Une recette naturelle efficace pour renforcer les os et les articulations du genou

Selon l’Inserm, 39% des femmes de plus de 65 ans sont concernées par l’ostéoporose. Cet affaiblissement des os est responsable de nombreuses fractures, notamment celle du col du fémur. Pour prévenir naturellement la maladie, voici une recette qui permet de soigner les articulations du genou ainsi que de permettre la reconstruction de l’os.

Quand on prend de l’âge, le volume de l’os diminue. L’ostéoporose amplifie la douleur et a fortiori, le risque de fracture. En effet, cette maladie conduit à une diminution de la résistance osseuse due à une perte excessive de sa masse et de sa structure. Pour prévenir et lutter contre cette dernière, il existe plusieurs remèdes dans la nature.

Une recette naturelle pour les articulations et les os

Ingrédients :

3 cuillères à soupe de raisins

40 grammes de graines de citrouille

2 cuillères à soupe d’agar-agar

4 cuillères à soupe de miel biologique

8 cuillères à soupe de graines de lin

Préparation :

À l’aide d’un blender, mixez tous les ingrédients pendant quelques minutes afin d’obtenir une préparation homogène. Ensuite, versez le contenu dans un récipient et conservez au réfrigérateur.

Utilisation :

Mangez une cuillère de cette préparation avant le petit-déjeuner et une autre avant le déjeuner.

–       Une composition hautement recommandée pour les os

Graines de citrouilles : Sources de minéraux tels que le potassium, le magnésium, le fer et le phosphore, ce sont de réels alicaments à l’effet antioxydant, parfait pour les os. Une étude a prouvé que, grâce à leur teneur en magnésium, ces graines préviendraient l’ostéoporose et permettraient la restructuration de l’os.

Raisins : Le raisin est très utile dans la prévention contre l’ostéoporose. Grâce à son important apport en boreélément chimique qui participe à la construction des os, et en potassium, le raisin aide à renforcer les os et à stimuler la croissance osseuse. Il est également source de calcium, notamment lorsqu’il est sec (50mg de calcium/100g de raisins secs), dont sont constitués majoritairement nos os.

Agar-agar : Composant qui peut remplacer la gélatine, il participe à la solidification des os. L’agar-agar est très riche en calcium, dont se compose les os. Ce substitut naturel à la gélatine peut donc prévenir les risques liés à l’ostéoporose.

Miel biologique : Les acides aminés, responsables du transport des substances nutritives dans le corps,présents dans le miel biologique permettent une meilleure absorption du calcium par les os. Riche en nutriments, le miel permet une solidification des articulations et a une incidence positive sur la densité osseuse, notamment au moment de la ménopause, selon une étude scientifique.

Graines de lin : Toujours grâce à la haute concentration en acides aminés contenue dans les graines de lin, le calcium est plus facilement fixé sur les os, qui sont donc solidifiés. Des recherches ont prouvé qu’une prise de graines de lin régulière sur un corps qui manque d’oestrogènes pouvait réduire les risques d’ostéoporose.

–       Les aliments anti-ostéoporose

Par ailleurs, d’autres aliments permettent de prévenir et réduire l’ostéoporose, comme c’est le cas de :

·      Les brocolis : Riche en calcium (55,8mg/100g selon l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (ANSES)), vitamine B9 (102 µg/100g) et en magnésium (11,5mg/100g), le brocoli peut aussi contribuer à la solidification des os. Il participe activement aux renouvellement des cellules, en l’occurrence la restructuration osseuse et prévient l’ostéoporose.
·      La banane :  Une étude a prouvé que l’apport nutritionnel de la banane est intéressant pour la lutte contre l’ostéoporose. La banane, riche en potassium. C’est un minéral majeur fixé sur un os en bonne santé, c’est pour cela qu’il ne faut pas s’en priver.

·      Les œufs : Avec un apport en vitamine D, les œufs aident à absorber le calcium au niveau de la digestion. Une carence en vitamine D peut se révéler dangereuse pour les os et donc potentiellement provoquer l’ostéoporose. Si une exposition au soleil peut synthétiser cette vitamine, les œufs peuvent maintenir son niveau à un taux correct. À raison de deux œufs par jour, surtout dès l’enfance, un capital os peut être préservé.

À rappeler qu’une bonne hygiène de vie et que de l’exercice physique permet de préserver son capital osseux le plus longtemps possible.

Contenus sponsorisés
Loading...
Close