Voici ce que le micro-ondes fait à votre nourriture

Voici ce que le micro-ondes fait à votre nourriture Pinterest
Wed, 15/07/2015 - 14:40

Êtes-vous capable de faire une belle découverte et ne pas la partager ? Imaginez un instant : vous avez réussi à trouver le remède pour une maladie très courante, le rhume par exemple et vous êtes obligés de garder le silence. Comment vous sentirez-vous ? Frustrés certainement.

Eh bien, c’est ce qui est arrivé à Hans Hertel, un scientifique suisse. Il n’a pas découvert le remède du rhume, mais voici son histoire.
En 1992, Hertel a mené une étude très approfondie sur les fours à micro-ondes. Il a testé le sang de 8 personnes en bonne santé avant et après avoir mangé des légumes crus et des légumes cuits au micro-ondes. Les résultats ont reproduit les mêmes constatations faites déjà en 1957 : la structure moléculaire de la nourriture change radicalement quand les aliments cuisent au micro-ondes.

Le mode de fonctionnement du micro-ondes n’est pas simple. Il cuit la nourriture avec un rayonnement électromagnétique. « Il n’y a pas d’atomes, de molécules ou de cellules de n’importe quel système organique capable de résister à un telle puissance destructrice et violente», explique Hertel.

D’abord, les micro-ondes surchauffent les molécules d’eau contenues dans la nourriture. Elles sont agitées afin de produire de la chaleur. Cette action détruit la valeur nutritive des cellules et crée un sous-produit dans les aliments appelé composé de radiolyse.

Les scientifiques font valoir qu’il existe des composés de radiolyse créés dans les aliments provenant de la cuisson normale, mais Hertel affirme que ces composés proviennent beaucoup plus de la cuisson au micro-ondes. Et la nourriture endommagée par le micro-ondes a des effets secondaires néfastes sur le corps comme :

  • Une diminution des globules blancs
  • Un taux d’hémoglobine inférieur (qui transporte l’oxygène des poumons vers les muscles)
  • Une modification du taux de cholestérol.

Les cellules de votre corps changent littéralement ; elles s’adaptent à un mode de production d’urgence. Comme elles n’obtiennent plus suffisamment d’oxygène, le corps doit faire de l’énergie de manière alternée. Pour cela, il va utiliser la fermentation anaérobie du glucose.

Il y a fermentation anaérobie du glucose lorsque le corps transforme le glucose (sucre) en acides, pour que les cellules puissent produire de l’énergie. Ce processus est hautement cancérigène. La fermentation anaérobie du glucose est la manière avec laquelle les cellules cancéreuses survivent et prospèrent.

Une découverte dérangeante

En 1992, quand Hans Hertel a découvert les dangers de l’utilisation du micro-ondes, un lobby européen de cet appareil a fait pression sur le tribunal pour garder les résultats secrets. Hertel est resté sur ses positions et 6 ans après, il a été en mesure de renverser la décision.

Aux États-Unis, il y avait déjà des avertissements relatifs à l’usage du micro-ondes mais uniquement pour les bébés. On redoutait la probabilité d’une brûlure. Mais, la découverte d’Hertel va plus loin. Elle confirme qu’une cuisson au micro-ondes détruit les éléments nutritifs des aliments. Pendant la cuisson, le four à micro-ondes émet des radiations même à distance. Celles-ci peuvent atteindre une personne qui se trouve à 4 mètres de cet appareil.

Un appareil dont il faut se méfier

Avant de réchauffer votre prochain repas au micro-ondes, pensez à Norma Levitt. En 1991, cette femme a été admise à l’hôpital pour une chirurgie normale de la hanche. Avant la transfusion sanguine, le plasma doit être chauffé à la température normale du corps, et pour Norma, le sang a été chauffé au micro-ondes. Elle en est morte, presque immédiatement après la perfusion.

A lire aussi