x

Voici comment préparer un shampoing clarifiant au bicarbonate de soude pour retrouver des cheveux sains

Les adeptes de la beauté naturelle l’ont compris, certains ingrédients à portée de main sont tout indiqués pour retrouver des cheveux sains et soyeux. L’indispensable de leur routine capillaire ? Le bicarbonate de soude, une poudre multifonction et ingrédient phare de la tendance "No-poo", contraction de “No Shampoo”, qui prône des alternatives bios pour prendre soin de ses cheveux. Voici comment l’utiliser pour préparer votre propre shampoing clarifiant à la maison.

Si vous remarquez que vos cheveux sont gras, fragilisés, ternes ou aplatis à la racine, vous subissez probablement les effets d’une routine capillaire trop agressive. Et pour cause, bien que les produits classiques soient souvent plébiscités, ces derniers peuvent alourdir la fibre et entraîner une accumulation excessive de résidus au niveau du cuir chevelu. Dans ce sens, il peut être utile de privilégier des cures clarifiantes ponctuelles. L’astuce : un shampoing naturel qui vous permettra de vous délester des sulfates et des tensioactifs que l’on retrouve dans les traitements traditionnels. 

Un lavage au bicarbonate de soude – Source: Margaret Badore/Tree Hugger

Ce qu’il faut savoir avant d’utiliser un shampoing au bicarbonate de soude

A l’instar des remèdes et autres soins beauté que l’on peut préparer chez soi, le shampoing au bicarbonate de soude ne s’applique pas de manière irréfléchie. Compte tenu de son pH alcalin et de l’acidité du cuir chevelu destinée à prévenir le développement de champignons et de bactéries, la peau peut souffrir d’un déséquilibre. Interrogée par le site américain MindBodyGreen, Kate Denninston, naturopathe et fondatrice du Los Angeles Integrative Health explique que le caractère alcalin du bicarbonate de sodium peut affecter la cuticule pilaire, donnant lieu à des cheveux secs plus susceptibles d’être cassants. Un avis rejoint par la dermatologue Keira Barr qui ajoute que sa nature abrasive et son pH peuvent également irriter une peau trop sèche et entraîner des démangeaisons ou des rougeurs. Dans ce sens et bien que son utilisation convienne à tous les types de cheveux, il faut d’abord s’assurer que son utilité est requise avant d’opter pour son action clarifiante. Les signes pouvant nécessiter l’usage du bicarbonate de soude impliquent : des cheveux gras et ternes, un excès de sébum et/ou de pellicules, ainsi qu’un manque de vitalité. Ce shampoing naturel favorisera alors un nettoyage en profondeur pour éliminer tous les résidus qui nuisent à leur brillance et à leur bonne santé. 

Pour celles et ceux qui ont les cheveux très secs, les expertes conseillent plutôt d’opter pour une eau de rinçage à base de vinaigre de cidre et de se limiter à une utilisation modérée de cette préparation si l’on tient tout de même à l’essayer. Pour vérifier des signes d’irritation en amont, vous pouvez également effectuer un test d’allergie dans le creux du coude si votre peau est généralement sensible à cet ingrédient.  

Bicarbonate de soude – Source : Birdy

Comment préparer un shampoing au bicarbonate de soude ?

Maintenant que vous connaissez les précautions à prendre, passons à la recette et aux ingrédients requis pour préparer votre shampoing naturel et clarifiant. Vous aurez besoin de: 

  • 3 cuillères à soupe d’eau à température ambiante
  • 1 cuillère à soupe de bicarbonate de soude
  • 1 bol 

Comment l’utiliser sur vos cheveux ?

Si le bicarbonate de soude est idéal pour permettre au cuir chevelu de mieux respirer, c’est grâce à sa texture abrasive. Appliqué sur la peau, il a un effet exfoliant qui permet de désincruster les pores et d’éliminer les résidus de vos produits cosmétiques habituels. Si vous êtes intéressé par cette détox capillaire, voici comment procéder : 

1. Identifiez d’abord vos besoins

Comme nous l’avons expliqué plus haut, le shampoing au bicarbonate de soude n’est pas un soin à adopter au quotidien. Dans ce sens, il faut prêter attention à la santé de sa chevelure pour savoir s’il peut vous venir en aide. Parmi les signes à surveiller : l’accumulation de résidus qui se traduit souvent par l’apparition de pellicules ou de squames, notamment lorsque les cellules mortes, la transpiration et le sébum s’associent et persistent sur les cheveux. Les shampoings clarifiants sont également utiles lorsque le cuir chevelu est quelque peu douloureux. Cela peut être lié à une inflammation sur laquelle ils peuvent exercer un effet apaisant. 

