Une petite fille de 5 ans meurt après un mal de gorge mal diagnostiqué

Il est de ces histoires navrantes qui nous rappellent que la vie ne tient qu’à un fil, et ce, même lorsqu’il s’agit d’un enfant. Cette histoire en est un exemple puisqu’une petite fille de 5 ans est morte après un simple mal de gorge, laissant derrière elle des parents dévastés par cette perte tragique et soudaine. La raison ? Une maladie chronique mal diagnostiquée. Cette nouvelle tragique nous est relayée par nos confrères de la fondation britannique du diabète. Récit d’un décès tragique et inattendu.

Parfois, des décès soudains d’enfants sont la cause de maladies chroniques mal diagnostiquées. C’est le cas de cette petite fille décédée à l’âge de 5 ans des suites d’un diabète. Suite à cette mort tragique, la mère souhaite mettre en garde les autres parents de cette maladie dangereuse, et à plus forte raison pour un enfant. Elle veut également alerter sur les signes annonciateurs de la maladie qu’elle n’a pas perçus comme ceux de cette affection chronique.

famille de kaycie

Des symptômes inquiétants

kaycie hopital

Les parents de la petite Kycie Jai Terrie ne s’attendaient pas à ce décès tragique. Et pour cause, cette enfant était en bonne santé avant de présenter des symptômes alarmants. Cette dernière avait commencé à ressentir des maux de tête avant d’être terriblement fatiguée et de souffrir de maux d’estomac et de gorge. Suite à ces symptômes, la mère a vécu un véritable cauchemar car elle a dû conduire sa fille chez le médecin qui lui avait annoncé une angine streptococcique. Sans que son état ne s’améliore, Kycie a immédiatement été conduite aux urgences et le résultat était sans appel. Ses niveaux de sucre dans le sang étaient très élevés. Une situation qui l’a plongé dans le coma laissant sa maman morte d’inquiétude.

Une acidocétose diabétique

acidocetose diabetique

Si la petite Kycie a été conduite à l’hôpital pour enfants, c’est surtout parce que le diagnostic de son médecin traitant était inexact. Et pour cause, la petite fille de 5 ans souffrait d’acidocétose diabétique, une complication aigue du diabète qui conduit à une accumulation de substances toxiques et constitue une véritable urgence. Elle a alors plongé dans le coma pendant 24 heures avant de reprendre conscience. L’enfant est alors restée 111 jours à l’hôpital avant de pouvoir rentrer à son domicile. Si les médecins annonçaient qu’elle allait avoir des séquelles irréversibles, la petite fille pouvait bouger et faire du vélo grâce à l’aide précieuse de ses parents. Seulement, c’était sans compter une nouvelle hospitalisation après que l’état de Kycie ait empiré.

Retour à l’hôpital

kaycie et ses freres

Suite à cela, la petite fille de 5 ans a dû être conduite à l’hôpital pour être mise sous assistance respiratoire avant que son état ne s’améliore à nouveau. Ensuite, elle a encore pu retourner chez elle après qu’elle n’ait plus eu de symptômes inquiétants. Elle est malheureusement morte quelques jours plus tard dans les bras de son père dévasté par cette mort inattendue. Ce décès tragique a conduit les parents à parler du combat de l’enfant sur Facebook et sur une page dédiée à Kycie. Cette dernière est devenue virale et a recueillie plus de 55 000 likes. La princesse courageuse a inspiré la communauté des patients atteints de cette maladie chronique mais a également sensibilisé l’opinion quant aux symptômes du diabète.  Ses parents tiennent désormais absolument à honorer sa mémoire.

Un cas similaire

L’histoire de Kycie n’est malheureusement pas un cas isolé. Nicky Rigby a connu le même sort en 2012 après avoir attribué les signes annonciateurs à sa maternité. Cette dernière était épuisée et avait perdu du poids mais pensait que cela s’agissait d’une situation normale. Ces morts tragiques sont la raison pour laquelle il est essentiel de prendre au sérieux cette maladie chronique car les symptômes peuvent se développer très rapidement et parfois entraîner la mort. De l’argent a été collecté pour la petite fille de 5 ans qui a inspiré les diabétiques du monde entier. Sa bravoure marquera les esprits à jamais.

Comment surmonter le deuil d’un enfant ?

Le deuil d’un enfant est une épreuve dévastatrice dont les parents se remettent péniblement. Choc, colère, marchandage, dépression sont autant d’émotions qui ponctuent le chemin des endeuillés avant d’atteindre la phase de résilience nécessaire pour se réapproprier sa vie. Pour surmonter cet évènement douloureux, un accompagnement thérapeutique pourra être envisagé. Il est essentiel que les personnes qui souffrent de cette situation tragique puissent demander de l’aide pour affronter cette tristesse profonde qu’il est toujours difficile de surmonter.

Lire aussi Un homme qui pensait rencontrer une petite fille pour du sexe est pris au piège par des chasseurs de pédophiles

Contenus sponsorisés