Voici pourquoi la perte d’un parent nous change à vie

La perte d’un parent a un impact irréversible sur l’individu. Qu’elle survienne durant l’enfance ou plus tard dans sa vie d’adulte, cet événement traumatisant aura des répercussions considérables. Comme peu de gens discutent réellement du chagrin causé par le deuil, la plupart de ceux qui le traversent sont souvent obligés de garder la tête haute et de continuer à avancer coûte que coûte, parfois dans l’indifférence générale des autres face à leur peine. Les experts s’accordent pourtant à dire que l’impact est réel et qu’il faut lui donner son importance. Détails dans l’article !

Les effets du deuil parental

Le deuil parental peut induire de sérieuses répercussions sur l’état de santé physique et mental général d’une personne (tendances aux élans dépressifs, estime de soi, maîtrise des émotions…etc.). Selon l’environnement, la culture, les circonstances de la mort ou encore les mécanismes d’adaptation de chacun, cette perte entraîne des ressentis communs qui peuvent néanmoins être vécus de manière différente par chacun des individus. En effet, faire face à la perte d’un être cher, et en l’occurrence un parent, peut entraîner une détresse psychologique non négligeable qu’il est indispensable de reconnaître afin de mettre un place un système de soutien adapté à la personne en deuil. 

Selon une étude originaire d’Angleterre s’étant intéressée aux expériences individuelles de personnes âgées de moins de 18 ans ayant perdu un ou plusieurs parents a conclu la grande importance de suivre les meilleures recommandations des praticiens pour gérer cela en reconnaissant la nature complexe du décès et en enclenchant toutes les procédures pour entamer une guérison sûre et graduelle. Cela en vu de minimiser l’impact des conséquences du  deuil plus tard sur la vie adulte.

La gestion du chagrin en vue de guérison

Il n’y a pas de formule magique pour se débarrasser du jour au lendemain du poids pesant du chagrin des endeuillés. Il faudra s’armer de beaucoup de patience et de courage pour reprendre le cours normal de sa vie et il est conseillé d’envisager toutes les pistes de guérison possibles. En voici quelques unes à adopter pour vous soulager de la peine ressentie : 

L’aide d’un professionnel : Souvent, les personnes venant de faire face à un décès sont tellement en état de choc qu’elles ont du mal à se rendre compte de l’immensité de leur désarroi et peinent à envisager l’idée de demander de l’aide. C’est donc à leurs proches et à ceux qui les entourent de s’assurer qu’elles bénéficient du soutien de professionnels dont le métier est de les aider à traverser cette dure épreuve. Une thérapie est souvent nécessaire pour y parvenir. 

Les groupes de soutien dédiés : Faire partie d’un groupe offre le sentiment d’appartenance à une communauté qui connaît très bien le ressenti du deuil et qui partage la douleur ainsi que l’envie d’aller mieux. Cela est en l’occurrence vivement recommandé pour exorciser sa peine et se rendre compte que l’on n’est pas seul dans sa misère. C’est aussi l’occasion rêvée de tisser de nouveaux liens avec des personnes qui nous apportent compréhension et soutien. 

La guérison spirituelle :

Pour ceux dont la spiritualité joue un rôle important dans leur vie, il serait bénéfique de s’orienter vers leurs croyances en vue d’apaiser leur peine. Cela peut s’avérer être une bonne forme de thérapie à envisager durant ce périple pénible et douloureux qu’est la guérison du deuil. 

Continuer d’entretenir une vie sociale

Même si l’élan compréhensible en cas de deuil serait de se renfermer sur soi et de s’isoler du monde, il est plus bénéfique de s’ouvrir aux autres et de partager votre ressenti. Leur écoute et leur compassion valideront vos sentiments et vous offriront de nouvelles voies de guérison.

Contenus sponsorisés

Loading...
Close