Une virologue accuse la Chine d’avoir menti sur l’origine du coronavirus

C’est lors du talk-show britannique “Loose Women” que le Dr Li-Meng Yan, virologue chinoise, a interpellé les internautes avec des propos chocs. Selon la scientifique, la Chine aurait menti sur l’origine du coronavirus, allant jusqu’à affirmer qu’il a été créé par l’homme dans un laboratoire. La lanceuse d’alerte qui n’en est pas à sa première accusation n’a pas manqué de susciter la stupéfaction des membres du panel de l’émission ainsi que celle des téléspectateurs, rapporte Wales Online. 

L’émission en question a été diffusée à la télévision ce vendredi 11 septembre, sur la chaîne britannique ITV. Li-Meng Yan, une scientifique qui révèle avoir fui la Chine par peur des représailles, s’est confiée depuis “un endroit secret” pour divulguer des informations qu’elle affirme être vraies au sujet du Covid-19. Choquées par ses propos, les trois panélistes de “Loose Women” n’ont pas caché leur surprise suite à ses révélations.

Li-Meng Yan
dailymail

La virologue n’en est pas à sa première accusation

Ce n’est pas la première fois que Li-Meng Yan, ancienne scientifique de l’école de santé publique de l’université de Hong Kong pointe du doigt un manque de transparence de la Chine. Lors d’un entretien avec Bill Hemmer, hôte d’une émission américaine diffusée sur Fox News, la virologue avait critiqué la gestion chinoise de l’épidémie, indiquant par ailleurs que ses travaux au sujet du Covid-19 avaient été censurés.

Li-Meng Yan1
dailymail

Aujourd’hui, elle affirme à nouveau que l’empire du Milieu a menti au sujet du nouveau coronavirus, et plus précisément sur son origine, rapporte Wales Online. Une information qui n’a pas manqué de susciter la stupéfaction sur le plateau télévisé mais également chez les téléspectateurs.

Son intervention fait partie d’une série d’interviews exclusives organisées par Christine Lampard, animatrice de “Loose Women”, destinées à célébrer “les femmes inspirantes du monde entier”. La présentatrice explique de le Dr Yan est une scientifique de haut niveau à Hong Kong, affirmant avoir découvert que le gouvernement chinois avait dissimulé certaines informations et “était au courant de la propagation du virus avant de reconnaître publiquement l’épidémie”.

Li-Meng Yan2
dailymail

« Déterminée à partager ses découvertes avec le monde, elle aurait été forcée de fuir aux États-Unis pour sa propre sécurité et c’est d’un endroit secret qu’elle nous rejoint aujourd’hui”, déclare Christine Lampard lors de l’émission.

Elle affirme que le marché de Wuhan “n’est qu’un leurre”

Si les propos du Dr Yan ont suscité autant de réactions, c’est parce que la virologue émet une revendication assez audacieuse. Selon elle, le nouveau coronavirus ne provient pas d’un marché de fruits de mer à Wuhan comme cela a été établi à maintes reprises, mais a été créé par l’homme dans un laboratoire. Des révélations choc qui ont pourtant souvent été démenties.

Li-Meng Yan3
dailymail

Lorsqu’on lui a demandé si elle se sentait menacée, la scientifique a révélé que des “rapports contenant des preuves seraient publiés dans les prochains jours”, ajoutant que des gens lui auraient dit “ne franchissez pas la ligne rouge ou vous allez disparaître”. La virologue révèle ses craintes mais souligne qu’”en tant que médecin, je ne pouvais pas laisser cela se produire”.

De nombreux téléspectateurs ont réagi à ses propos

C’est avec le hashtag #LooseWomen que de nombreux téléspectateurs ont réagi en partageant leur choc suite aux propos du Dr Yan. L’un d’entre eux aurait écrit : “Comment #LooseWomen ont-ils réussi à avoir cette lanceuse d’alerte à la télé mais elle n’est passée aux infos ? Ce serait ÉNORME si le virus a été créé”.

Un autre a partagé son ahurissement en entendant ces révélations. “Je suis sans voix après avoir écouté cette femme parler du coronavirus…Je suis maintenant très confus quant à la vérité”.

Et les téléspectateurs n’ont pas manqué de s’inquiéter pour la sécurité de la scientifique. L’un d’entre eux a écrit : “Cette femme est très courageuse de prendre la parole et de dire au monde que le coronavirus a été créé dans un laboratoire. J’espère qu’elle se trouve dans un endroit sécurisé et qu’elle ne peut être trouvée ! Cela est vraiment assez effrayant”.

Li-Meng Yan4
dailymail

L’université de Hong Kong a démenti les accusations de la scientifique

Suite à ses nombreuses accusations, l’université de Hong Kong avait démenti ses propos. Dans un article datant du 15 août, le Dailymail révélait que le Pr Leo Poon,  chef de la Division des sciences de laboratoire de santé publique de l’Université de Hong Kong, indiquait que “Yan était une collègue postdoctorale au sein de son laboratoire.

Sa recherche n’avait rien à voir avec la transmission interhumaine”, en faisant référence à ses critiques au sujet du manque de transparence de la Chine quant aux données sur l’épidémie. En effet, cette dernière avait affirmé que le régime était conscient que celle-ci avait déjà lieu avant de l’annoncer publiquement plusieurs semaines plus tard. Le Pr Poon avait par ailleurs ajouté que les principaux scientifiques n’avaient trouvé aucune preuve solide que le virus Sars-CoV-2 avait été créé par l’homme.

Le consensus scientifique porte sur une origine naturelle du virus

Si l’intervention du Dr Yan n’est pas passée inaperçue, une supposée création du virus par l’homme n’est pas une théorie nouvelle, comme le rappellait France Info dans un article du 21 juin. De nombreuses rumeurs circulent sur son origine mais jusqu’à présent, aucune preuve de sa fabrication n’a été émise, souligne cette même source.

Un avis partagé par l’AFP Factuel le 26 août, soulignant que cette théorie “est l’une des plus répandues et des plus vivaces depuis la détection fin 2019 du SARS-Cov-2, virus à l’origine du Covid-19, bien que de très nombreux scientifiques aient déjà démenti cette allégation dans de multiples articles de l’AFP ou d’autres médias dans le monde”.

Pour l’heure, il semblerait donc qu’une origine naturelle du virus  prime sur tout autre hypothèse, la grande majorité des coronavirus connus ayant par ailleurs une origine animale, précise France Info.

Nous vous offrons

Newsletter

Un livre indispensable pour
rester en bonne santé

Newsletter
  • Découvrez la liste des plantes et aliments qui guérissent
  • Apprenez à fabriquer de puissants remèdes méconnus pour guérir 90% des maladies
  • Un livre indispensable à avoir pour rester en bonne santé
Je souhaite recevoir le livre offert + m’inscrire à la newsletter
Contenus sponsorisés
Loading...
Close