Victime de violence, elle raconte son calvaire

Si l’on s’attend à ce que son époux fasse preuve du souci perpétuel de nous protéger, il en est tout autre pour des maris qui poussent le vice jusqu’à la perversion la plus abjecte dans la plus grande ignominie. C’est le cas pour cette femme qui a subi les affres du sadisme et de la cruauté. Après avoir vécu une histoire d’amour magique avec son compagnon, le masque est tragiquement tombé après quelques années de vie conjugale. Comble de l’atrocité : son mari a poussé ses propres amis à violer la femme qui a partagé sa vie pendant qu’il observait la scène en riant. Pour se rendre justice, l’épouse bafouée décide de tuer son persécuteur. Cette histoire tragique nous est relayée par nos confrères du site britannique The Mirror.

Survenue en 2012, l’affaire Jacqueline Sauvage avait défrayé la chronique et soulevé un large soutien des associations féministes. Et pour cause, la femme native du Loiret avait abattu son époux de trois balles de fusil et a été condamnée à 10 ans ferme d’emprisonnement. A la suite de son plaidoyer, la défense avait affirmé que Jacqueline subissait des violences physiques continues pendant près de 47 ans et était l’objet de menaces perpétuelles. Quatre ans plus tard, le président François Hollande la gracie et soulève ainsi le débat français sur la légitime défense. Cette histoire est similaire mais la femme violée n’aura pas droit à ce traitement de faveur puisqu’elle aura une peine d’emprisonnement à perpétuité.

Jacqueline Sauvage

Une romance idyllique

Avant de tourner au cauchemar, l’histoire d’amour entre Walter et Linda Couch démarrait sous les meilleurs auspices. Lors de leur rencontre à une cérémonie de mariage, l’adolescente est tout de suite tombée sous le charme ravageur de l’homme à l’allure soignée, à tel point qu’elle se demandait « ce qu’il pouvait bien lui trouver ». Quelques mois plus tard, la jeune femme décide de convoler en justes noces avec l’homme élégant qui l’a demandée en mariage. Le début d’une romance idyllique commence et s’émousse dès sa première grossesse.

Walter

Escalade de violences

A sa première grossesse, la jeune Linda a assisté à un véritable changement de comportement de l’époux chevaleresque. «  Un jour il m’a poussée dans les escaliers alors que j’étais enceinte de mon aînée Roxanne. Il m’a dit clairement de ne pas m’attendre à ce qu’il éduque mon enfant » s’émeut la détenue. Et cette dernière n’était pas la seule à subir les accès de violence de Walter. « Mon père avait un tempérament très sanguin. Quand j’étais petite, je ressemblais comme deux gouttes d’eaux à ma mère et c’est probablement pour cette raison qu’il me battait » déclare Roxanne. Puis d’ajouter : « Je me faisais battre tous les jours, à tel point que j’y étais habituée.

Roxanne

Pourtant, tout le monde pensait que c’était le père idéal » Mais les deux jeunes femmes ne s’attendaient pas à ce que la violence de Walter puisse atteindre de telles extrémités d’abomination.

Linda

Une scène abominable

Walter avait l’habitude de recevoir régulièrement ses amis à la maison avant que tout bascule. Un jour, alors qu’il était dans un état d’ébriété poussée, il invita ces derniers à violer son épouse. De ces scènes, Linda en garde un souvenir  vif et cauchemardesque. « Il disait que ses amis me désiraient. J’ai été violée par tous ses amis pendant qu’il était tout simplement en train de rire. Et tout recommençait à chaque fois que ses amis étaient invités » se remémore la femme.

Linda Tribunal

Se rendre justice

Constamment accablée par les nombreuses récidives, Linda décida de se procurer une arme. Pour échapper à l’emprise de son époux, Linda lui a évoqué son départ à l’université, une décision qu’il refusait mordicus. « C’est la première fois que je refusais quelque chose à mon mari. » se souvient l’épouse. Lors d’une violente dispute, tout a basculé. Voulant le menacer, la femme a malencontreusement appuyé sur la détente, laissant Walter pour mort. Seulement, Linda n’a pas averti la police et a alors enterré le corps dans son jardin. La femme violée a alors été emprisonnée à perpétuité.

Cadavre de Walter

Linda Vieille

Les violences contre les femmes : un fléau rampant

Chaque année en France, 220 000 femmes subissent des violences physiques. Selon un sondage IFOP, 12% ont été victimes d’un ou de plusieurs viols pendant leur vie. Ces chiffres frappants soulèvent la nécessité d’agir face à ce fléau rampant qui est à l’origine de centaines de féminicides chaque année. Si vous êtes témoins d’une scène de violence à l’égard d’une femme, ne restez jamais indifférent. Parfois, une simple oreille attentive peut la pousser à quitter cette spirale mortelle qui découle souvent d’une importante emprise morale ou financière.

Nous vous offrons

Newsletter

Un livre indispensable pour
rester en bonne santé

Newsletter
  • Découvrez la liste des plantes et aliments qui guérissent
  • Apprenez à fabriquer de puissants remèdes méconnus pour guérir 90% des maladies
  • Un livre indispensable à avoir pour rester en bonne santé
Je souhaite recevoir le livre offert + m’inscrire à la newsletter
Contenus sponsorisés
Loading...
Close