Voici comment retirer une tique de la bonne manière d’après les médecins

Pour les amoureux de la forêt et des espaces verts, il n'y a rien de mieux qu’une petite randonnée pour se dégourdir les jambes et respirer de l’air frais après des semaines de confinement chez soi. Toutefois, les adeptes des promenades en forêt savent que celles-ci ne sont pas sans risques. Plus particulièrement, les tiques sont des insectes dont la morsure peut être dangereuse, il faut donc rester vigilant. Dans cet article, nous vous expliquerons comment vous débarrasser d’une tique qui s’accroche à votre peau. Une information relayée par le site Allodocteurs.

La tique est un insecte parasite qui n’est généralement pas dangereux en Europe. Cependant et à terme, si sa morsure passe inaperçue pendant un certain temps où si la tique est retirée de la mauvaise manière, cette même morsure peut avoir des conséquences graves pour la santé, voire même provoquer la maladie de Lyme. Décryptage.

Un insecte hématophage

La tique est un petit parasite que l’on appelle ixodes. Cet acarien se nourrit du sang des mammifères. Il y a accès en se plantant sous la peau de ceux-ci. Généralement, la piqûre de tique est sans danger pour l’Homme si cette dernière est retirée immédiatement. Dans le cas contraire, l’individu piqué risque de contracter ce que l’on appelle des maladies « vectorielles ». L’une des plus répandues est la maladie de Lyme. Cette dernière est très difficile à diagnostiquer car les patients oublient ou ne se rendent pas compte qu’ils se sont fait piquer par une tique. Le Dr Gérald Kierzek, interviewé par Allodocteurs, décrit la maladie de Lyme comme « une maladie infectieuse due à une bactérie qui peut toucher plusieurs organes, principalement la peau, les articulations et le système nerveux ».

Prévenir les morsures de tiques

Comme pour beaucoup de maux et ce cas ne fait pas exception, il est plus judicieux de prévenir que guérir. Surtout lorsqu’on prend en compte la difficulté à diagnostiquer la maladie de Lyme qui est « très polymorphe, c’est à dire avec de nombreux symptômes qu’il est parfois difficile de rattacher à la piqûre de tique plusieurs mois auparavant ».

La prévention est donc de mise qu’il convient de prendre dans ce genre de situation. Voici les conseils du docteur Kierzek :

– Lorsque vous vous promenez dans des zones à risque, notamment en forêt, il est fortement conseillé de se couvrir totalement la peau. Sans aucun moyen d’accès, il est très improbable qu’une tique puisse vous mordre

– N’hésitez pas après avoir fini votre randonnée, de rigoureusement vérifier votre peau à la recherche d’une tique

– Si vous trouvez une tique qui a planté sa tête sous votre peau, il est nécessaire que vous la retiriez le plus rapidement possible. Il est déconseillé dans ce cas d’utiliser une pince à épiler car vous risquez de retirer uniquement le corps de la tique et de laisser la tête plantée dans la peau.

– Vous pourrez utiliser un tire-tique qui est un outil en plastique que vous trouverez en pharmacie. Il faudra la prendre le plus près de la peau possible, à ce stade il faudra tourner la pince et ne surtout pas la retirer. Avec la rotation, la tique devrait se retirer facilement.

Une fois cela réalisé, n’hésitez pas à le signaler à votre médecin. Même si le parasite est retiré rapidement, le risque de contracter une maladie est toujours présent. Après une sérologie, c’est à dire une prise de sang, celui-ci pourra diagnostiquer si oui ou non vous avez été infecté par la tique. Il pourra donc à ce moment prescrire des antibiotiques si cela est nécessaire.

Contenus sponsorisés
Loading...
Close