x

Selon des scientifiques, il est possible de développer des cellules cérébrales à tout âge

Pendant longtemps, le dogme établi était que le cerveau adulte ne pouvait pas générer de nouvelles cellules cérébrales. Autrement dit, on croyait qu’on était nés avec une certaine quantité de cellules cérébrales, et c'était tout. La bonne nouvelle est que les scientifiques ont maintenant découvert qu’on peut générer de nouvelles cellules cérébrales tout au long de notre vie.

Développer de nouvelles cellules cérébrales

Le processus s’appelle la neurogenèse. Plus précisément, de nouvelles cellules cérébrales, appelées neurones, se développent dans l’hippocampe. C’est la région du cerveau qui est responsable de l’apprentissage de l’information, du stockage des souvenirs à long terme et de la régulation des émotions. Cela a de nombreuses implications positives différentes.
Comme l’explique le Dr Amar Sahay, neuroscientifique du Massachusetts General Hospital, affilié à Harvard, le développement de nouvelles cellules cérébrales peut aider à améliorer les fonctions cognitives. Les nouveaux neurones améliorent la capacité à apprendre. La croissance de nouveaux neurones peut aider à conjurer la maladie d’Alzheimer, à garder une bonne mémoire, traiter et prévenir la dépression, et aider à réduire l’anxiété.
Avant de vous lancer dans la régénération de nouvelles cellules cérébrales, il est important de noter que vous devez prendre des mesures pour prendre soin des cellules cérébrales que vous avez déjà. En ce moment, il est très probable qu’il y a des choses que vous faites qui endommagent les cellules de votre cerveau. Cela incluent les aspects suivants :
Le stress non contrôlé : le stress peut endommager les cellules du cerveau au fil du temps. Protégez vos cellules cérébrales en gérant le stress par le biais de la méditation, de la simplification et de la hiérarchisation de votre liste des choses à faire.
Ne pas dormir suffisamment : une étude publiée dans le Journal of Neuroscience a révélé que rester éveillé trop longtemps détruit les cellules du cerveau chez les souris, et peut faire la même chose chez les humains. La privation de sommeil tue un type particulier de cellules cérébrales appelées locus ceruleus qui jouent un rôle important pour nous garder éveillés et attentifs.
Avoir un régime pauvre : Avoir un régime pauvre et chargé de graisses transformées, de grains raffinés, et de sucre, rétrécit le cerveau. Une étude de 2015 effectuée en Australie, sur le lien entre le régime occidental et un plus petit hippocampe, a montré que plus une personne mange de la malbouffe, plus son hippocampe est petit.
Si vous faites l’une des choses ci-dessus, il est temps d’effectuer des changements dans votre mode de vie, les cellules de votre cerveau vous en remercieront.

Comment développer de nouvelles cellules du cerveau ?

Dr Sandrine Thuret, neuroscientifique au King’s College de Londres, explique que maintenant il a été prouvé que l’humain peut développer de nouvelles cellules cérébrales, par le biais de la neurogenèse, qui peut être stimulée de plusieurs façons :

Manger des myrtilles

Les myrtilles sont bleues en raison du colorant anthocyanique, un flavonoïde qui a été lié à la neurogenèse, selon une étude réalisée au Centre de recherches en nutrition humaine du Département de l’agriculture de l’Université Tufts de Boston, aux États-Unis.

Manger du chocolat noir

Le chocolat noir aide également à développer de nouveaux neurones. C’est parce que le chocolat noir, comme les myrtilles, contient des flavonoïdes.

Maintenir le cerveau stimulé

La stimulation cognitive augmente la neurogenèse de l’hippocampe. Cela signifie que vous devez garder votre cerveau stimulé : apprendre de nouvelles compétences, interagir avec d’autres personnes, voyager, essayer de nouvelles choses, et continuer à sortir de votre zone de confort.

Consommer des acides gras oméga-3

Les aliments riches en acides gras oméga-3 tels que les avocats et les poissons gras comme le thon, le saumon, le hareng et les sardines, favorisent la croissance des neurones. Vous pouvez également opter pour les graines de lin ou l’huile de lin, les graines de chia et les noix.

L’exercice physique

Vous pouvez favoriser la croissance de nouvelles cellules cérébrales grâce à des exercices d’endurance réguliers, comme la marche ou le jogging. Comment cela fonctionne ? Le jogging stimule la production d’une protéine appelée FNDC5. À son tour, le FNDC5 stimule la production d’une autre protéine dans le cerveau appelée facteur neurotrophique dérivé du cerveau (BDNF), qui stimule la croissance de nouveaux nerfs et synapses.

Prendre du curcuma

Non seulement le curcuma aide à la neurogenèse, mais une étude récente publiée dans la revue Stem Cell Research & Therapy a révélé que le curcuma peut contribuer à la régénération d’un «cerveau endommagé» et aider à réparer des troubles neurologiques.

Boire du thé vert

Selon une étude réalisée au Mexique en 2016, le gallate d’épigallocatéchine (EGCG) composé trouvé dans le thé vert est l’élément qui a été lié à la croissance de nouvelles cellules cérébrales.

Contenus sponsorisés
Loading...