Voici combien de temps vous pouvez manger des aliments après leur date de péremption

Il nous arrive souvent d’acheter notre produit alimentaire préféré en grande quantité. Cependant, à force de le garder longtemps dans notre réfrigérateur, nous nous rendons compte que son délai de consommation approche, voire arrive à expiration.

La date limite de consommation DLC est toujours indiquée sur l’emballage des produits afin de rappeler le  consommateur sur la date de fin d’utilisation d’un aliment, à ne pas dépasser. 

En France, le gaspillage alimentaire est évalué à 10 millions de tonnes par an. Dans la plupart des cas, ces aliments sont jetés immédiatement afin d’éviter le risque d’intoxication alimentaire. Cependant, la question qui se pose est de savoir si cet acte est réellement légitime. Est-il vrai qu’il est déconseillé de manger tous les aliments dont la date limite de consommation est dépassée ? Beaucoup de facteurs relatifs à la consommation des produits périmés sont pris en compte, d’autant plus que cet état de fait varie d’un aliment à un autre.

Voici les règles générales de consommation des produits alimentaires périmés

  1. Les produits laitiers
  • Le lait pasteurisé peut être consommé après sa date d’expiration à condition de ne pas la dépasser de 1 ou 2 semaines et qu’il soit conservé dans de bonnes conditions de fraicheur avant ouverture.
  • Les fromages à pâtes molle sont plus fragiles surtout s’ils présentent une moisissure. Ainsi, il sera déconseillé de les consommer. Quant aux fromages à pâte dure, il suffit d’enlever leur moisissure et de les râper comme à l’accoutumée. 
  1. Les œufs 

La date de conservation des œufs après la date limite de péremption est de 2 semaines si leur coquille n’a pas été endommagée. Cependant, pour être sûr que ces œufs peuvent être consommés sans danger pour la santé, vous pouvez placer un œuf dans un verre d’eau. Si cet œuf coule au fond du verre, il est encore frais mais s’il flotte à la surface de l’eau alors votre œuf est périmé. Par ailleurs, si le blanc d’œuf n’est pas transparent ou si le jaune est liquide alors ne le consommez pas.

  1. Les céréales

En général, les céréales transformées comme celles existant dans les boites du petit déjeuner, restent consommables 12 mois après leur date de péremption. Par ailleurs, des céréales rassises peuvent être utilisées comme chapelure ou croûte à tarte.

  1. les légumes verts à feuille

Les légumes verts à feuille comme les salades sont très fragiles et périment à grande vitesse. Leur péremption est le plus souvent due aux bactéries et peut causer dans la plupart des cas, des intoxications alimentaires. Même étant frais, ces légumes doivent être lavés minutieusement afin d’éradiquer les bactéries et d’éventuels vers, source de nombreuses maladies.

  1. La viande

La prudence est de taille lorsqu’il s’agit de consommer de la viande, qu’elle soit rouge ou blanche. Si vous remarquez un changement de couleur entre le brun et le noir, une odeur inappropriée ou encore un aspect visqueux sur votre viande, jetez-la immédiatement. La consommation d’une viande avariée présente le risque d’être infecté par des bactéries ou par des toxines dégagées par ces mêmes bactéries qui peuvent être mortelles dans certains cas.

D’autres produits comportent une étiquette de date de durabilité minimale (DDM). Dans ce cas, il est recommandé que ces produits soient consommés de préférence avant la date prescrite, à condition que leur emballage soit resté intact et non ouvert.

Si vous avez une appréhension vis-à-vis d’un produit quelconque, ne vous forcez pas à le consommer. Ce qui est important à garder en tête est que les aliments ne périment pas de la même manière et souvent font l’objet d’un gaspillage alimentaire inutile.

Contenus sponsorisés
Loading...
Close