Voici comment reconnaître un caillot de sang dans les 6 principales parties du corps !

Voici comment reconnaître un caillot de sang dans les 6 principales parties du corps !


sanguins

Les caillots sanguins peuvent se former dans différentes parties du corps. Parfois, des caillots peuvent se détacher et voyager dans le sang d’une partie du corps à une autre. Les 6 principales parties du corps dans lesquelles peuvent se former les caillots de sang sont le bras, la jambe, l’abdomen, les reins, les poumons, le cœur et le cerveau. 

Comment se forment les caillots sanguins?

Lorsque vous avez une coupure assez profonde pour percer la paroi d’un vaisseau sanguin, des cellules sanguines appelées plaquettes se précipitent vers l’ouverture. Les protéines présentes dans la partie liquide de votre sang, ou de votre plasma, permettent aux plaquettes de coller au trou. Les protéines et les plaquettes forment un bouchon collant qui empêche le sang de s’écouler. Une fois que votre corps a guéri la plaie, le caillot se dissout.

Vous pouvez également avoir des caillots sanguins si vous avez une maladie qui oblige votre corps à produire trop de globules rouges ou de plaquettes. Ceci est également appelé état d’hypercoagulabilité. Le cancer, le diabète, l’athérosclérose, l’obésité ou encore l’insuffisance cardiaque sont des maladies qui peuvent  affecter le flux sanguin et rendre les caillots plus susceptibles de se former.

Les symptômes des caillots de sang dans différentes parties du corps

  1. Un caillot de sang dans la jambe ou le bras

L’endroit le plus commun pour un caillot de sang de se produire dans la jambe, et cela peut présenter divers symptômes, notamment le gonflement, la douleur, la sensation de chaleur ou la décoloration de la peau. 

  1. Un caillot de sang dans l’abdomen

Une douleur et un gonflement abdominaux sévères peuvent être les symptômes d’un caillot sanguin quelque part dans votre abdomen. 

  1. Un caillot de sang dans les reins

Un caillot sanguin qui se forme dans les reins cause le blocage de la veine rénale, chose qui peut augmenter la tension artérielle et même causer une insuffisance rénale. Les symptômes peuvent être sous forme de douleurs sur le côté des jambes, du ventre, des cuisses ou du bas du dos, du sang dans l’urine, des nausées ou encore des vomissements.

  1. Un caillot de sang dans les poumons  

Un caillot de sang qui atteint vos poumons s’appelle une embolie pulmonaire. Les symptômes sont : un essoufflement soudain qui n’est pas causé par l’exercice, une douleur à la poitrine, des palpitations ou une fréquence cardiaque rapide, des problèmes de respiration et des crachas sanguins.

  1. Un caillot de sang dans le cœur

Un caillot de sang dans le cœur provoque une crise cardiaque. Un caillot de sang dans le cœur pourrait faire mal à la poitrine. Les étourdissements et l’essoufflement sont d’autres symptômes potentiels.

  1. Un caillot de sang dans le cerveau 

Un caillot de sang dans le cerveau est également appelé accident vasculaire cérébral. Un caillot de sang dans votre cerveau peut provoquer un mal de tête soudain et grave, ou une difficulté soudaine à parler ou à voir.

Comment pouvez-vous éviter d’avoir des caillots sanguins?

  • Ne restez pas assis pendant de longues périodes. Rester actif empêchera le sang de s’accumuler dans vos jambes et de former un caillot.
  • Les personnes en surpoids courent un plus grand risque de plaque dans les artères, ce qui entraîne la formation de caillots sanguins.
  • Contrôlez le diabète et les maladies cardiaques. Ces conditions peuvent augmenter le risque de caillot sanguin.
  • Ne fumez pas car les cigarettes endommagent les vaisseaux sanguins et rendent les plaquettes plus susceptibles de s’agglutiner.
  • Buvez beaucoup d’eau. Avoir trop peu de liquide dans votre corps rend votre sang plus épais.

N’hésitez pas à discuter avec votre médecin si le risque de la formation d’un caillot de sang vous préoccupe !


Loading...