Non, le citron ne guérit pas le cancer

Le citron est l’un des fruits les plus utilisés en cuisine, en soins beauté et en médecine traditionnelle. Riche en nutriments et en antioxydants, cet agrume est une bonne source de vitamines pour booster le système immunitaire. Mais si ce fruit est source de nombreux bienfaits pour l’organisme, il n’est pas encore établi scientifiquement qu’il aide à prévenir le cancer…

Rafraîchissant, le jus de citron a un goût unique et constitue la base de plusieurs recettes et remèdes naturels pour prévenir, voire guérir certaines maladies.

Le citron procure une panoplie de bienfaits santé, allant de la détoxification du corps en stimulant la fonction du foie et des reins, au renforcement du système immunitaire, en agissant contre les radicaux libres.

Pourquoi parle-t-on de prévention du cancer avec le citron ?

Plusieurs études scientifiques ont démontré :

• L’action des propriétés antibiotiques et antivirales du citron qui combattent les divers micro-organismes provoquant infections et maladies.

• L’efficacité du citron dans le traitement et la prévention des vers et des parasites, de l’hypertension artérielle et des troubles nerveux.

Rafraîchissant, le jus de citron a un goût unique et constitue la base de plusieurs recettes et remèdes naturels pour renforcer le système immunitaire et prévenir certaines maladies.

Le citron procure une panoplie de bienfaits santé, allant de la détoxification du corps en stimulant la fonction du foie et des reins, au renforcement du système immunitaire, en passant par la lutte contre les radicaux libres.

D’autre part, une étude menée par l’Université de Floride et publiée par l’Institut Food and Agricultural Sciences a démontré que le citron comportait certains antioxydants (caroténoïdes, flavonoïdes et limonoïdes) empêchant le développement et la prolifération des tumeurs. En effet, cette étude affirme que les composants de certains agrumes comme les flavonoïdes seraient de puissants antioxydants – aux effets positifs contre le vieillissement –  d’excellents anti-inflammatoires et un allié en prévention du cancer. 

Les propriétés anticancéreuses du citron seraient aussi attribuées aux limonoïdes, un composé présent en quantité abondante dans cet agrume responsable du parfum des agrumes et de leur goût amer. Les limonoïdes ont des effets thérapeutiques antifongiques, antibactériens et antiviraux. 

Quelle efficacité contre le cancer ?

Les études sur le sujet sont diverses et variées, et se rejoignent en effet pour reconnaître à certains composants leurs propriétés antioxydantes efficaces sur certaines cellules cancéreuses observées sur des études laboratoire. C’est le cas d’une étude publiée par le NCBI, selon laquelle le citron contient certains agents comme les flavonoïdes qui réduiraient potentiellement le risque de développer le cancer du colon. 

L’organisation australienne Commonwealth Scientific and Industrial Research Organization (CSIRO), affirme même que la consommation régulière d’agrumes peut réduire de 50% le risque de certains cancers.

Correctif : Les conclusions selon lesquelles le citron aide à prévenir le cancer sont séduisantes, mais à prendre avec prudence, dans la mesure où il n’existe pour l’heure aucune étude clinique permettant d’affirmer de façon avérée que le citron aide à lutter contre le cancer.

Les bienfaits du citron et du jus de citron

Le jus de citron a de nombreux bienfaits santé, il regorge de nutriments pour renforcer le système immunitaire. Pensez donc à en consommer davantage.

Rappelons que le zeste du citron est la partie la plus riche en limonoïdes, entre autres antioxydants, et en nutriments bénéfiques pour l’organisme.

NB : il est recommandé de consommer au moins 150 g d’agrumes par semaine, notamment des citrons afin de profiter de tous leurs bienfaits.

Contenus sponsorisés
Loading...
Close