentiment autrefois positif et encourageant a fini par se transformer en handicap. Un sentiment qui aujourd’hui ankylose 89% des Français.

Emplois du temps surchargés, situations professionnelles inconvenantes, vie privée chaotique, les causes ne manquent pas pour expliquer l’anxiété que nous sommes nombreux à ressentir. Mais si le stress semble être un concept facile à cerner, les solutions pour y remédier quant à elles, demeurent aussi nombreuses qu’insaisissables.

En effet, n’oublions pas que le corps humain est une machine complexe dont les mécanismes sont intrinsèquement liés. De ce fait, un stress persistant qui s’étend sur la durée peut mener à de l’anxiété ou à de l’angoisse. Ces dernières n’étant pas dénuées de répercussions sur la santé physique et mentale. Sommeil, surpoids, troubles infectieux, immunité réduite, fatigue, migraines…une liste interminable de conséquences directes ou secondaires de ce mal qui n’a pourtant pas toujours été jugé coupable.

Stress : origine du “mal”

A l’origine, le stress a fait partie d’un processus de survie crucial pour l’Homme. Découvert par Henri Seyle, physiologiste anglosaxon, il a d’abord été défini comme un “syndrome général d’adaptation”, une réaction complexe de défense pour se parer contre les aléas du quotidien. C’est donc un agent stresseur comme l’expliquent nos confrères du Figaro Santé, pouvant survenir de manière chronique, ponctuelle ou structurelle en réponse aux systèmes neurologiques, physiques, psychologiques ou endocriniens de l’organisme. Par conséquent, ce n’est que lorsque ces capacités d’adaptation sont dépassées, que l’organisme devient alors vulnérable aux dysfonctionnements.

Aujourd’hui, ce sentiment est devenu omniprésent, symbole de situations menaçantes pour notre bien-être et notre équilibre intérieur. Une manière de laisser entrevoir l’anxiété qui nous ronge sans avoir à l’exprimer par des mots autres que “je stresse”. De ce fait, la mise en place de solutions efficaces est une évidence pour y faire face, notamment en identifiant les causes du stress qui nous rongent et des stratégies de réponse face à ce ressenti. Lorsqu’elles ne relèvent pas de la dépense énergétique et de l’activité physique pour se libérer de ce poids, les solutions s’avèrent parfois très simples et ne reposent que sur des ressources à portée de main, notamment le magnésium. Portrait d’un anti-stress naturel souvent sous-estimé.

Magnésium : l’allié anti-stress

Le magnésium est un sel minéral essentiel à diverses fonctions de l’organisme. Impliqué dans le métabolisme des graisses, la dégradation du sucre et la synthèse de protéines, il agit sur plus de 300 enzymes différentes pour remplir nos fonctions cellulaires les plus importantes. Mais ce n’est pas tout, si le magnésium se distingue pour ses bienfaits contre le stress, c’est surtout en raison de sa capacité à réguler le rythme cardiaque et de son rôle dans la transmission de l’influx nerveux qui opère au niveau neuro-musculaire. En effet, une carence en magnésium se reconnaît principalement par une sensation de fatigue, de stress et de tension persistante. Dans certains cas, desinsomnies également.

Pourtant, il semblerait qu’en France un homme sur six et une femme sur 4 n’en consomment pas assez. Le corps nécessitant des apports quotidiens et réguliers pour satisfaire ses besoins. Selon un article publié par la revue Scientifica, un stress accru, qu’il soit de nature physique ou émotionnelle est l’une des répercussions associées à une carence en magnésium, celle-ci pouvant à son tour entraîner des complications cardiovasculaires.

Une méta-analyse examine de plus près le lien entre ce minéral et l’anxiété. Selon les observations des chercheurs, le magnésium permettrait de prévenir les sentiments de stress et d’anxiété en agissant au niveau du système neuro-endocrinien. A savoir que lorsque nous sommes confrontés au stress, les systèmes nerveux sympathique et central libèrent respectivement de l’adrénaline et de la noradrénaline, des hormones destinées à augmenter notre vigilance en cas de danger. Le revers de la médaille, c’est que ces hormones provoquent également des fuites urinaires de magnésium, augmentant les carences de l’individu concerné quand ces dernières sont les plus susceptibles de l’aider à pallier son anxiété.

Comment optimiser sa consommation de magnésium?

Pour des apports suffisants, la diversité et la qualité des produits consommés sont donc fortement recommandées au niveau alimentaire.  Sachant que l’organisme ne dispose pas de réserves en terme de magnésium, des apports réguliers sont essentiels, notamment en légumes, fruits secs et en céréales peu raffinées. L’idéal étant de privilégier quotidiennement une assiette de féculents, 4 à 5 fruits et légumes et d’inclure une portion de fruits secs à raison d’une à deux fois par semaine, en complément d’une hydratation régulière.

A savoir que dans certains cas, la prise de compléments est nécessaire si le déficit est trop important. Un avis médical est indispensable pour vous orienter en cas de carences.

Contenus sponsorisés
Loading...
Close