Voici comment préparer de l’alcool de romarin pour lutter contre la cellulite, les varices, les douleurs musculaires et la goutte

Doté d’une myriade de bienfaits pour la santé et le bien-être, le romarin ou Salvia rosmarinus est une plante aromatique originaire du bassin méditerranéen. Si on l’utilise surtout pour son arôme en cuisine, ce condiment possède de nombreuses propriétés antioxydantes et tonifiantes qui en font un allié de taille dans la préparation de soins cosmétiques. En usage topique, on le retrouve souvent en parapharmacie sous forme d’alcool de romarin. Un produit particulièrement efficace pour masser la peau et atténuer les maux du quotidien. Cellulite, goutte, varices ou douleurs musculaires, découvrez toutes ses utilisations et une recette pour le préparer à la maison.

En plus de rafraîchir et de détendre, le romarin regorge de vertus thérapeutiques dont il convient de tirer profit plus souvent. Cet arbrisseau qui pousse à l’état sauvage est riche en flavonoïdes et en diterpènes tels que l’acide carnosolique et le rosmadial. Il contient aussi des lipides, des triterpènes, des stéroïdes et des acides phénoliques. Des composés qui favorisent la santé cardiovasculaire et maintiennent l’intégrité des artères, des capillaires et des vaisseaux. Pleins feux sur les propriétés étonnantes de cette plante à portée de main.

romarin1 1

Bienfaits du romarin – Source : Nature and Garden

Quels sont les bienfaits du romarin ?

Exploitées pour leurs bienfaits thérapeuiques, les feuilles de romarin peuvent s’utiliser fraîches ou séchées pour vous apporter une pléthore d’avantages au quotidien. Cette plante condimentaire appartenant à la famille des lamiacées peut en effet soulager nombre de douleurs ou de maux parfois difficiles à traiter. Passons-les en revue :

Contre les varices

À l’instar de l’huile essentielle de cyprès, l’HE de romarin est réputée pour stimuler la circulation sanguine vers le cœur, soulager les gonflements et la lourdeur associés aux varices. En boostant l’organisme, elle s’attaque également à la congestion veineuse. Un bienfait validé par une étude in-vitro qui suggère que l’huile de romarin soulage aussi la douleur occasionnée par cette condition.

Pour atténuer la cellulite

La cellulite est un problème courant qui peut affecter des individus quel que soit leur âge, leur poids ou leur sexe. Parmi ses facteurs aggravants : le surpoids, l’obésité, les changements hormonaux ou la sédentarité. Lorsqu’elle survient, les tissus mous font face à une inflammation liée à des troubles de la circulation ou du système lymphatique. Résultat : de petits nodules de graisse se forment sous la peau et donnent lieu à des capitons que l’on appelle communément “peau d’orange”. Pour y remédier, l’activité anti-inflammatoire et diurétique du romarin peut s’avérer utile en combattant la rétention d’eau. Pour autant, il est essentiel de savoir que cette plante ne donne pas de résultats miracle car pour éradiquer complètement la cellulite, il faut d’abord améliorer son alimentation et son hygiène de vie en y incluant un activité physique.

Pour soulager la goutte

À en croire la légende, la reine de Hongrie utilisait un remède au romarin pour soigner ses rhumatismes et retrouver sa jeunesse d’antan afin de séduire le roi à l’âge de 72 ans. Aujourd’hui, les effets de cette plante font l’objet d’études scientifiques pour identifier son efficacité contre les douleurs articulaires, souvent invalidantes pour ceux qui en souffrent.

En matière de traitements traditionnels, les massages à l’alcool de romarin sur les parties douloureuses sont jugés efficaces pour soulager ces affections. En outre, les propriétés diurétiques de la plante agissent sur les reins pour limiter les risques de crises de goutte, de rhumatismes et de calculs rénaux.

Pour combattre les douleurs musculaires

Le romarin est connu pour sa capacité à soulager la douleur et l’inflammation. D’après le Dr Debra Rose Wilson, éditrice médicale pour Healthline, il serait également doté de vertus analgésiques pour atténuer les maux musculaires. Un bienfait confirmé par une étude parue dans le Iranian Journal of Nursing and Midwifery Research.

Pour une absorption optimale des vertus de la plante, l’alcool de romarin est une préparation efficace et simple à préparer. On considère que ses bienfaits sont liés à son action anti-inflammatoire et stimulante de la circulation sanguine. En outre, l’alcool de romarin est considéré comme un tonique naturel, idéal pour éviter le relâchement cutané et préserver la fermeté de la peau.

alcool de romarin

Alcool de romarin maison – Source : Mike Thurstone

Comment préparer l’alcool de romarin à la maison ?

