x

Voici comment soulager les aphtes naturellement et sans médicaments

S’ils ne représentent pas de danger pour la santé, les aphtes peuvent dans certains cas être particulièrement douloureux. Ces petits ulcères qui se nichent sur la langue, les lèvres et les joues peuvent toutefois être soulagés grâce à des remèdes simples et naturels. Voici une liste de ces traitements maison les plus efficaces.

Les aphtes sont de petites ulcérations qui s’installent au niveau de la muqueuse buccale et peuvent être très désagréables voire handicapantes. Lorsqu’on sait que se brosser les dents, manger et parfois même parler peut devenir pénible, il est nécessaire de connaître les astuces les plus simples pour remédier à ce mal. 

Il est possible de soulager les aphtes naturellement Source : Healthy Food Team 

Aphtes : quels sont les causes et les facteurs de risque ? 

Certaines habitudes peuvent favoriser leur apparition. Comme l’indique Aude Maillard, docteur en pharmacie et aromatologue au Journal des femmes, certains aliments comme les fraises, l’ananas, les tomates, le gruyère ou encore le comté peuvent les provoquer. Si les aphtes surviennent également après une morsure involontaire, il est primordial de consulter un médecin lorsque ces derniers sont récurrents. Pour cause, ces lésions peuvent être l’indicateur d’une maladie systémique ou le signe d’une baisse de l’immunité.  Si vous en souffrez de façon occasionnée, de nombreux remèdes naturels peuvent vous aider

5 remèdes naturels pour soulager les aphtes 

1) Le bicarbonate de soude 

Comme le montre cette étude, le bicarbonate de soude est un antibactérien naturel. Désinfectant, antifongique et assainissant naturel, cet ingrédient multi usages va aider à neutraliser l’acidité au niveau des muqueuses buccales. Bonus : le bicarbonate de sodium est également efficace pour lutter contre le tartre et protège contre la mauvaise haleine. Préparez un bain de bouche en mélangeant une cuillère à soupe de bicarbonate dans un verre d’eau, puis rincez à l’eau claire.  

2) Le vinaigre de cidre 

Le vinaigre de cidre va réguler le pH et lutter contre les bactéries présentes dans la bouche. Comme en atteste cette étude, le vinaigre de cidre est un antiseptique multifonctions. Il va lutter contre la prolifération bactérienne mais va également accélérer la cicatrisation grâce à son pouvoir astringent. Imbibez un coton avec quelques gouttes de vinaigre de cidre et appliquez-le directement sur l’aphte trois fois par jour. 

3) L’huile essentielle de Laurier noble 

L’huile essentielle de Laurier noble possède un pouvoir antibactérien et antiinfectieux comme le montre cette étude. En cas de crise d’aphte, cette dernière peut être particulièrement efficace. Pour cela, il est conseillé d’imbiber un coton-tige avec une goutte d’HE de Laurier noble et de l’appliquer directement sur l’aphte. Il n’est toutefois pas recommandé d’utiliser cette astuce sur les enfants de moins de 3 ans, à moins de la diluer dans 1 goutte d’huile végétale d’abricot. 

4) Le jus de myrtille 

Plusieurs études ont montré l’effet antimicrobien des myrtilles. Ces fruits des bois, en plus d’être délicieux, possèdent un fort pouvoir astringent, antiseptique et antibactérien. Si vous souffrez d’aphtes, pensez à boire du jus de myrtille sans sucre ajouté avant chaque repas. Vous pouvez également manger des baies fraiches pour favoriser le contact direct avec l’aphte. Pour être sûr d’avoir des myrtilles bio, il est possible de les faire pousser dans votre jardin.

5) La myrrhe 

Utilisée depuis de nombreuses années pour ses propriétés antiseptiques et antiinfectieuses, la myrrhe est fortement recommandée en cas d’aphtes. Comme en atteste cette étude, cette gomme résine produite par l’arbre à myrrhe possède un fort pouvoir antibactérien. Appliquez quelques gouttes de teinture de myrrhe non diluée directement sur la zone concernée.  Vous pouvez également la diluer dans un verre d’eau et l’utiliser en bain de bouche deux fois par jour. Attention, ce remède est déconseillé aux femmes enceintes ou allaitantes. 

Il est à rappeler que ces remèdes ne remplacent en aucun cas un traitement médicamenteux. En cas d’aphtes récurrents, il est fortement conseillé de consulter votre médecin traitant. 

Contenus sponsorisés
Loading...