Voici pourquoi les enfants d’aujourd’hui manquent de compétences de base

A l’école, l’éducation de base se réfère entre autres, à l’apprentissage des mathématiques et de la culture générale mais n’apprend en aucun cas les travaux manuels indispensables à la gestion de la vie de tous les jours. Normal, ces choses s’apprennent le plus souvent à la maison mais si ces compétences sont combinées à celles de l’école, elles feront de ces enfants, les adultes avertis de demain. THE DAILY GAZETTE, met en lumière cet apprentissage paru au 20ème siècle.

Parmi les compétences que devraient acquérir ces enfants, nous pouvons nommer celles de la cuisine, de la budgétisation, de la gestion du temps ainsi que  les comparatifs des achats. Cela aiderait les enfants dans une large mesure à comprendre le dur labeur de leurs parents mais  aussi d’être mieux préparés à leur vie future et à être autonomes.

Un petit rappel sur l’histoire de cette discipline

Bien que les principes de ces cours d’apprentissage aient été enseignés à compter du 19ème siècle, le terme « économie domestique » ne fut appliqué qu’au début du 20ème siècle. L’image que véhiculait cette discipline était limitée et mettait en avant celle des jeunes filles qui cuisinaient et qui cousaient. Durant les années 1960 et 1970, le mouvement des femmes qui regardait cet enseignement ménager avec suspicion a révolutionné la vision étroite sur les femmes et leur a ouvert la voie d’accès à des carrières de chercheuses et d’enseignantes et dans bien d’autres domaines. L’année 1984 sonne l’arrêt de cette matière en France puisqu’un décret, paru le 30 juin dans le Journal Officiel de la République Française, annonce la suppression de l’enseignement de cette épreuve du baccalauréat.

Normalisation de l’enseignement de l’économie  domestique dans les écoles

Au fil du temps, l’économie domestique s’est perdue puisque cette discipline qui était l’apanage des filles à l’époque, a commencé à disparaitre avec l’évolution de la femme et son intérêt pour des activités plus valorisantes.

Actuellement, cet enseignement enregistre un regain d’intérêt afin de permettre aux adolescents tout sexe confondu, d’être autonomes. En Finlande, cet enseignement a été adopté depuis des années dans les écoles et a permis aux élèves d’acquérir des compétences manuelles qui étaient ignorées jusque-là, d’autant plus que cela a permis d’éradiquer les stéréotypes de certains  travaux spécialement conçus pour les filles ou les garçons.

Une classe d’apprentissage de la cuisine et de tous les aspects domestiques est dorénavant dédiée aux élèves. Il s’agit des besoins de travaux de  base que tout un chacun doit connaitre surtout à un jeune âge. Ainsi, cela permettra avec le temps d’aider les enfants et les adolescents à faire valoir des compétences domestiques quotidiennes.

Outre la cuisine et le ménage qui sont enseignés, il y a aussi l’apprentissage des premiers soins à prodiguer en cas de blessure, la gestion du budget, la dépense judicieuse, la patience, l’écoute, l’attention et même l’empathie. Ces cours sont indispensables pour développer le sens de la responsabilité chez les adolescents  qui deviendront les adultes de demain. Ces cours qui sont obligatoires dans l’enseignement au Danemark « valorisent l’intelligence relationnelle et le vivre ensemble au même titre que l’apprentissage de l’orthographe ou de la lecture. » comme le souligne nos confrères de Top Santé.

Par ailleurs, et selon The classroom, l’économie domestique qui revêt aujourd’hui le nom du cours d’économie familiale en sciences de la famille et de la consommation est enseignée aux enfants depuis le secondaire afin qu’ils puissent s’en imprégner le plus tôt possible.

Les principales matières enseignées dans cette discipline :

La sécurité

Les étudiants apprennent les différents principes de sécurité et à réaliser les dangers potentiels, comme laisser une casserole sur le feu sans surveillance, soigner les blessures pour éviter le risque d’infection, être vigilant avec les jeunes enfants et prévenir les risques d’incendie.

Nutrition

Les élèves apprennent les risques liés à une mauvaise alimentation et au manque d’exercice physique, engendrant le plus souvent un problème d’obésité.

Les compétences de la vie

Pendant ces cours, les étudiants apprennent par exemple à gérer un carnet de chèque, se préparer pour un entretien d’embauche, organiser un budget, honorer ses factures et comprendre le principe du paiement de l’impôt. Outre ces qualifications, ils apprennent également la résolution des conflits, les fondements de la communication, le développement personnel qui sont censés avoir des répercussions positives sur leurs relations futures.

La vie commune

Avec ces apprentissages, les enfants apprennent à être plus indépendants surtout lorsqu’ils vivent dans des résidences universitaires en partageant leur chambres ou dans des casernes militaires.

Le sens de la responsabilité

Pour ceux qui deviendront des parents plus tard, ces cours leur permettront d’acquérir des compétences parentales pour être responsables vis-à-vis de leurs enfants. Sans oublier ceux qui ont envie de se spécialiser dans les domaines de la garde des enfants.

Cet enseignement est plébiscité aujourd’hui pour faire de ces enfants les adultes responsables de demain.

Contenus sponsorisés
Loading...
Close