Victime d’un AVC à cause de son coiffeur, ce père de famille met en garde contre le « syndrome du salon de beauté »

Victime d’un AVC à cause de son coiffeur, ce père de famille met en garde contre le « syndrome du salon de beauté »


Victime d’un AVC à cause de son coiffeur, ce père de famille met en garde contre le « syndrome du salon de beauté »

Les accidents vasculaires cérébraux peuvent survenir pour différentes raisons et à tout moment. Ils sont tellement imprévisibles qu’ils peuvent avoir lieu même pour des raisons qui nous semblent anodines et absolument pas risquées. De nombreux cas, comme celui de ce père de famille, relayé par Mirror, nous rappellent qu’il vaut mieux toujours rester sur ses gardes car le danger n’est jamais trop loin

L’AVC, qu’est-ce que c’est en réalité ?

Un accident vasculaire cérébral, aussi communément connu sous l’abréviation « AVC », est en réalité un dysfonctionnement localisé de la circulation sanguine dans une partie du cerveau. L’origine du problème réside dans la majorité des cas dans un vaisseau sanguin bouché voire même rompu, ce qui à son tour mène habituellement à la mort d’un nombre considérable de cellules nerveuses, étant donné que celles-ci se retrouvent dépourvues de toute alimentation que ce soit en oxygène ou en nutriments indispensables à leur bon fonctionnement. Bien que la plupart du temps, il demeure quasiment impossible de voir un quelconque symptôme de crise se manifester, il y a tout de même des facteurs de risque pouvant la favoriser comme l’hypertension artérielle ou encore un anévrisme déjà présent chez la personne.

L’ampleur des dégâts causés par un AVC varient essentiellement en fonction de l’importance de la région cérébrale touchée. Une personne ayant eu un AVC pourra ainsi éprouver une difficulté à manipuler certains objets, à écrire ou encore à parler. Des trous de mémoire conséquents ainsi qu’une paralysie font aussi partie des manifestations les plus courantes de ce problème.

Un simple tour chez le coiffeur qui a  très mal fini

Victime d’un AVC à cause de son coiffeur

Beaucoup apprécient passer chez le coiffeur que ce soit pour se couper les cheveux ou même se les faire laver tout en bénéficiant d’un massage soigneux du cuir chevelu. C’était bien évidemment le cas pour Dave Tyler, un père de famille de 45 ans qui, 3 jours après son passage chez le barbier, a vu son côté droit s’engourdir affreusement avant de s’effondrer complètement. Il a ensuite été transporté d’urgence à l’hôpital le plus proche.

Vous devez sans doute vous demander en quoi une activité aussi banale pourrait mettre en danger la vie de quelqu’un. A vrai dire, le diagnostic des médecins a mis en évidence le fait que le quadragénaire a eu un accident vasculaire cérébral suite à la formation d’un caillot de sang dans l’une de ses artères.

Tout aurait commencé lorsque Dave Tyler, pendant qu’il se faisait laver les cheveux, a incliné sa tête un peu trop vers l’arrière. Malheureusement, il aura fallu que la raideur de l’angle de son cou engendre un endommagement d’une artère vertébrale pendant qu’on lui lavait les cheveux. D’ailleurs, selon des faits rapportés sur le Daily Mail, Dave avait entamé une action en justice contre le directeur de l’établissement de coiffure pour non protection appropriée du cou lors du lavage des cheveux. Le litige a cependant été réglé à l’amiable avec une compensation de 90 000 livres, qui est l’équivalent de 101 187 Euros.

Vidéo

Cela n’arrive pas qu’aux autres

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, il ne s’agit pas d’une exception, mais d’un cas pouvant se produire n’importe où, n’importe quand. Une femme britannique avait souffert du même problème en 2017, sachant que cela a même été appelé « le syndrome de l’AVC des salons de beauté » et reconnu comme tel depuis 1993.

Une personne qui incline excessivement sa tête vers l’arrière pendant un lavage s’expose en effet à une diminution du flux sanguin atteignant le cerveau. Veillez alors à ne pas aller au-delà d’une inclinaison de 15 degrés.

Il y a également des personnes présentant des risques plus élevés d’AVC dans ce genre de situation, celles souffrant d’arthrite du cou ou qui ont un flux sanguin assez réduit en direction du cerveau, en font partie.

Par ailleurs, selon une déclaration de Alexis Wieroniey, de la Stroke Association, récoltée par la BBC, un accident cérébral pourrait se produire si l’artère carotide ayant un lien avec le cerveau est endommagé. Ainsi des caillots sanguins se formant avec le temps induiraient un AVC. Toutefois, elle déclare aussi qu’il y a une faible probabilité pour que cette blessure soit engendrée par le fait d’allonger son cou vers l’arrière pendant le lavage des cheveux.

D’un autre côté selon Snopes, le danger peut exister même si la probabilité que ce cela puisse se produire demeure faible. Cependant le danger est plus présent chez les personnes âgées, comme rapporté dans cette étudepubliée dans JAMA Network.

La vigilance est tout de même de mise mais ce qu’il faudrait retenir est que plus la prise en charge médicale est rapide, plus le patient aura des chances de s’en sortir indemne.


Loading...

Les + lus