Voici ce qui arrive au cerveau de votre enfant lorsque vous lui criez dessus

Voici ce qui arrive au cerveau de votre enfant lorsque vous lui criez dessus


Voici ce qui arrive au cerveau de votre enfant lorsque vous lui criez dessus

Pour bien éduquer son enfant, il faut user de patience, ce qui n’est pas toujours chose facile. Après une dure journée au travail, une nuit de sommeil perturbée et la fatigue qui s’accumule, il n’est pas aisé de garder votre calme lorsque votre enfant commet une bêtise. Crier vous semble alors le meilleur moyen de vous faire entendre. Toutefois, il semble que ce ne soit pas bon pour le développement psychologique de votre enfant. Healthline fait le point sur les différents inconvénients de cette méthode.

Ainsi, la manière forte comme le hurlement ne semble pas être la meilleure façon d’éduquer un enfant et pour cause, les répercussions psychologiques que cela pourrait occasionner chez lui. Le fait de crier fait partie de la maltraitance psychologique de l’enfant et ce dernier pourrait se sentir humilié non seulement par le ton de la voix mais aussi par des mots désobligeants ou blessants ; s’ils sont utilisés. Une recherche a permis de déterminer que la qualité des relations entre le parent et l’enfant dès son jeune âge est la base primordiale pour l’épanouissement (ou pas) de sa santé mentale et physique.

Mettons la lumière sur les 5 effets indésirables des cris et hurlements sur le développement de l’enfant :

1. Crier ne fait qu’aggraver son mauvais comportement

Pour empêcher l’enfant de mal se comporter, vous aurez bien sûr le réflexe de le gronder et de lui crier dessus. Toutefois, cela pourrait rendre le problème récurrent et amplifier le mauvais comportement de l’enfant, comme le confirme cette étude sur la relation parent-enfant. Ainsi les enfants qui se sont fait crier dessus par leurs parents ont récidivé l’année d’après. Et, selon les conclusions d’une autre étude, le résultat serait le même selon que la mesure disciplinaire provienne de la mère ou du père.

2.    Crier pourrait induire un changement dans le développement de son cerveau

L’être humain, en général, traite les informations négatives dans son cerveau plus rapidement. Pour corroborer cette analyse, une étude a mis en exergue la modification de la structure du cerveau chez les enfants qui ont subi une agression verbale parentale.

3.    Crier peut engendrer une dépression

Outre le fait que l’enfant se sente blessé, apeuré et malheureux par la violence verbale de ses parents, il en découlera une répercussion psychologique plus grave comme la dépression à l’âge adulte. Une étude, sur la maltraitance psychologique des parents à l’encontre de leurs enfants à un jeune âge, a permis de révéler que ces derniers présentaient des problèmes de santé mentale à l’adolescence. Aussi, cette étude vise la prise de conscience des parents sur les conséquences de leurs actes.

4.    Crier pourrait induire des effets sur la santé physique

On est tous façonnés par nos expériences qui souvent laissent des empreintes sur notre cerveau. Et, le stress que nous subissons étant enfants peut générer des problèmes de santé à l’âge adulte. Selon une recherche, l’exposition au stress psychologique précoce durant les premières années de  vie est susceptible d’entrainer des maladies chroniques du vieillissement ; sans oublier que sur le plan comportemental, il est susceptible d’engendrer une méfiance extrême vis-à-vis d’autrui, de mauvaises relations interpersonnelles ou encore des choix de vie malsains.

5.    Crier pourrait provoquer des douleurs chroniques

Aussi étonnant que cela puisse paraitre, une recherche a permis de faire le lien entre la violence subie durant l’enfance, comprenant aussi bien l’abus verbal, corporel que sexuel, et les problèmes médicaux douloureux. Ainsi la douleur émotionnelle devient physique et pathologique.

Si vous sentez que vous perdez vos moyens et commencez à crier sur vos enfants, demandez de l’aide à vos proches et/ou à un professionnel de la santé. En tant que parents, sachez qu’il n’est jamais trop tard pour changer de méthode d’éducation afin de faire de vos enfants des adultes épanouis, sûrs d’eux et confiants en l’avenir.


Loading...