x

Une mère voit son père décédé embrasser sa petite-fille sur l’échographie

Opinion

Nostalgie, tristesse, culpabilité, irritabilité, colère, désarroi ou encore dépression … Plusieurs états émotionnels peuvent accompagner la perte d’un être cher. Mais dans certains cas, à cette palette émotionnelle viennent s’ajouter des manifestations illusoires ou des perceptions troublantes. Pour Shantel Carrillo, une femme enceinte, le deuil de son père a donné lieu à des visions imprévisibles. Et pour cause, la femme aurait vu son père décédé embrasser sa petite-fille sur l’échographie. Pleins feux sur cette histoire déroutante.

La mort d’un proche est l’une des pires expériences que l’on puisse vivre. Quand le décès survient de manière imprévisible, le choc et l’animosité peuvent prendre une ampleur démesurée. En sus, lorsqu’il s’agit de la mort d’un parent, une sensation de vide profond peut s’installer dans le temps et bouleverser la vie toute entière. Selon un témoignage relayé par le média The Sun, une femme de 30 ans aurait vu son père décédé embrassé son bébé sur l’échographie. 

L’échographie de Shantel  – Source : Daily Mail 

Un ange embrasse le bébé 

Dans un témoignage surprenant, une femme enceinte affirme avoir vu son défunt père embrasser l’échographie de sa petite fille et publie même une photographie sur les réseaux sociaux pour mettre en exergue son expérience. 

“Juste au moment où je l’ai postée, 30 secondes plus tard, quelqu’un m’a dit ‘il y a un ange qui embrasse ton bébé’”, a-t-elle déclaré. Pour Shantel Carrillo, pas l’ombre d’un doute : son père, Chuck, décédé en 2016, est venu embrasser la fille qu’elle porte dans son ventre

Shantel Carrillo pense que son père est venu lui rendre visite – Source : Daily Mail

Elle montre une zone d’ombre sur le coin supérieur gauche de l’échographie, et assure percevoir l’image de son père. Pour la femme enceinte, cette expérience à couper la souffle peut signifier que ce dernier veut faire partie de sa vie. “Il a son nez, ses petites joues potelées, son petit double menton, et mon père portait un chapeau tout le temps”, poursuit-elle. Pour garder ce souvenir qui représenterait un signe que son père est toujours auprès d’elle, elle a placé une photographie de la dite échographie à côté de celle de son père tenant sa première fille.

Le père de Shantel avec sa première petite-fille – Source : Daily Mail 

On y voit le grand-père qui porte une casquette rouge et qui tient dans ses bras Myree, la première fille de Shantel, dix ans auparavant. Après avoir vu l’échographie, Myree a d’ailleurs confirmé que la figure ressemblait bien à celle de son grand-père. Le jour de la naissance du bébé se rapproche même de la date d’anniversaire de Chuck. D’après Myree, le grand-père serait “aux anges” s’il pouvait faire partie de la vie de sa deuxième petite fille. Par ailleurs, il n’y a pas de doute là-dessus. “Il se peut que ce soit lui qui dise simplement ‘Hé, je suis là, et tout va bien’ ou il se peut aussi que le placenta ressemble à mon père, ce qui est génial”. Tout en affirmant que son père aime être au centre de l’attention, la femme pense que son père veille sur son bébé.

Quelles sont les étapes du deuil ? 

Après un deuil, nous pouvons voir la vie sous un autre jour et avoir du mal à nous reconstruire. En général, la personne qui traverse cette expérience douloureuse suit un cheminement qui se compose de 7 étapes clés : 

1. Le choc : 

Après avoir appris la mort d’un proche, la personne peut être choquée et se heurter à un état de sidération

2. Le déni :

Suite à l’état de choc, la personne peut avoir du mal à accepter le décès du proche et peut avoir tendance à le nier et à rejeter cette information.

3. La colère et le marchandage : 

S’en suit alors une colère profonde, un sentiment d’injustice et une agressivité envers l’entourage. La personne peut avoir des pensées irrationnelles et s’imaginer que si elle avait réagi d’une autre manière, son proche décédé serait toujours en vie. 

4. La tristesse : 

À ce moment-là, la personne subit un profond sentiment de peine et d’amertume. Elle s’effondre et subit une panoplie d’émotions négatives.

5. La résignation : 

Cette étape est marquée par la sensation d’avoir été abandonné. En sus, la personne endeuillée peut nourrir l’espoir de retrouver une vie normale malgré cette situation. Souvent, elle commence à vivre au jour le jour et essaye d’accepter la perte de son proche. 

6. L’acceptation : 

Durant cette étape, la personne parvient à accepter de façon rationnelle la mort de son proche. Elle apprend à relativiser et se remémore les bons, mais aussi les mauvais moments qu’elle a partagé avec le défunt. Souvent, cette étape est marquée par une forme d’apaisement psychique et une projection vers l’avenir

7. La reconstruction : 

À cette étape, la personne endeuillée commence son processus de reconstruction, à son rythme. Elle apprend à réorganiser sa vie et à réinvestir dans des activités qui lui tiennent à cœur. Elle se reprend en main et poursuit sa vie à sa manière. Même si elle n’oublie pas le chagrin qui accompagne le décès de son proche, elle apprend à vivre avec. 

8 conseils pour se reconstruire après le décès d’un proche

Bien que le deuil soit compliqué et que cela puisse prendre plus ou moins de temps selon la personnalité de l’individu, son expérience personnelle et sa relation avec le défunt, il est surmontable. Comme l’explique Aline Nativel Id Hammou, psychologue clinicienne, pour ne pas rester bloqué dans sa souffrance, certains comportements peuvent être salutaires : 

  • Demander de l’aide et du soutien. Vous pouvez vous adresser à un proche ou à un psychologue, un sophrologue, un hypnothérapeute voire à un psychiatre
  • Exprimer ses émotions et prendre conscience que tout ce que l’on ressent n’est que passager et fait partie du processus du deuil
  • Mettre en place des rituels de deuil comme la célébration des anniversaires de la personne décédée. Cela permet de maintenir le lien et de ne pas culpabiliser de poursuivre sa vie
  • Faire des activités que l’on aime 
  • Faire attention à ne pas tomber dans une addiction en essayant d’oublier son chagrin. Contrôlez votre consommation d’alcool et abstenez-vous de prendre des drogues, des médicaments, de la nourriture à outrance pour avoir un semblant de répit
  • Être bienveillant envers soi-même et accepter de ne pas être aussi productif qu’avant au travail. Si besoin, mettre en pause certains projets le temps de se remettre du deuil
  • Lire des témoignages pour prendre conscience que les sentiments éprouvés sont parfaitement normaux et que le temps répare toutes les blessures
  • Mettre des mots sur son processus de deuil en écrivant dans un journal intime tout ce que l’on ressent, jour après jour, dessiner, peindre ou composer une musique pour extérioriser sa peine.

Il peut également s’avérer salutaire de se diriger vers des associations spécialisées, un groupe de parole ou une écoute en ligne pour favoriser l’expression des émotions, l’empathie et le partage face à cette douleur. 

Contenus sponsorisés
Loading...