x

Une mère viole son fils de 12 ans et lui dit qu’il aura des ennuis s’il le dit à qui que ce soit

L’enfant a été menacé de taire ce crime abominable. Découvrez l’histoire d’une mère qui viole son fils de 12 ans et lui dit qu’il aura des ennuis s’il le dit à qui que ce soit. 

Violé par sa propre mère, cet adolescent est obligé de subir ce crime en silence. Cette criminelle lui a dit que s’il le révélait à qui que ce soit, il aura des ennuis. Relayé par nos confrères du site britannique Metro, ce viol maternel relate une histoire d’inceste qui glace le sang.

Brittany Rouleau est accusée du viol de son fils de 12 ans

Après s’être déshabillée, cette mère sans cœur a ordonné à son fils de 12 ans de ne pas mettre ses habits lorsqu’il sortirait de la salle de bain. Selon la police, elle l’aurait violé alors que la victime était dans son lit. Brittany Rouleau, l’accusée de 34 ans, aurait posé des questions sur la masturbation à l’adolescent pendant qu’elle retirait ses vêtements. C’est à ce moment-là que cette criminelle l’a abusé sexuellement et violé. Elle lui a ensuite demandé de se nettoyer avant qu’il s’endorme sur le canapé. Ce viol a précédé des propos intimidants à l’égard de son enfant qui ne l’ont heureusement pas condamné au silence. Il s’agit aussi d’un cas d’inceste pour cette fille de 11 ans qui a été violée par son frère et a donné naissance à son fils dans la baignoire.

« Tu pourrais avoir des ennuis après l’avoir accepté »

Suite à ce viol, l’enfant s’est adressé à sa mère criminelle avec ces propos. « Je ne me sens pas bien » s’est-il plaint à cette femme sans cœur. Chose à quoi elle a répondu avec des mots menaçants et intimidants.  « Tu pourrais avoir des ennuis puisque tu l’as accepté, ne le dis à personne » a-t-elle rétorqué. Heureusement, la victime s’est confié à un adulte et s’est rendu avec lui au poste de police.  Une plainte qui a valu à celle qui est coupable d’inceste de se faire arrêter après que la victime ait été questionnée. Ce père est également comme Barbara puisqu’il a violé ses filles pendant 4 ans.

mere viol

La mère sans cœur a intimidé son fils pour qu’il passe ce viol sous silence – Source : Wichita County Jail

Brittany a déjà été arrêtée auparavant

Cette plainte a provoqué l’interrogatoire de la victime dans un centre de défense pour enfants. C’est alors que la police a découvert qu’elle aurait avoué son crime à son voisin après qu’elle ait plaidé son innocence. Elle a également confié à ce dernier qu’elle avait déjà violé son fils deux ans auparavant. La criminelle avait déjà été arrêtée pour excès de vitesse et avoir rempli un faux rapport. Elle est aujourd’hui accusée d’agression sexuelle grave et est enfermée en prison sous caution de 100 000 dollars (85 610 euros) avant la date de sa prochaine audience. A l’instar de Barbara, ce père a été accusé du viol de son fils pendant 3 ans. Seulement, lui, s’en est sorti car le juge a été clément envers lui.

« Les faits divers relatant l’inceste ne sont pas rares »

 Comme pour l’adolescent de 12 ans, des faits divers relatant l’inceste ne sont pas rares. Cette fois, celle-ci prend lieu et place en France et est partagée par nos confrères du Parisien. Un homme a été emprisonné pendant 15 ans pour avoir violé son bébé de 7 mois en 2015. Les chefs d’inculpation : atteintes sexuelles, violence et viol sur son enfant. C’est à l’hôpital que des blessures ont été trouvées par la victime qui avait été amenée par ses parents qui avaient trouvé du sang sur sa couche. Des lésions indiquant une « pénétration au niveau de l’anus », des anciennes fractures et des hématomes ont signifié les viols répétés du parent. Les examens ont également fait état de « maltraitances répétées ».  Une autre histoire ayant eu lieu dans un village du Gard est similaire. Cette fois, un père mis en examen pour le viol d’un nourrisson de 2 mois. Sa mère l’est également pour « non-dénonciation de maltraitance sur mineur ». Comme dans le cas précédent, ce sont des médecins qui ont prouvé la piste de viol après avoir trouvé des traces suspectes. L’accusé nie les faits qui lui sont reprochés et le bébé a été placé en foyer par l’autorité judiciaire.

Contenus sponsorisés
Loading...