Un cuir chevelu douloureux peut souffrir d’inflammation – Source : Phillyvoice

2. Préparez votre shampoing

Une fois vos ingrédients en main, suivez la recette citée plus haut, en ajustant les quantités si besoin, en fonction de la longueur de vos cheveux. S’ils vous arrivent aux épaules, utilisez 6 à 9 cuillères à soupe d’eau pour 2 à 3 de votre poudre blanche. S’ils sont plus courts, les doses recommandées précédemment sont suffisantes. Les femmes aux cheveux plus longs pourront adapter les mesures en fonction de leurs besoins, en gardant à l’esprit que pour trois parts de bicarbonate de soude, il faut une part d’eau. Certaines personnes optent également pour quelques gouttes d’huile essentielle afin d’ajouter une action nutritive à ce soin. Romarin, argan, jojoba, ricin ou noix de coco, vous avez l’embarras du choix pour identifier ce qui vous convient. A savoir que l’huile d’ylang-ylang est idéale pour y ajouter un parfum naturel et subtil. 

Enfin, mélangez le tout jusqu’à l’obtention d’une consistance pâteuse, puis versez la préparation dans une bouteille ou un flacon propre. L’utilisation d’un entonnoir est conseillée. Aussi, évitez de conserver le shampoing trop longtemps avant de l’utiliser. Les meilleurs résultats sont généralement obtenus juste après sa préparation. 

3. Appliquez votre shampoing sur cheveux humides

Avant de passer à l’application, rincez vos cheveux de manière à ce qu’ils soient complètement humides. Versez une grosse noisette de shampoing sur vos racines avant de masser doucement pendant quelques minutes. Répartissez ensuite la préparation sur vos longueurs. Ne vous inquiétez pas si la texture est quelque peu grumeleuse ou que la préparation ne produit pas de mousse. Laissez reposer pendant 1 à 3 minutes puis rincez le shampoing avec de l’eau tiède. 

4. Finissez par un soin au vinaigre de cidre

Au-delà de ses bienfaits surprenants pour la peau, le vinaigre de cidre est un excellent allié pour une crinière plus brillante et pour assainir le cuir chevelu. Après avoir appliqué votre shampoing, diluez-le à l’eau pour en faire un soin de rinçage. Cela permettra de resserrer les écailles et d’éliminer les frisottis, tout en rééquilibrant le pH de la peau qui a pu être perturbé par l’usage du bicarbonate de soude.

5. Procédez au séchage des cheveux

Pour cette dernière étape, il vous suffit de procéder à votre routine habituelle. Retenez toutefois que les sèche-cheveux à très forte température et les fers à lisser ne sont pas recommandés si vous avez les cheveux secs et abîmés. Dans ce cas de figure, privilégiez plutôt un séchage à l’air libre pour préserver de beaux cheveux et éviter de les endommager encore plus. Vous pouvez également ajouter des soins nourrissants à appliquer pour hydrater vos longueurs et pointes. Un sérum à l’aloe vera peut s’avérer particulièrement utile si vous avez les cheveux bouclés ou crépus pour prévenir l’apparition de fourches. 

6. Trouvez la fréquence qui vous convient le plus

Il ne suffit pas toujours qu’une astuce fonctionne pour une amie, pour qu’il en soit de même pour vous. Dans ce sens, il est important de retenir que chaque cas est unique et que les conseils doivent toujours être adaptés à la nature de votre fibre capillaire. Si vous avez les cheveux gras, commencez par un traitement hebdomadaire, en plus de votre shampoing habituel. Les cheveux secs en revanche peuvent substituer leur produit classique par ce soin au bicarbonate de soude, à raison de quelques jours chaque mois. Il est important de souligner que les besoins de la fibre capillaire varient grandement en fonction de plusieurs facteurs. Alimentation, saisons, produits utilisés…prenez en compte les changements auxquels vous pouvez être exposés pour mieux comprendre ce dont votre peau a besoin.

Mise en garde: Si les adeptes du bicarbonate de soude prônent son efficacité, n’oubliez pas qu’il est important de tenir compte de vos besoins capillaires spécifiques. N’hésitez pas à ajuster les quantités ou les ingrédients en fonction de leur effet sur votre peau. Si vous ressentez une irritation, essayez d’ajouter plus d’eau à votre shampoing ou de n’en appliquer qu’une petite quantité. 

Contenus sponsorisés
Loading...