Voici comment avoir une poitrine plus grande ! C’est magique !


Voici comment avoir une poitrine plus grande

Les seins sont le symbole de la féminité par excellence. C’est pourquoi, beaucoup de femme accordent une grande importance à la taille de leurs seins, et certaines d’entre elles pensent même recourir à la chirurgie esthétique pour obtenir la taille qu’elles souhaitent. Si vous faites partie de ces dernières, oubliez cette solution invasive et dangereuse pour votre santé, et optez pour ces remèdes naturels pour agrandir sainement et efficacement vos seins.

La taille des seins dépend de la morphologie de chaque femme. Même si le fait d’avoir de petits seins a son charme, beaucoup de femmes cherchent par tous les moyens à d’augmenter leur taille et ainsi afficher un joli décolleté. Voici donc quelques remèdes naturels qui vous aideront à avoir la poitrine de vos rêves.

Remèdes naturels pour agrandir les seins :

Pueraria mirifica

Cette plante thaïlandaise est connue sous le nom de Kwao Krua et ses propriétés sont connues depuis plus de 900 ans. Elle agit contre la perte de la mémoire et la sénilité (vieillissement pathologique) et favorise la tonicité de la peau. Elle a également fait l’objet de plusieurs études scientifiques qui ont confirmé ses propriétés médicinales et ses vertus prolongeant la jeunesse des hommes et des femmes.
 
Elle est également riche en phytoestrogènes : le deoxymiroestrol et le miroestrol, deux composants qui stimulent la circulation sanguine et favorisent le processus d’accumulation d’eau et de graisse dans le tissu mammaire. Des études scientifiques ont été menées par l’Université Chulalongkorn pour démontrer son efficacité, dont une réalisée sur deux groupes de femmes, sur une période de 3 à 6 mois. Le premier groupe a pris une dose régulière de Pueraria Mirifica et le second un placebo. À la fin de l’expérience, les résultats ont été spectaculaires : le premier groupe a présenté une augmentation significative de la taille des seins.

La Pueraria Mirifica est disponible sous deux formes, en crème ou en comprimé. Pour commencer, il est préférable d’y aller progressivement afin de tester la tolérance du corps aux agents actifs présents dans la plante. Une fois le corps habitué, il est possible d’augmenter progressivement la dose de 20 à 100mg et de faire une cure de 6 à 12 mois.

Plante 2 : La bardane

Consommée régulièrement, la bardane aide à augmenter le flux sanguin vers les seins et ainsi agrandir leur taille. Largement utilisée en phytothérapie, la bardane est riche en œstrogènes, et ses racines peuvent être utilisées comme décoction. 

Mise en garde : la consommation de bardane est contre-indiquée aux enfants, ainsi qu’aux femmes enceintes et allaitantes.

Plante 3 : L’anis

Cette épice est surtout connue pour son arôme très apprécié en cuisine… Mais elle peut aussi être utilisée pour agrandir les seins ! En effet, en raison de leur forte concentration en phytoestrogènes, les graines d’anis, lorsqu’elles sont consommées régulièrement, peuvent augmenter le volume de la poitrine.

Plante 4: Le fenugrec

Grand ami des sportifs, des convalescents et des femmes allaitantes, le fenugrec est un excellent tonifiant et stimulant général. Cependant, son effet sur les seins reste très peu connu, mais grâce à sa forte teneur en phytoestrogènes, cette plante favorise la croissance des glandes mammaires. Pour en profiter, il suffit d’en mettre quelques graines dans un bol avec quelques cuillères à soupe d’huile d’olive et de laisser reposer pendant toute la nuit. Ensuite, utilisez l’huile pour vous masser les seins une fois par jour pendant 10 jours.  Répétez ce traitement tous les trois mois.

Plante 5: Le fenouil

Le fenouil augmente le niveau d’œstrogènes dans le corps, ce qui stimule la croissance des seins et améliore la production du lait maternel. 

Pour obtenir votre joli décolleté, préparez-le de la même manière qu’un thé. Mettez de l’eau avec une cuillerée à café de fenouil et un peu de cardamome dans une casserole et portez-le tout à ébullition. Laissez infuser pendant 5 à 6 minutes après ébullition puis sucrez avec un peu de miel.

Pendant la première semaine de votre traitement, ne dépassez pas une tasse par jour de cette infusion. La dose doit être augmentée au fil des semaines pour arriver aux trois tasses journalières, à consommer 20 à 30 minutes avant les repas. Attention toutefois à ne pas dépasser 3 grammes de graines de fenouil par jour. 

Mise en garde : les personnes ayant déjà souffert d’épilepsie, de tumeurs ou de convulsions ne doivent pas suivre de traitement au fenouil sans avis médical. À ne pas associer avec la pilule contraceptive.