Voici ce qui rend chaque signe du zodiaque très malheureux

Voici ce qui rend chaque signe du zodiaque très malheureux


Voici ce qui rend chaque signe du zodiaque très malheureux

L’Homme de par sa nature insatisfaite a toujours une raison pour être malheureux ou triste. Pour les personnes qui ne savent pas faire la part des choses, toutes les raisons sont bonnes pour être grincheux, voire dépressif. Il est vrai qu’être heureux tout le temps, relève du miracle ; la vie n’est pas toujours rose. Toutefois, chez certains signes du zodiaque, la tendance à devenir malheureux est plus exagérée ; tout dépend de leur capacité et leur force à nager dans les turbulences de la vie.

Voyons ce que l’astrologie nous révèle sur les signes du zodiaque et les causes qui génèrent leur malheur. 

Bélier (21 mars – 19 avril) : Perdre sur tous les plans

Le Bélier a un esprit de compétition et aime gagner à tous les coups. Vous voulez rendre un Bélier malheureux ? Et bien battez-le dans n’importe quel aspect de sa vie. La victoire est sa devise et la défaite est à ses yeux, une honte, une humiliation, voire la fin du monde. Toute sa vie est remise en question et génère chez le Bélier une grande déprime.

Taureau (20 avril – 20 mai) : Perdre quelque chose qu’il croit posséder

Par sa nature, le Taureau est possessif et aime détenir tout ce qui l’entoure, qu’il s’agisse d’une personne ou d’un objet matériel. Ne prenez jamais le risque de lui dérober quelque chose qui lui appartient, même s’il s’agit d’un simple stylo. Il rugira comme un vrai taureau et deviendra malheureux à cause de cette perte.

Gémeaux  (21 mai – 20 juin) : L’ennui

Le signe du Gémeaux est le signe qui a horreur de l’ennui sinon il peut vite déprimer. Une fois son stock de créativité épuisé, l’ennui peut vite s’installer chez ce natif, allant jusqu’à verser des larmes. Un Gémeaux ne peut jamais stagner.

Cancer (21 juin – 22 juillet) : Les gens superficiels

Le natif du Cancer est profond et sincère. Pour le rendre malheureux, mettez-le en présence de personnes inintéressantes et superficielles ; il aura l’impression d’être puni à mort et en sera plus triste que jamais.

Lion (23 juillet – 22 août) : La jalousie

La jalousie est une seconde nature chez le Lion et devient par conséquent la cause de son malheur. Le Lion ne peut pas la cacher ce qui le rend malheureux au plus haut point.

Vierge (23 août – 22 septembre) : Vouloir trop faire

Le natif de la Vierge possède un grand sens de l’organisation ce qui le rend méticuleux. Mais lorsqu’il essaye de faire trop de choses en même temps, il a du mal à suivre et se sent la plupart du temps, dépassé et submergé ; ce qui crée son malheur.

Balance (23 septembre – 22 octobre) : La laideur

Le signe de la Balance est obsédé par la beauté et dans sa vie, il n’accepte pas la laideur physique ou celle du cœur. Ce qui le rend malheureux, car notre monde n’est pas parfait. Il faut savoir accepter les deux genres qui font partie intégrante de la vie.

Scorpion (23 octobre – 21 novembre) : La confiance brisée

Le Scorpion est très secret et cultive toujours le mystère dans sa vie. Ce signe n’aime pas que quelque chose compromette sa vie ou qu’une personne trahisse sa confiance. Cet état de fait le rend plus malheureux que tout.

Sagittaire (22 novembre – 21 décembre) : La négativité

Le Sagittaire est doté d’une grande positivité, à tel point qu’elle devient contagieuse et attire un bon nombre de gens autour de lui. De ce fait, la négativité le met à plat et à terre et peut le rendre malheureux pendant des jours entiers.

Capricorne (22 décembre – 19 janvier) : La paresse

Le Capricorne est le signe le plus ambitieux, c’est un travailleur acharné. Pour ce natif, la paresse est le fléau de l’existence. Il n’admet pas ce défaut chez autrui et ce manque de compréhension, combiné au dédain lui génèrent des conflits autour de lui et le rendent malheureux.

Verseau (20 janvier – 18 février) : Être privé de liberté

Le Verseau a besoin de liberté, sans attache sentimentale ni professionnelle. Priver un Verseau de sa liberté c’est comme le condamner à mort. Il sera brisé en mille morceaux.

Poissons (19 février – 20 mars) : Être rejeté

Le Poissons est connu pour être l’ami fidèle en toute circonstance, sur qui on pourrait se reposer en cas de besoin. Si un jour, ce natif a besoin de vous et que vous êtes aux abonnés absents, il ne comprendra pas ce rejet et sera dévasté par le chagrin