Violée à l’âge de 15 ans, cet ado meurt de tristesse

L’adolescence est une période très délicate où les jeunes vivent des chamboulements extrêmes, que cela soit au niveau émotionnel ou physique. Lorsqu’elle est marquée par la violence, celle-ci entraîne non seulement des répercussions physiques mais aussi des séquelles psychologiques lourdes, notamment en cas d’agressions ou de viol.  Rehtaeh Parsons, jeune adolescente victime d’agressions sexuelles illustre ce mal-être et se donne la mort suite à un viol collectif.  Zoom sur ce fait divers désolant couvert par Paris Match.

Si les années d’adolescence sont un souvenir joyeux et mouvementé pour certains, pour d’autres elles sont le douloureux rappel d’années cauchemardesques où elles ont souffert de la cruauté d’autrui. Rehtaeh Parsons en a fait les frais alors qu’elle assistait à une fête avec l’un de ses amis, en Nouvelle-Écosse. Ce qu’elle ignorait, c’est qu’elle s’apprêtait à vivre un drame des plus éprouvants qui changerait sa vie à tout jamais. Ce dernier l’entrainant dans une spirale infernale qui finira malheureusement en tragédie.

Agression Sexuelle

Une soirée qui vire au drame

C’est en effet lors de cette soirée un peu trop alcoolisée que Rehtaeh a été violée par quatre de ses camarades de classe, elle avait 15 ans à l’époque de l’incident. En plus de ces détails effarants, l’un des violeurs s’est permis de prendre en photo la jeune fille dans une tenue légère, à moitié dénudée pour la diffuser sur les réseaux sociaux. Les images de sa nudité ont ruiné la réputation de Rehtaeh qui s’est peu à peu renfermée sur elle-même, en dépression et ignorée par tous ses anciens amis.

Si Rehtaeh ne pouvait, dans un premier temps, se résoudre à confesser son malheur à sa mère, la jeune adolescente finira par succomber à son angoisse et informera cette dernière de l’incident cruel. Sa plainte contre ses agresseurs a mené à une enquête d’un an, mais celle-ci a fini par être abandonnée en raison de preuves insuffisantes, laissant la jeune fille dans un état de déprime déplorable et alarmant.

Sa mère confesse douloureusement l’état de détresse dans lequel était sa fille, « Elle n’a jamais été laissée seule. Elle a dû quitter la communauté. Ses amis se sont retournés contre elle. Les gens l’ont harcelée. Les garçons qu’elle ne connaissait pas ont commencé à lui envoyer des SMS et des messages sur Facebook, lui demandant de faire l’amour avec eux. Cela ne s’est jamais arrêté »,a déclaré Leah Parsons à la CBC.

Violence Fille

Malgré leur déménagement, la situation ne s’améliorait toujours pas et la souffrance de la jeune fille était palpable.

Viol

C’est ainsi qu’elle commit l’inévitable dans la salle de bains familiale 17 mois après l’incident. Elle fut découverte par sa mère qui était hélas, arrivée trop tard. Ne pouvant supporter l’étendue de son mal être et n’étant pas arrivée à vaincre le traumatisme inhérent à cet événement, la jeune fille a malheureusement fini par s’ôter la vie car sa réputation était à tout jamais entachée et qu’elle n’arrivait pas plus à s’en sortir.

Cette histoire n’est pas sans nous rappeler l’importance de sensibiliser aux dangers de l’intimidation et du harcèlement au sein des écoles pour protéger les victimes et éviter le pire. Il est pour cela essentiel d’être à l’écoute de nos enfants et de leur allouer la sécurité émotionnelle nécessaire pour qu’ils soient capable de demander de l’aide lorsque cela s’avère nécessaire.

Viol a lage de 15 ans

Meurt de tristesse

L’intimidation et le harcèlement

Une étude révèle que dans une salle de classe de 30 élèves, entre 6 et 17 élèves sont engagés dans des actes d’intimidation en tant que victime, coupable ou les deux. Ces mêmes travaux de recherche démontrent comment les victimes d’intimidation courent plus de risques de souffrir de dépression et d’anxiété, avec un sentiment de perte d’appartenance et une difficulté à entretenir des liens durables.

Leur rendement scolaire s’en trouverait également perturbé, et ils souffriraient de solitude accrue et manifesteraient des comportements suicidaires alarmants. La sensibilisation à ces actes de harcèlement est donc plus importante que jamais, étant donné que la vie de jeunes personnes est en jeu et que des milliers de suicides sont enregistrés chaque année.

Contenus sponsorisés
Loading...
Close