x

Voici ce qui arrive à votre vagin de 30 à 60 ans

Le corps n'arrête pas de changer tout au long de notre vie. L'âge et la génétique sont les principaux responsables de ces changements, mais ils ne sont pas les seuls. Des facteurs externes tels que le tabac, l'alcool, une mauvaise alimentation ou des bains de soleil excessifs sont responsables de la détérioration de notre santé au fil des décennies.

Dans le cas des femmes, la quantité d’hormones détermine l’évolution du corps au fil du temps. La fertilité est également essentielle pour comprendre les changements qui se produisent. « de 20 à 60 ans, les femmes subissent une série de changements importants, hormonaux et physiques, résultant des cycles menstruels, des grossesses et d’autres dérivés du vieillissement reproductif », explique María Luisa Fernanda Pérez, spécialiste en endocrinologie à l’hôpital Vithas Fátima de Vigo. 

Les femmes entretiennent une relation de toute une vie avec leur vagin, et comme toutes les vraies relations, celle-ci évolue, se transforme, passe par des hauts et des bas, jouit de points forts et change au fil des ans. Beaucoup de femmes ne se rendent pas compte que leur vagin change, mais il est important de faire attention car la santé et l’apparence de votre  vagin, peuvent en dire beaucoup sur ce qui se passe dans votre corps. 

Chaque vagin est différent, et il est tout à fait compréhensible de vous demander si votre vagin est normal. Un vagin en bonne santé continuera à changer au cours de la vie, et les transitions de vie clés telles que la grossesse et la ménopause auront un effet sur vos organes génitaux, ainsi que sur le reste de votre corps. Lisez la suite pour découvrir comment un vagin normal change avec l’âge.

Dans la trentaine 

Si vous prenez la pilule, votre vagin peut devenir plus sec dans la trentaine – les experts pensent que parce que la pilule arrête l’ovulation- vous pourriez ne pas produire autant de lubrification naturelle à ce moment du mois. La grossesse et l’accouchement peuvent également avoir un impact énorme sur votre vagin, ainsi que sur votre vulve.

L’utérus s’étire pendant la grossesse. Heureusement, grâce à son élasticité et à l’approvisionnement en sang, un vagin en bonne santé a tendance à revenir à la normale dans les six semaines après l’accouchement.

Dans la quarantaine

Mis à part les changements liés à la grossesse, un vagin en bonne santé restera en grande partie inchangé jusqu’à ce que vous atteigniez la quarantaine. Cependant, au cours de cette période, vos niveaux d’hormones commencent à diminuer à mesure que la périménopause fait son apparition. À ce stade, vous pouvez commencer à remarquer une réduction de l’élasticité, l’amincissement des parois vaginales et les débuts de la sécheresse vaginale, ce qui peut parfois entraîner des démangeaisons, des brûlures et des rougeurs.

Dans la cinquantaine

La plupart des femmes passent par la ménopause entre 50 et 52 ans – cela aura un impact énorme sur un vagin normal. Les niveaux d’estrogène appauvris conduisent à un tissu vulvaire plus mince, moins élastique et plus sec en raison de la perte de graisse et de collagène. Cela peut provoquer une irritation pendant les rapports sexuels. En outre, au fur et à mesure que les taux d’hormones chutent, votre corps produit moins de lactobacilles – cela modifiera le niveau de pH du vagin ce qui le rendra plus acide. Plus encore, en l’absence de lactobacilles, vous serez plus que jamais sujettes aux infections des voies urinaires.

Dans la soixantaine et au-delà

Tandis que les autres symptômes de la ménopause disparaîtront progressivement, les changements dans votre vagin se poursuivront dans la soixantaine. À cet âge, près de 60% des femmes ont des problèmes de sécheresse vaginale. Cela peut causer des problèmes pour votre vie sexuelle. 

Que pouvez-vous faire ?

Si vous avez des inquiétudes au sujet de votre vagin ou si vous vous sentez physiquement mal à l’aise, il est important de consulter un médecin, peu importe votre âge. 

1 – Faites les exercices de Kegel en contractant les muscles du plancher pelvien (ceux que vous pressez pour arrêter l’écoulement de l’urine lorsque vous allez aux toilettes) pendant dix secondes, détendez-vous, et répétez 20 fois, trois fois par jour. Ces exercices permettent de tonifier les muscles de votre périnée et éviter ainsi plusieurs pathologies.

2 – Asseyez-vous sur un ballon suisse pendant 15 minutes par jour. Cela force les muscles de votre plancher pelvien à se contracter et à les tonifier.

3. Si vos problèmes tournent autour de la sécheresse pendant les rapports sexuels, alors un lubrifiant peut rendre les choses plus faciles. Votre médecin vous en prescrira un qui sera adapté à votre cas.

Contenus sponsorisés
Loading...