Voici comment utiliser une cuillère de bicarbonate de soude pour faire disparaitre l’inflammation

Le bicarbonate de soude est un aliment popularisé il y a plus de 150 ans. Il s’est depuis imposé comme un élément incontournable dans de nombreux ménages. Peu coûteux, naturel et multiusage, le bicarbonate de soude est indéniablement un produit essentiel que vous devriez avoir dans votre armoire de cuisine. En outre, des recherches ont récemment affirmé qu’il pouvait traiter naturellement des maladies auto-immunes telles que la polyarthrite rhumatoïde. Explications.

Les utilisations du bicarbonate de soude sont diverses. Néanmoins, nombreux sont ceux qui pensent que ce n’est qu’un simple ingrédient de cuisine ou un moyen de se débarrasser des mauvaises odeurs. Ces personnes seraient pourtant surprises de découvrir que le bicarbonate de soude regorge de vertus pour la santé et permet de lutter contre de nombreuses maladies. 

Le bicarbonate de soude : un traitement pour les maladies auto-immunes 

Une étude récente dirigée par le docteur Paul O’Connor et publiée dans The Journal of Immunology a affirmé que le bicarbonate de soude pouvait lutter efficacement contre les maladies auto-immunes telles que la polyarthrite rhumatoïde. En effet, selon les chercheurs, consommer quotidiennement  du bicarbonate de soude dilué dans de l’eau, permettrait de stimuler le système immunitaire luttant de facto contre l’inflammation.  

Dr O’Connor a expliqué à nos confrères de Medical News Today, que le bicarbonate de soude était un traitement efficace et inoffensif pour les maladies inflammatoires notamment l’arthrite. 

Mais comment agit-il ?  

En fait, les chercheurs sont partis du constat selon lequel le bicarbonate de soude permettait de ralentir la progression de la maladie rénale. Ainsi, ils ont pu remarquer que le bicarbonate de soude aidait à modifier l’équilibre des cellules immunitaires dans les reins, de renforcer les cellules immunitaires anti-inflammatoires et de réduire les cellules inflammatoires. 

Ils ont également pu constater que le bicarbonate de soude avait les mêmes fonctions anti-inflammatoires sur le sang et la rate. En fait, c’est en grande partie grâce aux cellules mésothéliales qui se trouvent dans nos organes internes et communiquent avec eux à travers des microvillosités qui diffusent l’acétylcholine, un neurotransmetteur qui joue un rôle primordial aussi bien dans le système nerveux central, que dans le système nerveux autonome. 

Ainsi, la réponse inflammatoire est transmise par le biais de signaux d’acétylcholine par les microvillosités qui relient les cellules mésothéliales à l’organe qu’elles tapissent : « Nos données indiquent que le NaHCO 3 par voie orale active une voie anti-inflammatoire splénique et confirme que les signaux qui arbitrent cette réponse sont transmis à la rate via une nouvelle fonction neuronale des cellules mésothéliales », ont expliqué les auteurs de l’étude. 

Un traitement sans risques pour la santé 

Les médicaments contre la polyarthrite rhumatoïde ont de nombreux effets secondaires handicapants. Ainsi, le bicarbonate de soude pourrait constituer un traitement efficace et peu cher contre l’inflammation qui provoque les maladies auto-immunes. 

Comment boire du bicarbonate de soude ?

Consommez ce traitement de préférence 1 heure avant le repas du midi ou 1 heure après le diner. Si vous le prenez avec de la nourriture, certaines molécules de protéines non digérées risquent de s’infiltrer dans l’intestin.

Commencez par diluer 1/8 de cuillère à café de bicarbonate de soude dans de l’eau puis augmentez progressivement la dose jusqu’à ¼ de cuillère à café. 

Mise en garde 

Ne consommez pas du bicarbonate si votre sang est alcalin, car cela peut provoquer des effets indésirables importants, voire une crise cardiaque ou une hyper alcalose. 

Si vous ressentez des palpitations cardiaques ou si vous avez des problèmes cardiaques prenez impérativement conseil auprès de votre médecin avant de commencer ce genre de traitement.

Si vous prenez des traitements contre la thyroïde, vous risquez de ne pas absorber le bicarbonate de soude correctement. 

Il est toujours conseillé de consulter son médecin traitant avant de commencer une routine naturelle.

Contenus sponsorisés
Loading...
Close