Voici ce que fait une pincée de curcuma au quotidien pour votre cerveau et votre mémoire

Le curcuma est originaire d’Asie du Sud-Est et utilisé en cuisine pour épicer nos plats. Mais on attribue à cette épice d’autres vertus, notamment en ce qui concerne la santé. En effet, des recherches ont montré qu’elle permet de traiter des troubles digestifs, soulager des maladies inflammatoires comme l’arthrite ou encore améliorer la fonction cérébrale et réduire le risque des maladies du cerveau.

Les principes actifs du curcuma

La curcumine est un composé du curcuma qui présente des propriétés antioxydantes, anti-inflammatoires, et permet de protéger des maladies liées au stress oxydatif comme la maladie d’Alzheimer ou encore les maladies cardiovasculaires. La curcumine permet également d’exercer des effets anti-cancer  par ses propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires.

Ainsi le curcuma contient des nutriments tels que le

  • Fer, indispensable au transport de l’oxygène et à la formation des globules rouges dans le sang ;
  • Manganèse qui agit comme cofacteur de plusieurs enzymes pour faciliter les processus métaboliques.

Par ailleurs, il a été démontré que le curcuma est un must pour la santé du cerveau et de la mémoire.

Ce que dit la science à propos du curcuma pour l’amélioration de la santé du cerveau et de la mémoire

Selon une étude publiée dans MONASH University, ajouter juste un gramme de curcuma au petit-déjeuner permettrait d’améliorer  la mémoire des personnes qui sont au premier stade du diabète ou qui présentent un risque de déficience cognitive. Ainsi, selon le professeur Mark Wahlqvist,  la mémoire de travail est une faculté mentale importante et indispensable aux capacités cognitives comme la planification, la résolution des problèmes ou encore le raisonnement. Aussi, la prise quotidienne du curcuma peut entrainer l’amélioration de la mémoire et influencer la fonction cognitive lorsqu’il y a un métabolisme énergétique  désordonné et une résistance à l’insuline et prévoir les troubles futurs et la démence.

Par ailleurs, une étude de l’Université de Californie à Los Angeles (UCLA), suggère que l’on peut protéger la mémoire et l’humeur, grâce à la curcumine. En effet, les propriétés anti-inflammatoires de la curcumine sont susceptibles de protéger le cerveau de la neurodégénérescence. Ainsi, une administration orale quotidienne de la curcumine chez un groupe de personnes, âgées de 51 à 84 ans, non atteintes de démence, a eu pour résultat, une amélioration de l’attention et une diminution de l’accumulation d’amyloïde (agrégat protéique existant dans les neurones) et de tau (protéine qui s’accumule dans le neurone) dans la région du cerveau pour moduler l’humeur et la mémoire.

De même, Selon une étude réalisée par des chercheurs du département de neurologie, Sepulveda en Californie, la curcumine est susceptible de conduire à un traitement prometteur pour la maladie d’Alzheimer. Ainsi la curcumine réduit les niveaux de la protéine bêta-amyloïde et aide les macrophages à dégager la plaque cérébrale associée à la maladie d’Alzheimer et de lésion cérébrale.

Autres vertus de la curcumine sur la santé

Le curcuma est une épice qui améliore la santé de différentes façons et participe à nettoyer le sang, prévenir le vieillissement prématuré, détoxifier le foie, prévenir les dommages des radicaux libres, améliorer la santé de la peau et la santé cardiovasculaire ou encore à prévenir le cancer.

En effet, son activité anticancéreuse a été étudiée et confirmée par une étude publiée par l’Official Journal of Indian Academy of Neurology, qui a prouvé que la curcumine peut tuer une grande variété de cellules tumorales par divers mécanismes. Elle permet, dans le même contexte, de garder intactes les cellules normales, ce qui fait de la curcumine un ingrédient potentiel pour le développement de certains traitements médicamenteux.

Aussi, en ajoutant du curcuma à vos salades, plats ou  soupes  et en consommant du thé au curcuma, vous pourrez garder une performance cérébrale optimale.

Quelles autres alternatives pour sauvegarder la santé du cerveau ?

Bien que la prise de supplément de curcumine soit une étape importante pour améliorer la santé de votre cerveau, il existe néanmoins d’autres moyens que l’on pourrait associer au traitement quotidien par cette épice.

Aussi, il est important :

  • D’adopter un régime alimentaire sain en consommant des fruits et des légumes au quotidien ;
  • De pratiquer une activité physique régulière afin de prévenir le vieillissement du cerveau ;
  • De dormir suffisamment pour restaurer le cerveau et éviter une humeur exécrable tout au long de la journée ;
  • De stimuler le mental par l’information et l’acquisition de nouvelles compétences ;
  • D’éviter le stress en pratiquant le yoga ou la méditation.

Mises en garde

– Il est déconseillé de mélanger la consommation d’une grande quantité de curcuma avec la prise de médicaments pour le sang comme l’aspirine, car cela pourrait avoir un effet anticoagulant additionnel et augmenter le risque de saignement.

– Il est déconseillé de consommer du curcuma en cas de grossesse ou d’ulcère d’estomac.

Contenus sponsorisés

Loading...
Close
Close