Voici pourquoi les cardiologues vous demandent de consommer de l’ail tous les jours

Il est indéniable que l’ail est l’un des super-aliments que nous devons tous intégrer à notre alimentation pour une bonne santé. D’ailleurs, la médecine moderne a récemment confirmé de nombreux effets bénéfiques de l’ail sur la santé. Découvrons-les !

Voici 8 bienfaits de l’ail pour la santé qui ont été prouvés par les études scientifiques.

  1. L’ail contient des composés aux propriétés médicinales puissantes

Les scientifiques ont découvert que les bienfaits de l’ail sont dus aux composés soufrés qui se forment lorsqu’une gousse d’ail est hachée, broyée ou mâchée.

Le composé le plus puissant est l’allicine. Toutefois, c’est un composé instable qui se forme brièvement dans l’ail frais après son découpage ou son écrasement.

Parmi les autres composés pouvant jouer un rôle dans les bienfaits de l’ail pour la santé, il y a le disulfure de diallyle et la s-allyl cystéine. Ce dernier peut protéger contre le déficit cognitif et la démence liés à l’âge, d’après une étude iranienne de 2016.

  1. L’ail est très nutritif

L’ail est un aliment très nutritif. Une portion d’ail (28 grammes) contient de bonnes quantités de manganèse, de vitamines B6, C et B1, de sélénium et de fibres. Il contient également de bonnes quantités de calcium, de cuivre, de potassium, de phosphore et de fer, sansoublier les protéines et les glucides.

  1. L’ail peut combattre la maladiecommele rhume

Dans une vaste étude anglaise, un supplément quotidien d’ail pendant 12 semaines a réduit le nombre de rhumes parmi les participants de 63% par rapport au groupe de participants ayant reçu un placebo. La durée des symptômes du rhume a également été réduite de 70%, passant de 5 jours à seulement 1,5 jour dans le groupe qui a reçu le supplément d’ail.

Selon une autre étude publiée dans la revue scientifique Clinical Nutrition une forte dose d’extrait d’ail vieilli (2,56 grammes par jour) réduit de 61% le nombre de jours de maladie par le rhume ou la grippe.

  1. Les composés actifs de l’ail peuvent réduire la tension artérielle

D’après une étude réalisée par l’université d’Adelaïde, en Australie, les participants hypertendus ayant reçu des extraits d’ail vieilli avaient eu une réduction de la pression artérielle.

Dans une autre étude effectuée en Arabie saoudite, 600 à 1 500 mg d’extrait d’ail vieilli étaient aussi efficaces que le médicament Atenolol pour réduire la pression artérielle sur une période de 24 semaines.

  1. L’ail améliore les niveaux de cholestérol, ce qui peut réduire le risque de maladie cardiaque

L’ail peut baisser les niveaux de cholestérol total ainsi que le mauvais cholestérol LDL.

Selon une étude publiée dans la revue scientifique Annals of internal medicine, les suppléments d’ail ont la capacité de réduire le cholestérol total et le mauvais cholestérol LDL d’environ 10 à 15% chez les personnes ayant un taux de cholestérol élevé.

  1. L’ail contient des antioxydants qui peuvent aider à prévenir la maladie d’Alzheimer et la démence

Les radicaux libres causent des dommages oxydatifs qui contribuent au processus de vieillissement.

Selon une étude publiée dans The journal of nutrition, l’ail contient des composés antioxydants tels que, l’allylcystéine, la S-allylmercaptocystéine, et la N(alpha)-fructosyl arginine qui soutiennent les mécanismes de protection de l’organisme contre les dommages oxydatifs.

Il a été démontré dans une étude publiée dans la revue scientifique Gerontology, que des doses élevées de suppléments d’ail permettent d’augmenter les niveaux des enzymes antioxydantes et réduisent de manière significative le stress oxydatif chez les personnes souffrant d’hypertension artérielle.

  1. L’ail augmente la longévité

Etant donné les effets bénéfiques de l’ail sur des facteurs de risque importants tels que la pression artérielle, le cholestérol et les radicaux libres, il est logique que l’ail puisse contribuer à une vie plus longue.

Le fait qu’il lutte contre les maladies infectieuses et cardiovasculaires est également un facteur important, car il s’agit de causes courantes de décès, surtout chez les personnes âgées ou celles qui ont un système immunitaire faible.

  1. Manger de l’ail peut aider à détoxifier les métaux lourds dans le corps

Il a été démontré que les composés soufrés de l’ail protègent les organes contre la toxicité des métaux lourds.

Selon une étude iranienne de quatre semaines menée auprès d’employés d’une usine de batteries de voitures avec une exposition excessive au métal du plomb, l’ail a permis de réduire les concentrations de plomb dans le sang de 19% des employés. Il a également réduit de nombreux signes cliniques de toxicité, notamment les maux de tête et la pression artérielle.

Mise en garde

Les personnes allergiques à l’ail ne doivent pas en prendre.

Les personnes qui souffrent d’un trouble de la coagulation ou qui prennent des anticoagulants et celles qui viennent de subir une intervention chirurgicale doivent consulter leur médecin avant de consommer de l’ail. Cet aliment est à éviter si vous allaitez car il risque d’altérer le goût du lait.

Lire aussi Pourquoi faut-il manger une gousse d’ail à jeun ?

Contenus sponsorisés