Voici la boisson au citron préférée des médecins qui lutte contre les inflammations et les maladies

En Chine et au Japon, le moment où l’on fait du thé est considéré comme solennel. Pendant cette cérémonie, on invite ses convives à prendre le temps de savourer la diffusion des arômes qui décantent et se révèlent dans l’eau portée à ébullition. Et si l’on s’octroyait un moment de détente tout en profitant des bienfaits de la nature sur notre santé ? Avec ce thé à la cannelle, citron et au curcuma, luttez contre les inflammations comme le recommande la médecine Ayurvédique.

Sommaire

Bien affalé dans notre lit, les pieds en éventails, cette boisson est le compagnon idéal de nos pauses lecture, elle est depuis des centaines d’années recommandée par les médecins Ayrvédiques indiens pour être en bonne santé. Pour buller ou dès notre réveil, profitons du thé pour protéger notre organisme. Profitez des vertus inflammatoires de la cannelle et du curcuma pour vous protéger des inflammations (qui sont sources de nombreuses maladies d’après la médecine Ayurvédique). Quid des mécanismes santé de ces épices aux nombreuses vertus.

Bienfaits de la cannelle

La cannelle, une épice anti-inflammatoire

Saviez-vous que la cannelle avait une action remarquable dans la lutte contre les inflammations? En effet, l’épice inhibe les mécanismes neurologiques liés à la douleur grâce à son composé actif, le cinnamaldéhyde. Cet élément lutte à bras le corps contre la production d’acide arachidonique, un agent inflammatoire. 

La cannelle, un allié minceur

Grâce à son action thermogénique, la cannelle agit directement en augmentant la température du corps. Ainsi, le métabolisme est stimulé, facilitant la combustion des calories et des graisses. Selon l’expérience scientifique publiée dans la revue Lipids Health and Diseasel’épice agit en luttant contre les maladies métaboliques telles que l’obésité. 

La cannelle, une épice pour soigner les maladies liées au froid

Un coup de froid ? La cannelle est dans ce cas un remède naturel tout indiqué. La richesse en antioxydants et en minéraux de l’épice agit en renforçant le système immunitaire. Son utilisation remonte à l’Egypte ancienne qui en faisait un ingrédient privilégié pour soigner les symptômes des maladies liées au froid.

Les bienfaits du curcuma

Le curcuma, pour renforcer le système immunitaire

Grâce à ses propriétés antibactériennes, antifongiques et antiseptiques, le curcuma prévient la croissance de bactéries dans le métabolisme. La richesse en antioxydants de l’épice permet également de lutter contre les radicaux libres responsables de maladies .

Le curcuma, un puissant anti-inflammatoire

La curcumine, le composé biologique actif de l’épice, lutte à bras le corps contre les inflammations. Selon cette étude, le curcuma agit en inhibant différentes molécules responsables de ce phénomène. Une raison suffisante pour le saupoudrer dans nos plats.

Les bienfaits du thé vert

Le thé vert, protecteur du cerveau

Le thé vert contient de la caféine. Cet élément agit comme un stimulateur neurologique qui permet de garder le cerveau plus actif. Selon cette étude, le thé vert améliore les facultés cognitives, l’humeur ainsi que le fonctionnement cérébral dans son ensemble. 

Comment préparer ce thé anti-inflammatoire ?

Pour observer des résultats plus probants sur votre santé, nous vous conseillons de vous procurer les ingrédients biologiques.

Ingrédients :

–   2 cuillères à soupe de thé vert

–  ¼ de cuillère à café de curcuma moulu

–   ¼ de cuillère à café de cannelle

–   1 trait de citron 

–  1 édulcorant naturel de votre choix (stevia ou miel)

Préparation :

Placez le thé vert, la cannelle, le curcuma et l’édulcorant dans une passoire à thé. Versez de l’eau bouillante dans la théière et laissez reposer pendant 10 minutes. La boisson est prête à déguster.

Mise en garde : 

– Il est déconseillé de consommer du thé vert en cas de prise de traitement anticoagulant.

– La cannelle est à proscrire pour les personnes atteintes d’ulcères.

– Il est déconseillé de consommer du curcuma en cas de troubles biliaires.

Lire aussi Thé noir : d’où viennent ses vertus particulières ?

Contenus sponsorisés