Voici comment perdre du poids si vous souffrez de troubles de la thyroïde

Lorsqu’on souffre de troubles de la thyroïde, il devient plus difficile de perdre du poids, car celle-ci joue un rôle très important pour réguler les hormones sexuelles, l’humeur et le poids. Voici comment perdre du poids si votre thyroïde vous joue des tours !

La glande thyroïde : quel rôle dans le métabolisme ?

La thyroïde est une glande responsable de la production des hormones. Pour ce faire, les vaisseaux sanguins transportent l’iode essentiel lors de la fabrication de ces hormones. Malheureusement, dans certaines situations, la production de ces hormones peut être perturbée, et provoquer des troubles comme :

L’hypothyroïdie

L’hypothyroïdie se caractérise par un fonctionnement lent de l’organisme. La glande est donc au ralenti et perturbe le métabolisme. Par conséquent, vous prenez plus de poids.

L’hyperthyroïdie

En cas d’hyperthyroïdie, la glande est très active. Le cœur bat plus vite, les troubles de l’humeur sont persistants et le métabolisme est accéléré. Par conséquent, vous perdez du poids subitement.

La thyroïde joue un rôle important dans le contrôle du métabolisme au niveau de tous les tissus de l’organisme. Elle régule le métabolisme des lipides, stimule la consommation d’oxygène et favorise la multiplication des cellules saines. Par conséquent, en cas d’hypothyroïdie, la glande favorise la prise de poids, tandis qu’en cas d’hyperthyroïdie, vous perdez du poids.

Des astuces pour accélérer votre métabolisme et perdre du poids

Évitez les aliments goitrogènes

Des aliments comme le chou frisé, le raifort, les patates douces, les graines de soja, le brocoli ou le chou contiennent des composés chimiques, les goitrogènes, qui empêchent la glande thyroïde d’absorber l’iode. Ce dernier est essentiel lors de la production des hormones. Toutefois, vous pouvez les cuire à la vapeur afin d’inactiver les goitrogènes.

Consommez des aliments riches en iode

Une carence en iode est l’une des causes les plus communes d’hypothyroïdie. Par conséquent, il est important d’offrir à l’organisme un apport quotidien suffisant en iode pour qu’il puisse produire la quantité appropriée d’hormones. Pour cela, consommez des aliments comme les noix, le persil, le poisson, la betterave, les bananes et la farine d’avoine.

Réduisez votre consommation de gluten

Les aliments riches en gluten peuvent augmenter le taux de sucre dans le sang. Par conséquent, le pancréas produit de l’insuline pour réguler la quantité de sucre, et le métabolisme est ralenti. Il est donc conseillé d’éviter les aliments riches en blé et qui contiennent de l’amidon comme le pain, les biscuits, les pâtes ou les pizzas. Il est également conseillé d’éviter les aliments transformés riches en sucre ou en sel comme les chips ou les sodas.

Évitez le stress

Le stress peut dérégler le fonctionnement de l’organisme et causer de sérieux troubles de santé. L’hormone du stress, le cortisol, favorise le stockage des matières grasses dans l’organisme. Chez certaines personnes, le stress peut inciter à se diriger vers des aliments trop sucrés ou trop salés. Pour remédier à cela, vous pouvez pratiquer des activités relaxantes comme le sport, le yoga, la danse ou la méditation.

Dormez suffisamment

Des chercheurs de l’Université de Californie ont effectué une étude (par IRM) se basant sur le cerveau de 23 personnes. Ils ont découvert que le manque de sommeilfavorisait la prise de poids. En effet, plus les personnes manquaient de sommeil, plus elles se dirigeaient vers des aliments caloriques, surtout tard le soir.

Lorsque le sommeil est perturbé, la production de leptine (hormone responsable de la sensation de satiété) et de ghréline (sensation de faim) est perturbée. Par conséquent, vous aurez envie de grignoter tard le soir. Il est donc conseillé de ne pas modifier vos horaires de sommeil et de dormir au moins 7 heures par jour.

Lire aussi Une boisson aux noix et au miel pour réguler votre thyroïde et perdre du poids

Contenus sponsorisés