Voici comment fluidifier votre sang naturellement et prévenir les caillots sanguins mortels

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, les caillots sanguins sont naturellement produits par votre corps en cas de lésions au niveau des vaisseaux sanguins. C’est une défense naturelle de l’organisme pour prévenir les hémorragies. Néanmoins, dans certains cas, ces callots dévient de leur fonction principale mettant en danger d’autres organes. Pour vous en prémunir, découvrez comment fluidifier votre sang et les prévenir de façon naturelle.

Nécessaires pour protéger l’organismes, les caillots sanguins peuvent parfois s’avérer mortels, à l’origine d’embolie et de phlébite. Alors pour éviter l’hypocoagulabilité du sang, découvrez des méthodes naturelles qui vous permettront de le fluidifier.

Qu’est-ce qu’un caillot de sang ?

Les caillots sanguins, également appelés « thrombus », sont des masses semi-solides et visqueuses constituées de cellules sanguines qui se forment naturellement dans l’organisme en cas de lésion dans un vaisseau sanguin afin de la réparer. Les caillots de sang constituent donc une réaction de défense tout à fait normale et à priori bénéfique pour votre corps. En effet, ils sont constitués de plaquettes de globules rouges, de plasma et de protéines qui œuvrent à colmater la fuite occasionnée par la lésion et prévenir l’hémorragie.

Les éventuelles complications des caillots de sang

Il arrive que ces caillots obstruent une artère, ou encore une veine, obstruant par la même occasion le flux sanguin et la circulation de l’oxygène vers vos organes. Cela peut provoquer davantage de lésions dans les tissus, et donc éventuellement causer un infarctus. De surcroit, il y a un risque que  ces caillots sanguins se détachent de la lésion qu’ils sont censés protéger et  circulent dans d’autres régions du corps, mettant les autres organes en danger.

Ces complications peuvent s’avérer mortelles dans le cas où les caillots obstrueraient la circulation sanguine au niveau du muscle cardiaque. Le manque ou l’absence d’oxygénation des cellules peuvent provoquer la mort du muscle cardiaque, ce qui pourrait entrainer une crise cardiaque.

Les principaux symptômes indiquant que vous avez des caillots sanguins artériels

  • Vos bras et vos jambes sont constamment froids ;
  • Vous ressentez souvent des douleurs musculaires et une faiblesse dans une partie de votre corps ;
  • Vous ressentez des fourmillements et un engourdissement au niveau de vos bras et de vos jambes.

Comment fluidifier votre sang prévenir les caillots sanguins

  • Maintenir une alimentation saine et équilibrée

Afin de prévenir les caillots sanguins, il est essentiel de surveiller votre taux de cholestérol car ce dernier constitue un facteur de risque conséquent. Pour cette raison, il est important de privilégier les aliments sains et naturels, d’origine biologique aux aliments gras, sucrés ou transformés. La consommation de fruits et de légumes d’origine biologique est également essentielle à votre bonne santé.

  • Ne pas fumer

Le tabagisme, qu’il soit actif ou passif, constitue également un facteur de risque important. En l’éliminant, vous améliorerez considérablement votre santé de manière générale, mais particulièrement votre santé cardiaque.

  • Pratiquer une activité physique régulière

Les activités physiques vous permettent de brûler l’excès de graisse de votre corps et donc de protéger votre cœur et vos organes par la même occasion. Une activité physique régulière permet de vous maintenir en forme et de prévenir la formation de caillots sanguins.

Quelques diluants sanguins naturels

  • L’extrait de ginkgo biloba

Il a été prouvé que le ginkgo constitue un excellent diluant pour le sang, permettant de réduire sa teneur en fibrine et de prévenir les caillots.

  • La vitamine E

Selon des études, une alimentation riche en vitamine E vous permettra de fluidifier votre sang et d’optimiser son oxygénation. Vous pouvez retrouver cette vitamine dans divers aliments comme les légumes verts, les amandes, le kiwi, la courge, l’avocat, etc.

  • Les acides gras oméga-3

Des chercheurs ont révélé que les acides gras oméga-3, contenus notamment dans le poisson, agissent comme des agents anticoagulants et préviennent le blocage des artères coronaires.

  • Le curcuma et le gingembre

Il a été prouvé que le curcuma et le gingembre avaient des propriétés anticoagulantes et empêchaient les plaquettes sanguines de s’agglutiner, fluidifiant ainsi votre sang et empêchant la formation de caillots sanguins.

  • L’ail

connu pour être un anticoagulant puissant grâce à ses propriétés antiplaquettaires qui permettent de prévenir la formation de caillots de sang.

  • La vitamine C

Cette précieuse vitamine est essentielle à votre santé cardiovasculaire car elle permet de maintenir votre cœur en bonne santé et réduit les risques de mortalité cardiovasculaire selon une étude.

Mise en garde

Si vous souffrez de coagulation sanguine, il est nécessaire de consulter un médecin. Ces alternatives sont à titre préventif et ne constituent en aucun cas un substitut au traitement médical.

Contenus sponsorisés
Loading...
Close