Voici comment un traumatisme impacte votre corps, votre cerveau et votre énergie

Voici comment un traumatisme impacte votre corps, votre cerveau et votre énergie


cerveau

Bien que le traumatisme soit une réaction normale à un événement horrible, ses effets peuvent être si graves qu’ils nuisent à la capacité d’une personne de mener une vie normale. Dans un tel cas, une aide peut être nécessaire pour traiter le stress et le dysfonctionnement causés par l'événement traumatique et pour rétablir le bien-être émotionnel de la personne. Alors, comment les traumatismes affectent-ils les gens ?

Qu’est-ce qu’un traumatisme ?

Le traumatisme émotionnel est défini par l’American Psychological Association (APA) comme la réponse émotionnelle d’unepersonne à un événement extrêmement négatif allant du divorce, maladie, accident, et deuil aux expériences extrêmes de guerre, de torture, de viol et de crimes. Les expériences traumatisantes impliquent souvent une menace pour la vie ou la sécurité, mais toute situation qui vous laisse submergé et isolé peut entraîner un traumatisme, même si elle ne comporte pas de préjudice physique.

Le traumatisme change votre corps

Si vous subissez des blessures liées à un traumatisme, ces blessures peuvent vous rappeler constamment ce que vous avez vécu. Mais même si vous ne subissez aucune blessure physique, un traumatisme peut changer votre corps. Selon une étude, les victimes de traumatismes risquent davantage de souffrir de maladies cardiovasculaires, de douleurs chroniques et de nombreuses autres affections. Une autre étude publiée dans l’American Journal of Geriatric Psychiatry, suggère même que les traumatismes sont associés au vieillissement prématuré, au diabète de type 2, et à la démence. Aborder la douleur psychologique d’un traumatisme peut vous aider à annuler ses effets physiques.

Le traumatisme change votre cerveau

Les effets psychologiques du traumatisme sont plus que le simple produit de la douleur émotionnelle. Et ils sont loin d’être un choix. Un traumatisme modifie le fonctionnement de votre cerveau, modifie les niveaux des neurotransmetteurs et modifie la façon dont votre esprit traite l’information. Cela peut vous rendre plus vulnérable à d’autres problèmes de santé mentale, en plus de créer un cercle vicieux dans lequel vous visualisez progressivement davantage d’expériences à travers le traumatisme.

Le traumatisme engendre plus de traumatisme

Les personnes qui ont vécu une expérience traumatisante sont plus vulnérables aux traumatismes futurs. Elles peuvent mal réagir aux événements stressants de leur vie ou même laisser leur traumatisme contrôler leur comportement, ce qui les met en danger. Par exemple, vivre dans une relation toxique peut modifier les perceptions de ce à quoi ressemblent des relations saines, soumettant ainsi une victime à davantage de maltraitance. Cette vulnérabilité croissante aux traumatismes après une expérience traumatisante montre clairement que le traitement des traumatismes n’améliore pas simplement la vie, mais qu’il peut réellement sauver des vies.

Comment soigner un traumatisme ?

Étant donné la nature imprévisible et presque aléatoire des traumatismes, il n’est tout simplement pas possible d’adopter une approche unique pour le rétablissement. Chaque patient arrivera au traitement avec non seulement des besoins physiques différents, mais également une perspective, un historique et un ensemble d’hypothèses uniques qui dicteront l’approche de la personne pour réussir son effort de réadaptation.

Survivre à un traumatisme

·            Parlez de ce qui s’est passé à une personne de confiance.

·            Parlez-en avec la famille et les amis. Le soutien et la compréhension à un moment difficile peuvent être très utiles. Vous n’êtes pas obligé d’y faire face seul.

·            Sachez que la façon dont vous vous sentez est très normale pour une personne qui a vécu un événement traumatisant.

·            Acceptez le fait que cela peut prendre un peu de temps. Sachez que la façon dont vous vous sentez ne durera pas et qu’en gérant vos peurs et vos pensées, vous pourrez vivre votre vie. Soyez gentil et patient avec vous-même.

·            Occupez votre temps : vous détendre, faire des promenades, visiter de beaux endroits, voir des amis. Prévoyez de faire de belles choses chaque jour.

·            Il sera important de faire face aux situations associées à l’événement traumatique… mais faites-le progressivement. Vous pouvez décider de retourner au travail, mais commencez d’abord par quelques heures, puis augmentez-les progressivement.

·            Ne sombrez pas dans la drogue ou l’alcool pour faire face à votre situation. Ils  ne feront qu’empirer les choses. Essayez de trouver d’autres moyens de vous détendre.


Loading...