Voici pourquoi Mars et Snickers ont rappelé leurs produits dans 55 pays !

En faisant le tour d’un supermarché, il n’est pas surprenant de succomber au charme et à la tentation de l’une des multiples barres chocolatées disposées sur les rayons, surtout si vous avez un petit creux ou si vous êtes d’humeur à vous faire plaisir. Cependant, quelques-unes de ces douceurs ont récemment fait l’objet d’un grand scandale parce qu’elles contenaient du plastique. Que s’est-il donc passé ?

Du plastique dans les barres chocolatées Mars et Snickers

Ce scandale a éclaté au début de l’année 2016, plus précisément le 8 janvier, quand un consommateur allemand a porté plainte pour avoir retrouvé un bout de plastique rouge dans sa barre chocolatée Snickers. Produite par la société Mars, considérée comme un géant de l’industrie agroalimentaire, cette barre chocolatée ainsi que d’autres confiseries fabriquées par la même compagnie ont été rappelées dans 55 pays à travers le monde, dont notamment l’Allemagne, la France, l’Espagne, la Belgique, l’Italie, le Royaume-Unis, les Pays-Bas, le Sri-Lanka et le Vietnam.

Après une enquête menée en interne afin de déterminer la cause d’un tel incident, il s’est avéré que la barre chocolatée concernée était issue de l’usine située à Veghel aux Pays-Bas et dont la production était destinée à l’exportation. Quant au bout de plastique rouge, il se serait détaché de l’un des filtres protecteurs utilisés pendant le processus de fabrication, pour se retrouver à l’intérieur de la barre.

Cet incident, même s’il est « isolé et strictement limité », selon un communiqué de la société, a poussé la compagnie, par mesure de prévention, de rappeler des marchés tous les produits provenant de l’usine où a lieu l’incident, et d’inviter tous les consommateurs qui pourraient être concernés de la contacter directement par mail ou par téléphone.

Les produits concernés par le rappel en France :

Selon un communiqué de Mars France, les produits concernés par le rappel sont les suivants :

  • Les barres chocolatées Mars, dont la date limite de consommation (DLC) est entre le 04 septembre et le 18 octobre 2016,
  • Les barres chocolatées Snickers dont la DLC est entre le 3 juillet et le 21 août 2016,
  • Les paquets de miniatures Mix tubo dont la DLC est entre le 10 juillet et le 11 septembre 2016,
  • Les bonbons Celebrations dont la DLC est entre le 19 juin et le 21 août 2016.

D’autres produits ont été également rappelés dans d’autres pays.

Un incident qui en rappelle un autre

Le groupe Mars a déjà été au cœur de l’actualité, suite à un autre rappel de ses produits, deux ans auparavant. En effet, en 2014, celle-ci a dû retirer des rayons des boissons chocolatées portant les noms de Mars Milk, Milky Way Milk et Bounty Drink, fabriquées par la société allemande Milchwerke Mittelebe GmbH, et vendues en bouteilles de 350 ml à bouchon sport. Cette décision a été prise suite à la découverte de la présence probable d’une bactérie pathogène, appelée Bacillus Subtilis, peu virulente mais pouvant être à l’origine de certains problèmes de santé, dont l’intoxication alimentaire.

Consommation des confiseries : quel impact sur la santé ?

Contenant ou pas du plastique, les confiseries en général et les barres chocolatées en particulier sont très riches en gras, en sucre et en substances chimiques (colorants, conservateurs, additifs…) qui présentent un réel danger pour la santé. En plus de favoriser les problèmes bucco-dentaires tels que l’apparition des caries qui se nourrissent essentiellement de sucre, la consommation de ces produits augmentent les risques d’obésité, de diabète et de maladies cardiovasculaires.

Il est donc recommandé de se tourner vers des alternatives naturelles plus saines, telles que les fruits de saison, les fruits secs et les gâteaux faits-maison à base d’édulcorants naturels (miel, stévia, sirop d’érable, etc.).

Lire aussi 3 astuces efficaces pour empêcher les bananes de brunir et les conserver jusqu’à 15 jours

Contenus sponsorisés