Voici les 3 meilleures manières d’avoir un orgasme

Facile ou laborieux, intense ou imprévisible, lent ou rapide, l’orgasme féminin est une sensation souvent fortuite et fragile. Cette jouissance que toutes les femmes veulent atteindre et dont tout le monde parle, a été l’objet de différentes recherches. Beaucoup de scientifiques ont voulu percer le secret de l’orgasme féminin et déceler le mécanisme qui permet d’y arriver. Un groupe de chercheurs américains ont dernièrement présenté le trio gagnant qui permet aux femmes d’atteindre le 7ème ciel.

Souvent décrit comme insaisissable, l’orgasme féminin a fait couler beaucoup d’encre, a été le sujet de nombreuses études scientifiques. Celles-ci se sont intéressées à déterminer les clés pour l’atteindre et découvrir pourquoi il est plus difficile pour les femmes de connaitre cette jouissance. 

À la quête de l’orgasme féminin :

Récemment, un groupe de chercheurs américains de Chapman University ont avancé avoir découvert la parfaite combinaison pour arriver à l’orgasme. Leur étude qui a été publiée dans le journal Archives of Sexual Behavior a en effet, démontré qu’il existe une combinaison parfaite, le « trio d’or », pour augmenter les chances des femmes d’atteindre l’orgasme pendant l’acte sexuel. 

Les chercheurs ont analysé des données collectées via un sondage en ligne, sur la plateforme du site web de NBC News, basées sur des réponses de plus de 52 000 participants âgés entre 18 et 65 ans et en relation avec quelqu’un, afin de déterminer à quelle fréquence les gens atteignent l’orgasme.

Les résultats ont mis la lumière sur plusieurs inégalités face à l’orgasme, et ceci non seulement entre les deux sexes mais aussi entre des personnes avec différentes orientations sexuelles. David Frederick, auteur de l’étude a affirmé que son équipe a eu l’opportunité d’analyser des réponses de plus de 50 000 personnes dont 2 000 homosexuelles et bisexuelles.

Alors que 95 % d’hommes hétérosexuels ont affirmé atteindre l’orgasme pendant l’acte, du côté des femmes le pourcentage est plus bas, 65%. Par ailleurs, 89 % d’hommes homosexuels, 86 % de femmes homosexuelles, 88 % de femmes bisexuelles, et 66 % d’hommes bisexuels arrivent à atteindre l’orgasme durant un rapport sexuel.

Baisers intenses, stimulation génitale et sexe orale, le trio gagnant ! 

Il est vrai que les inégalités face à l’orgasme étaient bien connues entre les deux sexes, mais cette étude a mis en évidence les disparités entre les femmes homosexuelles et celles hétérosexuelles.  Le fait que les femmes homo soient plus enclines à connaitre l’orgasme revient au fait que leurs partenaires (femmes) savent pertinemment que l’orgasme n’est pas principalement lié à la pénétration. 

En effet, 30 % des hommes pensent que la pénétration est la meilleure façon de faire jouir une femme, alors que ce n’est pas le cas !

Selon l’étude, 35 % des femmes hétérosexuelles affirment qu’elles jouissent toujours ou souvent par pénétration seulement, alors que 44 % d’entre elles y arrivent rarement ou jamais.  Par contre, 80% des femmes hétérosexuelles et 91 % des femmes homosexuelles ont avoué atteindre l’orgasme quand il y a une combinaison de stimulation génitale, de baisers intenses et de sexe oral, sans pénétration !

Du côté des hommes par contre, rares sont les choses qui semblent affecter leur chances d’atteindre un orgasme, qu’il s’agisse de musique, du fait de se dire « je t’aime » ou de changer de positions.

Par ailleurs, l’étude a aussi découvert que 33 % des femmes hétérosexuelles affirment atteindre l’orgasme pendant l’acte alors que 41 % des hommes hétérosexuels ont reporté que leurs partenaires jouissent durant le rapport. Cette différence peut être expliquée par le fait que les femmes ont tendance à simuler l’orgasme. Ce besoin de montrer qu’elles jouissent émane souvent d’une envie de stopper l’acte.

Des analyses plus avancées du sondage ont aussi révélées que les femmes qui jouissent plus fréquemment ont plus de chances d’être satisfaites de leur relation, et que des facteurs comme le fait de demander quelque chose de précis au lit ou de flirter avec son partenaire durant la journée sont liés à des orgasmes plus fréquents.

David Frederick, affirme que l’étude offre aux couples plusieurs approches qui peuvent booster leur vie sexuelle et augmenter la fréquence de leurs orgasmes, surtout pour les femmes. Ainsi l’approche du « trio d’or », peut être d’une grande aide pour aider les femmes à avoir une sexualité plus épanouie et des rapports plus satisfaisants.

Mais il faut garder en tête que les femmes sont vraiment différentes face à l’orgasme. Ce qui va faire jouir une femme n’aura pas forcément le même effet sur une autre !

Lire aussi Comment caresser le clitoris pour atteindre l’orgasme ?

Contenus sponsorisés