Voici ce que cela signifie de voir dans la rue une écharpe accrochée pendant les Fêtes

Les fêtes de fin d’année sont l’occasion pour les familles de se réunir et de faire plaisir aux petits comme aux grands. Synonyme de convivialité, de partage et de surprises, Noël offre à chacun des instants privilégiés avec ses proches. Mais si cette fête populaire est tant attendue par certains, d’autres ne peuvent en profiter à cause du froid hivernal. De ce fait, une association en Amérique du Nord a pris une initiative salutaire, comme le révèle le site Cosmopolitan. Découvrez ce que cela signifie quand vous trouvez une écharpe accrochée quelque part.

On ne se rend pas toujours compte que pendant que nous profitons des fêtes de fin d’année, certains souffrent en silence. Pendant qu’on décore notre sapin de Noël, qu’on y range des cadeaux et qu’on prépare des spécialités culinaires pour le plus grand plaisir de nos convives, les plus démunis se battent contre la vague de froid. En effet, cette période, magique pour ceux qui en ont les moyens, s’avère insupportable pour les sans-abri.

Un geste de bienfaisance remarquable

Alors que certains bénéficient d’une cheminée, de couvertures et de chaleur humaine pour lutter contre la baisse des températures, les sans-abri n’ont souvent d’autre choix que de la subir. Les quelques pièces qu’ils reçoivent de temps à autre leur servent à se procurer de la nourriture, mais sont malheureusement insuffisantes pour acheter des vêtements pour se couvrir du froid. De ce fait, l’association Scarves in the Port City « Foulards dans la ville du Port » a lancé un mouvement pour défendre la cause des sans-abri.

echarpe

Depuis quelques années, les participants récupèrent des écharpes en laine auprès de donateurs pour les accrocher autour de certains arbres, poteaux ou grillages. Ce geste altruiste, totalement anonyme, permettrait aux plus démunis de récupérer les vêtements pour se couvrir contre le froid hivernal.
Très vite, cette action a été reprise par de nombreuses associations au Canada et aux Etats-Unis. Grâce à cette même démarche, les personnes désireuses d’aider les plus démunis accrocheront leurs écharpes sans révéler leur identité.

echarpes tendues

echarpe sur un arbre

Ce concept a également inspiré l’association « Le Tricot Solidaire » en France. Cette dernière vise à récupérer des tricots, faits à la main, pour les redistribuer aux personnes défavorisées. En outre, les écharpes accrochées contiennent des petits mots doux pour réchauffer les cœurs des sans-abri. On peut lire par exemple « je ne suis à personne, si vous avez froid, je suis à vous». L’association invite tous les Français à participer à cette action, en les incitant à mettre la main à la pâte pour tricoter des bonnets, des écharpes ainsi que des moufles.

echarpes dans des arbres

Faire du bien autour de soi

Souvent, on se concentre uniquement sur le bonheur de nos proches en cette période de fêtes. L’achat des cadeaux et la préparation des festivités boostant considérablement notre fierté personnelle. Mais en réalité, donner à autrui, sans rien attendre en retour, peut procurer à une personne une source de joie inépuisable. Une enquête a montré que les personnes les plus généreuses récoltaient de nombreux bénéfices. Elles étaient plus heureuses, avaient des relations plus étroites avec leurs proches et se sentaient bien plus satisfaites de la vie. De plus, elles s’inquiétaient moins et avaient plus d’espoir en l’avenir.

En effet, l’altruisme et l’empathie sont des sentiments salutaires qui permettent de ressentir la douleur d’autrui et de faire des contributions, selon les moyens de chacun, pour améliorer la condition humaine. En outre, il faut savoir que cette bienveillance est également bénéfique au cerveau. Selon des chercheurs d’Harvard, se montrer généreux réduit le niveau de cortisol permettant de se sentir beaucoup moins stressé. En effet, l’altruisme active le système de récompense dans le cerveau, favorisant le bien-être. Les personnes se sentent autonomes, utiles et fières de leur contribution sociale.

Par ailleurs, penser que faire du bien n’est profitable qu’aux autres est un leurre. En réalité, le bénévolat offre de nombreux avantages au corps et au mental. Selon une étude, les personnes qui entreprennent de bonnes actions sans rien attendre en retour seraient susceptibles d’être plus énergiques au quotidien et favoriseraient une meilleure santé.

Enfin, les bonnes actions rendent heureux! Plus on donne, plus on booste notre confiance en soi et notre bonheur personnel. En se sentant utile, on accueille des émotions très positives, tout en apportant un peu de baume au coeur à ceux qui en ont le plus besoin.

Contenus sponsorisés
Loading...
Close