Voici le régime idéal pour chaque type de corps

Le corps de chaque être humain ainsi que sa morphologie sont différents. Et selon ces caractéristiques morphologiques, chacun est sensé suivre une diète qui lui est appropriée. Cette dernière se doit de répondre à ses besoins vitaux, pour lui permettre de maintenir son état de santé, et le bon fonctionnement de son organisme. Voici donc selon votre morphologie, le régime alimentaire que vous êtes sensé suivre.

A travers l’histoire, les philosophes ont souvent tenté d’établir un lien entre la personnalité et le physique humain, en essayant de le classifier selon des types précis. Mais ce n’est qu’en 1940, que le psychologue William Sheldon a pu proposer trois types morphologiques catégorisés par la génétique uniquement :

  • Le mésomorphe qui désigne un corps grand et musclé.
  • L’endomorphe pour le corps gras et potelé.
  • L’ectomorphe pour désigner un corps allongé, aux muscles fins et réduits.

Il a appelé ces catégories somatotypes, mais cette classification demeure tout de même incomplète. Le type de physique n’étant pas uniquement définit par la génétique, mais également par des facteurs externes comme l’hygiène de vie, l’activité physique et le stress. Il n’est pas statique depuis la naissance, mais peut changer au cours du cycle de vie, dépendamment des facteurs qui peuvent l’impacter. Un somatotype est défini pour aider les gens à améliorer leur condition physique, principalement pour la performance dans le cadre d’un exercice sportif.

La diète adéquate selon votre somatotype

Voici le régime idéal pour chaque type de corps

Le corps ectomorphe

Une personne ectomorphe a une corpulence plutôt mince, avec une ossature fine et des membres longs.  Les ectomorphes ont de la difficulté à gagner en masse musculaire. Si vous faites partie de cette catégorie, il faut en premier lieu effectuer une visite médicale pour vérifier s’il n’y a pas une autre raison derrière votre minceur. Un trouble hormonal ou une déficience quelconque peut également affecter votre gain de masse.

Les ectomorphes ont un métabolisme rapide. Et selon l’American Council on Exercise, la diète la mieux appropriée pour eux devrait se baser sur un apport journalier de 50% à 60% de glucides, 25% de protéines et 25% de lipides. Ils devraient manger chaque deux heures ou chaque quatre heures, et augmenter leur apport de 500 calories s’ils désirent gagner du poids. Il est également préférable pour eux de manger plus de plats chauds que de plats froids, ces premiers étant plus facilement digérés.

Pour ce qui est des aliments à favoriser on retrouve notamment :

  • Les glucides provenant des flocons d’avoine, riz brun, quinoa, patates douces, pomme de terre.
  • Pour les fruits : bananes, mangues, ananas, papaye, avocat et pêches.
  • Pour les légumes : brocoli, chou-fleur, choux de Bruxelles, carottes et betteraves.
  • Privilégier la cuisson avec de l’huile de noix de coco ou de l’huile d’olive.
  • Prendre des noix et des graines en guise de collation.

Le corps endomorphe

Marylin Monroe ou encore Sophia Vergara peuvent vous donner un aperçu plus claire sur ce somatotype. Ce sont des personnes généralement petites de taille, une morphologie en poire, une structure osseuse moyenne et de petites épaules. Leur poids n’est pas réparti uniformément au niveau de leur corps mais plutôt au niveau des hanches et des cuisses. Ces personnes ont un métabolisme sensible aux glucides et à l’insuline. Par conséquent, ils ont un taux de graisse corporelle plus élevé. Ils ont également plus de mal à perdre du poids, d’où la nécessité d’adopter une diète reposant sur une distribution uniforme des macronutriments.

Les glucides doivent provenir principalement des légumes et les quantités d’amidon doivent être réduites. Ils ne doivent pas consommer de farine blanche ou d’aliments transformés. S’ils devaient adopter un régime alimentaire, le programme Paléo serait un bon exemple à suivre. Leurs repas doivent contenir une prévalence à peu près similaire de protéines à ordre de 35%, de glucides à hauteur de 30% et de lipides à 35%.

Le corps mésomorphe

Les personnes qualifiées comme mésomorphe ont une plus grande prévalence de masse musculaire et une structure osseuse de taille moyenne. Ils ont des épaules larges et une taille étroite, avec un faible niveau de graisse corporelle. Ils sont naturellement plus forts et peuvent perdre du poids plus facilement.

Il va sans dire que leurs besoins en calories sont plus élevés que les autres somatotypes, ceci est dû à la prévalence de leur masse musculaire qui nécessite plus de calories pour la maintenir en bon état. La diète la plus appropriée pour eux contiendrait une plus grande proportion de protéines. Leur assiette devraient être composé d’un tiers de protéines, un tiers de légumes ou de fruits et un tiers de grains entiers (ou des graisses saines comme l’avocat).

Les aliments à privilégier sont :

  • Protéines : les œufs, le poulet, la dinde, le poisson, les haricots, les lentilles, le yaourt grec.
  • Glucides : les fruits et légumes, le quinoa, le riz brun, les flocons d’avoines.
  • Des matières grasses saines : les noix, l’avocat, l’huile de noix de coco, l’huile d’olive

SI vous n’arrivez pas à vous identifier complètement à un somatotype, c’est tout à fait normal car le corps humain est plutôt un mélange de deux types avec la prévalence d’un seul. Il suffit de repérer votre morphotype prédominant et de suivre la diète conseillée.

Contenus sponsorisés
Loading...
Close