Voici la différence entre des poumons sains et ceux d’un fumeur

Voici la différence entre des poumons sains et ceux d’un fumeur


Voici la différence entre des poumons sains et ceux d’un fumeur

Peu importe la quantité de cigarettes que vous fumez, le tabagisme est certes dangereux pour la santé. Toutes les substances contenues dans les cigarettes sont dangereuses, en partant du goudron, jusqu’à la nicotine et le monoxyde de carbone. Voici une vidéo qui démontre clairement les effets du tabagisme sur le corps humain, surtout les poumons !

En France, il y a près de 16 millions de fumeurs, à savoir, 32% des personnes entre l’âge de 15 à 85 ans fument au moins de temps en temps, dont 36% sont des hommes et 28% sont des femmes. Entre l’âge de 18 et 34 ans, près d’une personne sur deux fume. 

Pour les adolescents et les jeunes, un jeune de 15 à 19 ans sur trois fume des cigarettes, soit 32 %. La prévalence du tabagisme atteint un maximum de 46 % chez les femmes de 20 à 25 ans et 55 % chez les hommes de 26 à 34 ans.

Fumer augmente 23 fois le risque de cancer du poumon et il est responsable de 87% des décès.

Une vidéo choc

Une vidéo choquante publiée par une infirmière montre la différence entre des poumons en bonne santé et des poumons d’un fumeur qui fumait un paquet de cigarettes par jour pendant 20 ans. La vidéo montre les poumons noirs et brûlés par le cancer d’un grand fumeur qui ne gonfle pas correctement lors de l’inspiration et l’expiration.

fumeur

Les poumons du fumeur sont ensuite comparés aux poumons sains de couleur rouge qui sont montrés en train de gonfler et de se dégonfler de façon normale lors d’une inspiration et une expiration. La vidéo a d’ailleurs été partagée plus de 5 000 fois.

Les poumons malades ne se gonflent pas complètement

En essayant de gonfler les poumons noircis par la cigarette, Amanda Eller, a déclaré que ces poumons sont atteints d’une maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC), des poumons cancéreux, leur élastance a disparu de sorte qu’ils vont s’étirer pendant le gonflement et se dégonfler immédiatement. Contrairement aux poumons sains.

L’élastance pulmonaire est la capacité des poumons à revenir à leur état initial après déformation pendant l’inhalation. Une élastance réduite suggère que les poumons sont raides et doivent travailler plus fort pour inspirer suffisamment d’air, ainsi la personne malade est souvent à bout de souffle.

Le tabagisme a beaucoup d’effets négatifs sur la santé humaine qui peuvent être mortels, en voici les principaux :

Système nerveux central

La nicotine est l’un des ingrédients du tabac et c’est une substance qui altère l’humeur. La nicotine atteint le cerveau et donne un sentiment d’énergie pendant un moment. Mais dès que son effet disparait, le fumeur se sent fatigué et a envie de fumer encore plus. La nicotine est extrêmement addictive, raison pour laquelle il est si difficile d’arrêter de fumer.

Le retrait physique de la nicotine peut affecter le fonctionnement cognitif et mener à l’anxiété, l’irritation et la dépression. L’arrêt peut également causer des maux de tête et des problèmes de sommeil.

Système respiratoire

Lorsque la fumée de la cigarette est inspirée, des substances susceptibles d’endommager les poumons sont inspirées. Au fil du temps, ces dommages entraînent divers problèmes. Les personnes qui fument présentent un risque très élevé d’affections pulmonaires chroniques irréversibles telles que :

  • Emphysème, la destruction de la paroi des alvéoles des poumons
  • Bronchite chronique, une inflammation permanente qui affecte la paroi des tubes respiratoires des poumons
  • Maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC), un groupe de maladies pulmonaires
  • Cancer des poumons

L’arrêt du tabagisme peut provoquer une congestion temporaire et une gêne respiratoire lorsque les poumons et les voies respiratoires commencent à guérir. Une augmentation de la production de mucus juste après avoir cessé de fumer est un signe positif de la récupération du système respiratoire.

Système cardiovasculaire

Le tabagisme endommage tout le système cardiovasculaire. La nicotine provoque le resserrement des vaisseaux sanguins, ce qui limite l’écoulement du sang. Avec le temps, cela peut provoquer une maladie artérielle périphérique.

Fumer augmente également la tension artérielle, affaiblit les parois des vaisseaux sanguins et augmente les caillots sanguins. Ces facteurs augmentent le risque d’accident vasculaire cérébral.

Le tabagisme impacte non seulement la santé cardiovasculaire du fumeur, mais également celle des personnes qui ne fument pas autour de lui. L’exposition au tabagisme passif comporte le même risque pour un non-fumeur que pour un fumeur. Les risques incluent les accidents vasculaires cérébraux, les crises cardiaques et les maladies cardiaques.

Sexualité et système reproducteur

La nicotine affecte le flux sanguin vers les parties génitales des hommes et des femmes. Chez les hommes, le tabagisme peut diminuer les performances sexuelles. Chez les femmes, cela peut entraîner une insatisfaction sexuelle suite à la diminution de la lubrification et de la capacité d’atteindre l’orgasme. Le tabagisme peut également baisser les niveaux d’hormones sexuelles chez les hommes et les femmes. Il peut également conduire à une diminution du désir sexuel.


Loading...