Voici pourquoi il ne faut plus jeter l’ail germé

Sommaire

Quand l’ail a commencé à germer, cela signifie-t-il qu’il faudrait le jeter ? La réponse des professionnels de la santé est un non catégorique. L’ail est un condiment essentiel dont on ne peut se passer pour faire de la bonne cuisine. En plus d’être un aromatique puissant, cet ingrédient a des avantages étonnants pour la santé.

Voici quelques-uns des meilleurs apports de l’ail et les raisons pour lesquelles il faudrait conserver l’ail germé.

Qu’est-ce que l’ail germé ?
L’ail germé est tout simplement l’ail blanc qui a mûri à tel point que des pousses vert clair commencent à apparaître sur ses gousses. Le plus souvent, la majorité pense que l’ail a mal tourné et qu’il faut s’en débarrasser. En réalité, la croissance de ces pousses vertes signifie en fait que l’ail a plus de bienfaits pour la santé qu’il n’en avait au tout début.

Pourquoi l’ail est-il plus sain une fois qu’il a germé ?
Un des plus grands bienfaits de l’ail est qu’il est chargé d’antioxydants tels que l’alliine, l’allicine, et le disulfure d’allyle. Plus l’ail mûrit, plus il produit ces antioxydants à des niveaux élevés.

Comment l’ail germé peut-il aider à soigner une intoxication alimentaire ?
Une des raisons pour lesquelles l’ail germé est considéré comme une denrée rare est en fait sa polyvalence à pouvoir traiter une variété de problèmes de santé. En raison de sa richesse en antioxydants, il est parfait pour la prévention de nombreuses maladies virales et fongiques. Ainsi, l’ail germé est très efficace pour faire face à des maux tels que l’intoxication alimentaire. Une fois germé, l’ail aide à éliminer des symptômes tels que la diarrhée et les crampes abdominales.

Comment l’ail germé peut-il aider à la prévention du cancer ?
L’ail est un des aliments les plus sains et les plus nutritifs. Riche en nutriments et minéraux, ce condiment peut lutter contre de nombreuses maladies dont le rhume ou encore l’intoxication alimentaire.

Comment fonctionne l’ail pour prévenir le cancer ?
Comme l’a expliqué le Dr Jongsang Kim: « Les plantes sont très sensibles aux attaques des bactéries, des virus et des insectes au cours de la germination. Leur capacité à produire différents produits chimiques est appelé phytoalexine et elle leur permet tout simplement de se défendre. La plupart de ces substances dites phytoalexines sont toxiques pour les micros organismes et les insectes, mais sont très bénéfiques pour la santé humaine « .

Ainsi, les grandes concentrations en phytoalexine contenues dans l’ail germé aident le corps à combattre les virus, les bactéries et les radicaux libres qui causent des dommages à l’organisme.

Maintenant, nous sommes prévenus, et comme dit le dicton, « un homme prévenu en vaut deux ». Ces pousses vertes sur l’ail mûr que l’on redoutait depuis si longtemps ne sont là que pour aider. La prochaine fois qu’on achète de l’ail frais, on ira puiser dans notre ail germé.

Lire aussi Voici pourquoi il ne faut plus jeter l’ail germé

Contenus sponsorisés