Voici à quoi sert la poche des sous-vêtements féminins

Vous êtes-vous déjà demandé si la petite poche qui se trouve dans votre culotte avait une utilité ? En achetant votre lingerie féminine, vous avez sans doute remarqué que votre culotte en dentelle ou en coton était doublée. Nos culottes sont toutes pourvues d’une petite poche supplémentaire qui n’est pas placée à cet endroit par hasard.

Découvrez le mystère de votre lingerie intime et quelle est l’utilité de cette petite poche supplémentaire dans les culottes

A quoi sert la petite poche dans vos culottes ?

petite poche culotte

La petite poche dans les culottes – Source : spm

La culotte, qu’elle soit en coton bio, en dentelle ou sous une autre forme plus échancrée, sert à protéger notre zone intime de tout frottement externe. Son rôle est d’absorber la transpiration et d’éviter la prolifération de bactéries comme des mycoses.

Une poche de protection supplémentaire dans vos culottes

protection intime

Une protection intime – Source : spm

Cette petite doublure que vous retrouvez dans vos sous-vêtements n’a pas été placée de manière anodine. Cette petite poche absorbante s’appelle en réalité, un gousset, et elle a une vraie fonction. Ce gousset est un moyen supplémentaire de protéger votre vagin de toutes les agressions extérieures. Ce n’est pas un secret, l’entre-jambe est une zone très sensible de votre anatomie et il doit être protégé des frottements et autres agressions extérieures. Ce gousset permet d’éviter les irritations et préserve l’hygiène de votre intimité. Il se charge avant tout d’absorber la transpiration et toutes les pertes émises durant la journée.

Placé en plein milieu de votre culotte, il joue le rôle de doublure protectrice. Par exemple, si votre string, tanga ou culotte est composé de dentelle, le gousset protégera votre partie intime d’éventuels irritations et frottements. Cette petite poche conçue à partir de coton  protégera de manière efficace votre vagin contre toute autre matière synthétique de vos sous-vêtements ou pantalons. Le gousset est une vraie protection hygiénique contre les pertes blanches. Avez-vous déjà pensé à mettre de côté votre petite culotte pour éviter les démarcations dans votre jolie petite robe noire pour une soirée ? Un conseil, évitez de sortir sans culotte. En effet, les coutures de vos vêtements peuvent irriter votre vulve par des frottements et provoquer des démangeaisons.

Choisissez bien vos culottes afin d’avoir une bonne protection

poche culotte

La poche de la culotte – Source : spm

Pour acheter de la nouvelle lingerie fine, certaines femmes pensent d’abord à l’aspect esthétique de leurs sous-vêtements et au confort de ceux-ci. Mais priorisez aussi la qualité et l’usage de certaines matières pour vos culottes. Si vous avez l’habitude de choisir des culottes en soie ou en dentelle, vous pouvez remercier le gousset. Il vous protégera de toutes les irritations de ces matières synthétiques qui ne sont pas adaptées à votre hygiène intime. La double épaisseur du gousset se chargera de protéger votre zone intime ainsi que d’absorber la transpiration et préviendra l’apparition de mycoses vaginales. Pour préserver votre vagin de toutes agressions extérieures et pour être confortable dans votre culotte, privilégiez la lingerie non synthétique et de qualité. Dirigez-vous vers des marques de lingerie adaptée à l’hygiène féminine. Vous devrez peut-être augmenter votre budget sous-vêtements mais votre vagin sera préservé et vous éviterez bien des problèmes gynécologiques. Si vous remarquez que l’une de vos culottes ne possède pas de gousset, évitez de la porter la nuit. N’oubliez pas de choisir de la lingerie adaptée à votre morphologie qui sera agréable à porter.

La qualité d’un bon gousset dépendra de la qualité de votre lingerie intime. Si vous avez tendance à attraper des mycoses, n’hésitez pas à avoir un suivi médical et à revoir votre collection de culottes. Même si le vagin est un organe qui s’auto-nettoie, il est important d’avoir un suivi gynécologique pour préserver votre flore vaginale.

Lire aussi 5 raisons (bonnes pour la santé) d’enlever sa culotte plus souvent

Contenus sponsorisés