Une mère verse de l’eau sur le visage de son bébé endormi car « il ne la laisse pas dormir » et publie la vidéo sur Facebook

Prendre soin d’un bébé nécessite beaucoup d’efforts et de sacrifices de la part des parents, en plus de beaucoup d’amour et d’attention. Cependant, il est inquiétant que le fait de subvenir aux besoins d’un bébé devienne un motif d’abus. Voici le cas d’une maman qui a versé de l’eau sur le visage de son bébé parce qu’il l’a éveillé pendant la nuit, rapporte la chaine américaine Fox News.

Qu’est-ce que l’abus envers les enfants ?

Il s’agit selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), de l’abus et la maltraitance d’enfants ainsi que de toute forme de mauvais traitement physique et/ou psychologique, d’abus sexuels, de négligence ou d’exploitation commerciale ou autre, entraînant un quelconque préjudice pour la santé de l’enfant, sa survie, son développement ou sa dignité dans le contexte d’une relation de responsabilité, de confiance ou de pouvoir.

Qui est en danger ?

Les enfants de trois ans et moins sont les plus vulnérables à la maltraitance. Ce groupe d’âge représente près de 77% des décès signalés de maltraitance d’enfants en 2016. Les jeunes enfants sont vulnérables pour de nombreuses raisons, notamment leurdépendance à l’égard des adultes en matière de soins, leur petite taille et leur incapacité à se défendre. Les décès dus à la maltraitance d’enfants ne constituent généralement pas un incident isolé. Malheureusement, ils proviennent d’abus répétés survenus au cours d’une période donnée. Cet abus peut impliquer un épisode impulsif tel que la noyade, l’étouffement et la secousse, communément appelé «bébé secoué». En France, comme rapporté par nos confrères du Figaro, ce sont 600 à 700 enfants qui meurent chaque année suite aux mauvais traitements, 100 000 seraient en danger et 20 000 d’entre eux seraient maltraités physiquement, sexuellement ou psychologiquement.

Qui est responsable ?

Les parents sont le plus souvent responsables de la maltraitance des enfants. Il peut s’agir des deux parents ou d’un parent agissant seul ou avec le soutien d’une autre personne. Les mères ont le taux le plus élevé de maltraitance des enfants de l’ordre de 41%. Les pères viennent en deuxième position avec 21% et dans les cas signalés où les deux parents ont agi ensemble dans le cas de maltraitance, il est de 20%. Les statistiques sur les abus commis par des non-parents ou des gardiens d’enfants sont nettement inférieures.

Qu’est-ce qui pousse les gens à négliger et à abuser ?

Une des choses les plus difficiles à comprendre est la manière dont certains parents semblent infliger intentionnellement des abus, physiquement et/ou sexuellement, à leurs propres enfants. Il existe des cas isolés de parents instables qui réagissent de manière excessive au comportement de leurs enfants. Cependant, à l’opposé, se trouvent les parents qui prennent la décision consciente de blesser continuellement et méthodiquement leurs enfants.
En tant qu’exemple de maltraitance d’enfant, voici le cas d’une maman qui s’est amusée à maltraiter son bébé pour se venger de lui pour l’avoir éveillée pendant la nuit.

La cruauté d’une mère

Cela choque certainement lorsque vous lisez qu’une mère a publié une vidéo d’elle-même en train de verser de l’eau sur le visage de son bébé pendant qu’elle dort paisiblement en mettant comme légende : « Vengeance pour m’avoir éveillé tous les soirs… ».

La vidéo postée par cette maman sur Facebook est tout à fait troublante, où on entend une femme qui rit en tenant une bouteille d’eau et en versant l’eau sur la joue du bébé alors qu’elle dort dans son berceau. Quand la femme verse l’eau sur le visage de la petite fille, cette dernière se relève effrayée et commence à tousser et à haleter, ce qui fait rire la maman plus fort. Le bébé, toujours endormi, se retourne sur le côté et tousse à nouveau. Quelques secondes plus tard, la main verse plus d’eau directement sur le nez du bébé, ce qui l’effraie et le pousse à se mettre à pleurer.

La maman s’appelle Caitlin Alyse Hardy, 33 ans, et elle a été arrêtée par la police et accusée de cruauté envers une enfant après que les autorités aient ouvert une enquête sur les images troublantes sur Facebook.

L’arrestation d’Alyse est arrivée après que plusieurs personnes aient contacté le bureau du shérif du comté de Sumter où elle vit, pour signaler la vidéo troublante que cette dernière a posté sur son profil Facebook.

Comment cela peut-il arriver ?

Vous vous demandez sûrement s’il s’agit d’une maladie mentale, de problèmes de colère, de génétique, d’abus d’alcool ou de drogues ou même d’un manque de sommeil.
Les cas de maltraitance d’enfants sont en augmentation et le nombre de décès dus à la maltraitance et à la négligence continue à augmenter également. En France, 2 enfants meurent chaque jour suite à la maltraitance, et 41 sont violés quotidiennement. En 2012, La police et la gendarmerie ont enregistré 35.531 plaintes pour maltraitance sur enfant, ce qui représente 97 nouvelles victimes chaque jour ou 1 nouvelle victime toutes les 15 minutes.

Le cas d’Alyse et toutes les situations de maltraitance des enfants dans le monde devraient tirer la sonnette d’alarme sur la maltraitance des enfants afin de pouvoir lutter contre ce fléau. N’hésitez pas à partager cet article pour sensibiliser plus de gens !

Contenus sponsorisés

Loading...
Close
Close