x

Une souche plus contagieuse du nouveau Coronavirus est apparue au Royaume-Uni. Le Vaccin est-il toujours efficace ?

Au Royaume-Uni, les épidémiologistes sont inquiets. Et pour cause, une nouvelle souche du coronavirus est apparue et a conduit à un reconfinement d’une partie de ce territoire. Découvrez ce qui la caractérise et quelles sont les conséquences qui en découlent.

Relayée par nos confrères de France 24, cette apparition alerte le corps médical. Cette nouvelle souche pourrait jusqu’à être 70% plus contagieuse que la précédente lors de la deuxième vague.

Une forte hausse des hospitalisations

Une suspension des vols en provenance du territoire britannique de plusieurs pays. C’est la conséquence immédiate qui a découlé de l’apparition d’une nouvelle souche du virus qui se propage plus facilement. Relayée par l’AFP, l’intervention de Patrick Vallance, conseiller scientifique du gouvernement britannique a déclaré que cette dernière se propage rapidement et a eu pour effet d’enclencher une « très forte hausse » des hospitalisations ce mois-ci. Pour le spécialiste, cette nouvelle forme serait apparue mi-septembre. Une apparition à la veille du vaccin qui n’est pas dénuée d’effets secondaires.

« Cette augmentation semble être causée par la nouvelle souche »

Si le conseiller scientifique du gouvernement britannique fait part de son inquiétude, cette dernière est partagée par le corps médical. C’est le cas pour Chris Witty, médecin-chef de l’Angleterre qui confirme cette déclaration au travers du groupe consultatif sur les menaces nouvelles et émergentes des virus respiratoires (NERVTAG). L’organisme atteste aussi que cette variante du Covid-19 est plus contagieuse. Pour preuve, le professeur de médecine Paul Hunter évoque le plus grand nombre d’hospitalisations « ces derniers jours ». Les territoires en question sont Londres et l’Est du Royaume-Uni. Si ces nouvelles sont source d’inquiétudes, Chris Witty se veut moins alarmiste, en précisant qu’il n’est pas indiqué que cette nouvelle souche puisse causer un taux de mortalité plus élevé ou affecter les vaccins ainsi que les traitements. En ajoutant que des travaux sont en cours pour le confirmer. Le coronavirus est aujourd’hui caractérisé par de nouveaux symptômes identifiés par les médecins.

« C’est une très mauvaise nouvelle »

Peter Openshaw, immunologiste à l’Imperial College de Londres se montre également inquiet de cette apparition à l’heure de la seconde vague de la pandémie. « Elle semble de 40% à 70% plus transmissible », estime le spécialiste du système immunitaire. Le professeur John Edmund partage le même avis que son confrère en parlant de cette nouvelle variante comme « plus infectieuse que la souche précédente ». Axel Kahn, généticien français indique qu’il y a « trois cent mille mutants de Cov-2 qui ont été séquencés dans le monde ».

Une mutation qui circulait déjà en dehors du Royaume-Uni

N501Y. C’est le nom de la mutation du Covid-19 de la nouvelle souche apparue au Royaume-Uni. Cette dernière est située dans la « spicule » – la pointe qui lui permet de s’attacher aux cellules humaines pour y entrer. Pour Julian Tang, elle aurait déjà circulé. L’expert explique que les virus mutent tout le temps. « Plus il y a de virus produits, donc de personnes infectées, plus il y a de mutations aléatoires et plus grande est la fréquence de mutations avantageuses pour le virus », explique le généticien français. Cette nouvelle souche du coronavirus a donc poussé le Royaume-Uni à instaurer des mesures pour empêcher qu’elle ne se propage davantage. La contamination au coronavirus était particulièrement importante chez les jeunes en août 2020.

Un reconfinement de Londres

Suite à l’apparition de cette nouvelle variante du coronavirus, le gouvernement britannique a instauré un reconfinement de la capitale mais aussi d’une partie de l’Angleterre, à savoir 16 millions d’habitants. Matt Hancock, ministre de la Santé, caractérise cette souche comme « hors de contrôle », d’où la nécessité de décréter cette mesure à la veille des fêtes. Suite à cette nouvelle, les Pays-Bas et l’Allemagne ainsi que l’Afrique du Sud ont déjà suspendu leurs vols en provenance du Royaume-Uni. La France et la Belgique ont également coupé leurs lignes ferroviaires mais aussi aériennes en provenance du territoire.

Des avis optimistes

Relayés par nos confrères de Europe 1, des éclaircissements d’experts français sont favorables à l’efficacité des vaccins malgré l’apparition de cette nouvelle souche. Même si Philippe Froguel, généticien au CHU de Lille explique qu’il est difficile de l’estimer en raison du faible nombre de personnes vaccinées, le vaccin peut s’adapter. « L’avantage, c’est qu’un vaccin ARN est plus facile à fabriquer et à modifier », estime le spécialiste. « Même si la stratégie vaccinale est intéressante, pour être idéale, il faudrait qu’elle s’accompagne d’un effort colossal au niveau européen afin de diminuer la circulation virale », indique le généticien Axel Kahn.

Contenus sponsorisés
Loading...