Voici la meilleure chose que vous pouvez faire pour vos cheveux

Le co-washing, ou se laver les cheveux avec un après-shampooing, a le vent en poupe. Cette technique venue tout droit des États-Unis n’agresse pas les cheveux, comme le ferait un shampooing, et permet de rendre la chevelure plus souple et brillante. Quels sont les avantages de cette technique ? Et pour quel type de cheveux convient-elle ? On vous dit tout dans cet article.

Le co-washing est une méthode qui consiste à laver les cheveux sans utiliser de shampooing, mais simplement un après-shampooing. D’ailleurs, le mot co-washing est une contraction de conditioner qui veut dire après-shampoing, et washing qui veut dire laver. Cette technique a volé la vedette aux shampooings jugés très agressifs.

Pourquoi adopter le co-wash ?

Le shampooing permet certes de laver les cheveux, mais il les agresse aussi. En effet, le shampooing contient des ingrédients à l’action détergente, à l’image du sulfate et qui permettent de nettoyer les cheveux, mais au fil des utilisations, ils agressent la fibre capillaire. À la différence du shampooing, les conditionneurs sont moins décapants pour le cuir chevelu. En plus de cela, ils permettent de laver les cheveux, mais aussi de les hydrater et de réparer les frisottis et les pointes sèches grâce aux agents hydratants qu’ils contiennent. Vos cheveux retrouveront ainsi leur souplesse et leur brillance, et leur démêlage sera plus facile. Et si vous avez les cheveux bouclés, le co-washing va hydrater vos boucles et les aider à être mieux définies.

Et ce n’est pas tout. Grâce à sa composition douce, l’après-shampooing n’abîme pas le cheveu. Ainsi, les écailles restent fermées, et c’est ce qui permet de faire durer la coloration de vos cheveux plus longtemps. 

Veillez toutefois à choisir un après-shampooing qui ne contient pas de silicone. Ce dernier étouffe la fibre capillaire empêchant ainsi votre cheveu de respirer et aux soins de pénétrer dans vos cheveux. Choisissez également la composition du conditionner qui répond le plus à vos besoins. Vous pouvez trouver dans un après-shampooing des émollients, comme le beurre de karité ou le germe de blé, qui permettent d’assouplir et d’hydrater les cheveux, des humectants, comme le miel et la glycérine végétale, qui préservent l’hydratation des cheveux, ou encore des protéines, comme le blé ou l’avoine, qui protègent les cheveux et régénèrent la structure capillaire.

cheveux souples

Cheveux souples – Source : spm

Comment procéder ?

Il s’agit de procéder comme lors de votre utilisation de votre shampoing habituel. Commencez d’abord par mouiller vos cheveux et les essorer légèrement et délicatement. Ensuite déposez une quantité raisonnable de votre conditionneur sur votre cuir chevelu, sans que ce ne soit trop, ni pas assez. Massez votre cuir chevelu et vos longueurs et pointes délicatement pour répartir l’après-shampoing sur tous vos cheveux. Votre produit ne va pas mousser comme un shampooing, mais ce n’est pas pour autant qu’il ne sera pas efficace. Laissez agir pendant 2 minutes et puis rincez vos cheveux à l’eau claire.

laver cheveux

Laver cheveux – Source : spm

Co wash : Pour qui ?

À la base, le co-wash s’adresse aux personnes qui ont les cheveux secs et abîmés, bouclés ou crépus. Mais, selon Passeport Santé, il peut convenir à tous les types de cheveux, même aux cheveux gras. En effet, lorsque le cuir chevelu est agressé, notamment par les shampooings contenant du sulfate, il réagit en produisant un excès de sébum. C’est ainsi que les cheveux deviennent très gras. Et donc, grâce à sa composition douce, le conditionner n’agressera pas votre cuir chevelu et par conséquent vos cheveux ne vont pas graisser rapidement. Cela va également vous permettre d’espacer les lavages de vos cheveux.

À quelle fréquence l’utiliser ?

Le co-washing peut être utilisé de deux manières différentes :

Le No poo : qui consiste à ne plus utiliser du tout le shampooing, et de se contenter de l’après-shampooing seulement.

Le Low poo : qui consiste à alterner entre après-shampoing et shampoing, à condition d’utiliser un shampooing aux agents lavants doux qui n’agressent pas la fibre capillaire.

Il est toutefois recommandé d’opter pour le low poo et d’alterner entre les deux produits. En effet, le co-wash permet certes de prendre soin des cheveux, mais ce n’est pas une technique à renouveler quotidiennement, au risque d’alourdir la chevelure et d’étouffer le cuir chevelu, surtout pour les personnes qui ont les cheveux gras.

Vous pouvez donc alterner entre le conditionner et le shampooing, à condition de choisir un shampooing doux pour laver vos cheveux sans les agresser. Pour cela, vous pouvez par exemple utiliser un shampooing à base neutre. Ce type de shampooing au pH neutre ne contient pas de sulfate et donc n’abîme pas les cheveux.

S’il est important d’opter pour le low poo, c’est aussi parce que le conditionner, bien qu’il contient des agents lavants, ne permet pas de retirer toutes les impuretés. Un lavage au shampooing vous permettra donc de nettoyer plus en profondeur vos cheveux, mais aussi de retirer les particules de l’après-shampooing qui peuvent s’accumuler dans votre cuir chevelu.

brosser cheveux

Brosser cheveux – Source : spm

Si l’idée de retrouver des cheveux brillants et souples vous tente, essayez donc le co-washing, mais en alternant toujours avec un shampooing doux, qui respecte la nature de vos cheveux. Ainsi vous allez prendre soin de vos cheveux sans les agresser ni les abîmer.

Lire aussi Vos cheveux sont fins ? 7 astuces pour augmenter leur volume en quelques minutes

Contenus sponsorisés