x

Voici comment Tara Lajevic a réussi à perdre plus de 45 kilos

Son style de vie

Pendant la plus grande partie de ma vie d’adulte, j’ai pesé autour de 85 kilos. Pour quelqu’un qui mesure 1,80 m, ce n’est pas le poids idéal, mais je me sentais bien. Je mangeais essentiellement des cheeseburgers, de frites, des pizzas et des pâtes à la sauce Alfredo. Je ne réfléchissais pas vraiment à ce que je mettais dans mon corps. De plus, je travaillais dans le secteur de la restauration où j’étais entourée d’aliments mauvais pour la santé mais bons au goût. Comme je faisais beaucoup de sport et que j’adorais prendre le vélo, mon poids restait à peu près stable.

Quand je suis tombée enceinte alors que j’avais une vingtaine d’années, j’ai pris environ 35 kilos. J’ai arrêté de fréquenter le club de gym et j’ai continué manger ce qui me plaisait. Après avoir eu ma fille, j’ai décidé de suivre un programme d’amincissement et ça a marché ! Ce programme m’a aidée à perdre des kilos et je suis redescendue à 87,5 kilos.

Malheureusement, j’avais constamment faim. Dès que j’ai arrêté ce programme, j’ai repris mes anciennes habitudes et tout le poids que j’avais perdu. Au moment où ma fille est entrée à l’école, il avait grimpé en flèche ! Entre 2012 et 2013, j’avais pris 22,5 kilos et j’étais trop embarrassée pour reprendre le sport. Pour gagner plus d’argent, j’ai pris un deuxième emploi et je travaillais plus de 50 heures par semaine – c’était surtout pour subvenir aux besoins de ma fille. J’ai commencé à manger plus fréquemment dans les restaurants où je travaillais et mon poids a continué à grimper. Finalement, j’ai arrêté de me peser et commencé à éviter les miroirs. Je prétendais que tout allait bien.

Le changement

Un jour, une équipe de journalistes est venue sur mon lieu de travail pour interviewer quelques personnes à propos d’un incident qui s’était produit dans le quartier. Après avoir été interviewée, j’étais excitée à l’idée de me voir à la télé. Mais, quand le reportage a été diffusé, je ne pouvais croire à quel point j’étais grosse. Je me suis effondrée. En fait, j’ai fait une petite dépression. J’étais vraiment désespérée, mais j’ai essayé de diriger ces émotions vers la recherche des méthodes utilisées par d’autres personnes pour perdre des kilos. Ces success stories m’ont inspirée pour essayer de changer ma vie.

Ma mère m’a raconté que mon père et elle avaient utilisé le régime Atkins pour perdre des kilos et qu’il pouvait éventuellement marcher pour moi – j’ai donc tenté ma chance. J’ai commencé par réduire la quantité de glucides et de sucre que je mangeais et j’ai augmenté ma consommation de protéines. Je ne vais pas mentir – au début, ça a été vraiment dur d’éviter les frites et de commander des déjeuners sans pain, mais je savais que respecter ce régime m’aiderait à atteindre mon but. J’ai donc appris à m’en tenir à mes habitudes alimentaires quand je mangeais dehors. J’ai commencé à commander du saumon avec des légumes, des œufs brouillés avec du chorizo et des salades.

Après quatre semaines, je me suis pesée et j’ai réalisé que j’avais réussi à perdre 10 kilos, redescendant ainsi à 110 kilos. Quand j’ai atteint 87,5 kilos, environ 7 mois plus tard, j’ai recommencé à aller au club de sport. J’ai été surprise de constater combien il était facile de faire du sport sans ce poids supplémentaire.
Un an après avoir décidé de changer de vie, j’avais réussi à perdre 46 kilos et je pesais 74 kilos. Pour la première fois de ma vie d’adulte, je portais du 38. C’était fantastique !

La récompense

Ce que je préfère dans le fait de faire cette taille, c’est que je peux faire du shopping et acheter tout ce que je veux. Je pense que c’est la première fois que je porte des shorts depuis l’âge de 12 ans. Maintenant, j’en porte tous les jours !

Les conseils de Tara

Évitez de vous peser au début. Quand j’ai commencé à changer mes habitudes alimentaires, je ne voulais pas être découragée par le fait que les kilos ne partent pas. En attendant quelques semaines avant de me peser, je suis restée motivée pendant la période la plus difficile de n’importe quel changement de style de vie. À présent, je remonte sur la balance assez fréquemment pour m’assurer de rester sur le bon chemin.

Sachez que vous pouvez changer. Quand je pesais 90 kilos, je me disais : « C’est à ça que je ressemble et je ne peux pas le changer », or rien n’est permanent. Quand j’ai décidé de changer ma vie en mieux, je l’ai fait.

Vous n’avez pas besoin de vous affamer pour perdre du poids.
Même si j’ai diminué certaines sortes d’aliments, je n’ai jamais eu faim après un repas. J’étais rassasiée en mangeant beaucoup de protéines et de légumes, ce qui aide à maintenir de bonnes habitudes.

Contenus sponsorisés
Loading...