Pour préparer ce remède naturel, vous aurez besoin des ingrédients suivants :

  • 1 branche de romarin frais, de préférence avec les fleurs et les feuilles
  • De l’alcool éthylique à 96 %
  • Une bouteille ou un flacon en verre

Étapes de préparation :

1. Coupez la branche de romarin en plusieurs morceaux et mettez ces derniers dans votre bouteille en verre.

2. Remplissez-la d’alcool, jusqu’à ce que la plante soit entièrement recouverte.

3. Fermez le contenant de manière hermétique et placez-le dans une zone sombre pendant 15 à 40 jours. Veillez aussi à agiter la bouteille régulièrement pour libérer les principes actifs de la plante.

4. Une fois ce délai écoulé, filtrez le mélange et versez le liquide obtenu dans un flacon propre. Ce dernier doit également être rangé dans un endroit à l’abri de la lumière.

Comment utiliser l’alcool de romarin ?

Dans un premier temps, exfoliez votre peau pour augmenter sa capacité d’absorption. Ensuite, imbibez des disques de coton de votre préparation et massez doucement les zones concernées pour soulager les douleurs. Si vous utilisez l’alcool de romarin contre la cellulite, assurez-vous de toujours commencer par les genoux, en remontant progressivement vers les hanches et les cuisses. Une fois ce traitement terminé, laissez agir 15 minutes puis rincez la peau à l’eau froide. Cette opération est à répéter quotidiennement jusqu’à l’obtention des résultats désirés.

utilisations romarin

Utilisations romarin – Source : Medical News Today

5 autres utilisations du romarin pour la santé

1. Pour stimuler la concentration et la mémoire

En Grèce antique, la couronne de romarin était un accessoire courant porté par les intellectuels qui cherchaient à stimuler leur réflexion. Aujourd’hui encore, on prête à cette plante condimentaire une action bénéfique sur la mémoire et la concentration. Pour en bénéficier, vous pouvez verser quelques gouttes de son huile essentielle dans un diffuseur. Une astuce idéale pour booster son cerveau.

2. Pour améliorer la digestion

Réputé pour ses vertus digestives, le romarin est très utile en cas de troubles gastro-intestinaux, notamment si vous souffrez de crampes d’estomac, de ballonnements ou de constipation. Pour améliorer votre confort digestif, consommez-le sous forme de tisane ou profitez plus souvent de son arôme lors de la préparation de vos grillades, sauces ou marinades.

3. Pour désinfecter la peau

Disposant de bienfaits antimicrobiens, le romarin peut être utilisé pour désinfecter les brûlures légères et les plaies. Pour en bénéficier, préparez une lotion maison en faisant bouillir la plante dans de l’eau pendant dix minutes. Une fois refroidie, appliquez la préparation filtrée sur la zone concernée.

4. Pour stimuler la croissance des cheveux

S’il existe plusieurs ingrédients naturels à même de favoriser la pousse capillaire, c’est sans compter sur l’efficacité redoutable du romarin, qui permettrait aussi de prévenir la chute de cheveux. En effet, ce condiment stimule la circulation sanguine et renforce le cuir chevelu, d’où son omniprésence dans de nombreux soins capillaires. Pour l’utiliser chez vous, versez deux gouttes de son huile essentielle dans votre flacon de shampoing et appliquez ce soin 2 fois par semaine.

5. Pour lutter contre le stress et l’insomnie

Stress, insomnie, anxiété…de nombreux maux nuisent à notre bien-être et affectent nos performances quotidiennes. C’est là que l’action apaisante du romarin intervient. Et pour cause, la plante méditerranéenne dynamise l’organisme et combat la fatigue. Pour en bénéficier, le romarin peut être utilisé en diffusion, sous forme de tisane ou dans le bain pour une détente optimale.

Mise en garde :

Par voie orale, le romarin ne doit pas être consommé avec excès, au risque de provoquer un surdosage. Convulsions, nausées, spasmes ou vomissements peuvent être observés lorsque cela se produit. Dans ce sens, il est fortement recommandé d’user de cet aromate de manière raisonnable, pour bénéficier de tous ses avantages pour la santé.

Lire aussi Comment réduire le cholestérol naturellement ?

Contenus sponsorisés