Une oie sauve un petit chiot frigorifié en le réchauffant sous ses ailes

L’empathie est la capacité à ressentir les émotions d’une autre personne. C’est ce qui nous permet de comprendre le mal d’autrui, et c’est ce qui nous pousse à aller aider l’autre. C’est une capacité émotionnelle clé chez l’être humain, mais celle-ci ne lui est pas unique. En effet, il n’est pas rare de voir des animaux faire preuve d’empathie pour un humain. Ce qui est notamment plus rare, c’est d’être témoin d’une scène d’empathie d’un animal vers un autre d’une autre espèce. Voici le récit émouvant d’une oie qui sauve un chiot du froid, une histoire partagée sur Animal channel.

C’est une scène qui fend le cœur capturée et immortalisée par un passant. L’image a fait le tour du net et en a ému plus d’un. Selon Animal channel, cette histoire émouvante aurait eu lieu en plein hiver, alors que les températures auraient soudainement et dramatiquement baissé, atteignant des niveaux dangereux pour les animaux errants. Un petit chiot frissonnant de froid aurait alors été sauvé par une oie. 

L’histoire a fait le tour des réseaux sociaux chinois et malgré des faits qui varient plus ou moins selon la source, Snopes, le site anglophone limitant les rumeurs circulant sur la toile, confirme que l’image est bien réelle, bien que les circonstances et le lieu où elle a été capturée demeurent indéterminés. Quoi qu’il en soit, on ne peut s’empêcher d’être touché par l’histoire de ce chiot en danger, qui sans la protection de cette oie, aurait facilement pu succomber au froid.

oie
Healthylivingidea

Un sauveur inhabituel

Il aura fallu qu’un groupe d’oie passe auprès du chiot pour que ses gémissements frissonnant se fassent remarquer. L’une d’entre elles se dirige alors vers lui et le couvre de ses ailes. Le chiot accepte l’étreinte de ce sauveur inhabituel sans broncher ni résister. Un passant qui remarque l’oie blottie dans un coin s’approche et témoigne de cette scène émouvante. Il décide alors de prendre en photo et d’immortaliser ce moment d’amour et de compassion.

oie1
Healthylivingidea

L’empathie chez les animaux

Cette scène n’est en son essence pas unique. Les démonstrations d’empathie d’un animal vers un autre sont des scènes assez courantes. Selon un article du Monde, un éthologue du nom de Frans de Waal, spécialiste des primates et professeur de psychologie à Atlanta en Géorgie aux Etats-Unis, aurait dans son livre intitulé “L’Age de l’empathie” écrit un recueil de ce genre de scène. 

Il faut tout d’abord comprendre que l’empathie aide à la survie d’une même espèce. Néanmoins et comme on l’a vu avec cette histoire émouvante, l’empathie peut se manifester dans une situation où l’animal n’a rien à y gagner. Selon Frans de Waal, l’empathie va au-delà du simple comportement dont l’utilité est la préservation d’une espèce, l’empathie est le souci du bien-être d’autrui, et c’est ainsi qu’il explique qu’un animal se sacrifie pour aider un autre animal d’une autre espèce.

Que faire si vous trouvez un animal errant

Si comme ce passant vous vous retrouvez en présence d’un animal errant qui est potentiellement en danger et que vous souhaitez intervenir afin de le sauver, il vous faudra suivre ces quelques recommandations :

– Il faut tout d’abord établir si l’animal est un animal perdu. Attendez quelques minutes pour voir si un potentiel propriétaire se manifeste.

– Si après quelques minutes personne ne vient récupérer l’animal, il vous faudra alors l’approcher. Faites cela sans brusquer l’animal, n’hésitez pas à lui donner de la nourriture ou de l’eau afin de gagner sa confiance.

– Lorsque l’animal vous laisse l’approcher, vérifiez s’il porte un collier avec les coordonnées de son propriétaire. Si c’est le cas, contactez celui-ci et expliquez-lui la situation. Sinon, il vous faudra apporter l’animal à un vétérinaire qui vérifiera en premier temps si l’animal est en bonne santé, puis il vérifiera si celui-ci possède une puce qui pourrait aider à l’identifier.

– S’il est impossible d’identifier l’animal, il vous faudra alors contacter votre mairie afin d’avoir le contact d’une fourrière communale. Celle-ci, travaillant avec des vétérinaires, prendra en charge l’animal qui sera accueilli ou soigné si besoin pendant une durée déterminée, avant d’être confié à un refuge. 

– Si vous souhaitez adopter l’animal, n’oubliez pas qu’il est indispensable de suivre la procédure réglementaire, à savoir le déclarer à la mairie, à la gendarmerie ou à la fourrière qui pendant un délai de 8 jours ouvrés, essaiera de contacter ses propriétaires avant de le déclarer abandonné pour permettre l’adoption.  

Lire aussi Le repassage des seins : La torture que des mères africaines infligent à leurs filles pour éviter qu’elles ne soient harcelées

Contenus sponsorisés