x

Une petite fille meurt après que son grand-père l’ait laissé dans une voiture chaude

Opinion

On ne parlera jamais assez des risques qu’encourent un animal, un enfant et encore plus un bébé de rester enfermé dans un véhicule en pleine chaleur. Les jeunes enfants d’ailleurs sont les plus vulnérables car leur température corporelle peut monter cinq fois plus vite que celle d'un adulte.

On ne compte plus le sort tragique d’enfants oubliés dans des voitures parce que leurs parents, grands-parents ou même nourrices, stressés ou préoccupés, ont des trous de mémoire. Comme cela fut le cas avec ce grand père de 56 ans qui a oublié sa petite fille de 10 mois dans la voiture pendant 8 heures.

Une histoire pour le moins tragique s’est produite sur une petite ile des Baléares. Un homme âgé de 56 ans a garé sa voiture dans une rue de Manacor en plein soleil sur l’île de Majorque vers 7 heures du matin et a quitté le véhicule en oubliant sa petite-fille de 10 mois, endormie à l’arrière. Celle-ci est finalement décédée après y avoir passé plusieurs heures.

Lorsque le grand-père est retourné à son véhicule vers 15 heures, il n’a pu que découvrir avec effroi l’enfant sans vie dans la voiture. Il a immédiatement appelé les secours qui n’ont rien pu faire pour réanimer la petite fille. Le grand père a aussitôt été hospitalisé en état de choc lorsqu’il s’est rendu compte de sa négligence qui s’est avérée fatale.

Une autopsie de la fillette va être réalisée et une enquête a été ouverte pour déterminer les circonstances exactes de sa mort mais il est fort probable que les fortes chaleurs couplées à l’enfermement dans un habitacle surchauffé au fil des heures, soient à l’origine de son décès.

Enfants oubliés dans une voiture

Lorsqu’on retourne la question, on trouve impensable qu’une personne adulte et saine d’esprit puisse oublier un enfant dans une voiture. La plupart imputent cette faute, qui parait de prime abord impardonnable, à l’irresponsabilité de parents qui ne font pas attention à leurs enfants. La neuroscience pour sa part, pense à contrario que cette erreur peut être commise par n’importe quelle personne confrontée à une situation de stress.

David Diamond, professeur de psychologie à l’université de Floride du Sud a d’ailleurs mené une étude sur le sujet du « syndrome du bébé oublié » de plus en plus fréquent et avance que cette erreur vient d’une rivalité entre deux de nos systèmes cérébraux. Il explique que lorsqu’une situation stressante s’immisce dans une routine de parents, les fonctions primitives du cortex cérébral situées dans les amygdales et les noyaux gris se réveillent et détournent le cerveau humain des préoccupations qu’il avait avant que le stress n’entre en jeu et n’affecte l’attention des parents qui en viennent à oublier leurs enfants.

En clair, l’oubli est reconnu par les neurologues et les psychologues comme une fonction essentielle du cerveau. C’est un mécanisme naturel de maintenance de la mémoire préservant l’organisation psychique et biologique de l’individu.

Que peut-il arriver à un enfant enfermé dans une voiture ?

En plein été, un enfant laissé ou oublié dans une voiture ne serait-ce que pour un court moment, peut mourir d’un coup de chaud dès que la température jouxte les 41° C. L’habitacle d’un véhicule garé en plein soleil peut monter jusqu’à plus de 50° C. Quelques minutes peuvent aisément suffire pour entraîner des séquelles irréversibles voire mortelles pour le cerveau et la santé de l’enfant.

Dans un véhicule, la température peut augmenter à vitesse grand V et ce, même avec une température extérieure assez fraîche. La température de l’habitacle d’un véhicule peut monter au-dessus de 45°C en moins d’une
demi-heure. Si l’on prend l’exemple d’une température extérieure de 26 °C, l’habitacle d’un véhicule peut atteindre des niveaux mortels en seulement
10 minutes.

Que faire si l’on voit un bébé dans une voiture ?

Chaque été des enfants trouvent la mort sur le siège arrière d’un véhicule et toutes les campagnes de sensibilisations menées à ce sujet ne permettent pas d’atteindre le « risque zéro ». Afin de prévenir ce risque, il est vivement conseillé de :

  • mettre une alarme sur son téléphone qui sonne tous les jours à la même heure et qui fait immédiatement penser à l’enfant,
  • installer un miroir dans le véhicule afin de pouvoir apercevoir l’enfant avant la descente de la voiture,
  • placer son téléphone à côté de l’enfant car on aura vite fait de s’en rendre compte.

Bien sûr, en dehors de ces conseils, la vigilance est de mise et mère de sureté.

Contenus sponsorisés
Loading...