Une mère se bat comme une lionne pour protéger sa fille de 3 ans, des griffes d’un agresseur masqué

On dit souvent que l’amour d’une mère n’est égal à aucun autre. Pour que son enfant s’épanouisse et grandisse dans des conditions optimales, la mère est prête à se sacrifier. Dans un témoignage émouvant publié sur la chaîne américaine Fox 40, une mère d’Elk Grove en Californie a été secouée lorsqu’elle a été attaquée alors qu’elle était en compagnie de sa petite fille, par un individu masqué. Saisie d’une force insoupçonnée, elle s’est défendue tant bien que mal pour sauver son enfant des griffes de cet agresseur. 

“L’amour d’une mère pour son enfant ne connaît ni loi, ni pitié, ni limite. Il pourrait anéantir impitoyablement tout ce qui se trouve en travers de son chemin”, écrivait Agatha Christie dans son célèbre roman Rendez-vous avec la mort.

La relation qui se crée entre une mère et son bébé est essentielle dans la construction de l’identité de son enfant. Elle l’aide à se sentir en sécurité, à avoir confiance en lui et en sa valeur intrinsèque. Il est communément admis qu’une mère fait de son mieux pour protéger sa progéniture et lui éviter des épreuves complexes.

Dernièrement une agression s’est produite à Elk Grove en Californie, alors qu’une femme se trouvait dans le parking de sa copropriété avec sa fillette de 3 ans. Prise d’assaut par un homme masqué, la mère a fait preuve d’un courage inébranlable pour protéger son enfant. Ce témoignage a été relayé par le média Fox 40.

Une attaque brutale

Alors que Kim Santos était dans un parking avec sa fille de 3 ans, un agresseur a débarqué de nulle part et s’est attaqué à elles. “Une fois qu’il a commencé à courir vers nous, je me suis dit ‘Qu’est-ce qui se passe ?’ dans ma tête”, a indiqué la femme. L’agresseur portait un masque facial lorsqu’il a procédé à son attaque, ce qui rendait son identification difficile.

Néanmoins, la femme a déclaré qu’elle n’oublierait jamais le regard qu’il lui a lancé et que ses yeux resteraient gravés dans sa mémoire. En sus, elle avait l’impression de vivre cette attaque au ralenti. “Je l’ai poussé, mais ensuite, il a foncé vers nous et j’ai des bleus et des blessures parce qu’il nous a attaquées de toute ses forces”, a-t-elle confié au média.

Quand l’agresseur s’est emparé de la fillette de 3 ans, Kim a ressenti une énergie et une force insaisissable. “Quand il nous a attrapé elle et moi, c’est à ce moment-là que j’ai donné des coups de poing et des coups de pied et que j’ai commencé à frapper vous voyez”, a-t-elle expliqué.

La femme n’avait réalisé ce qui se produisait que lorsque sa fille était prise d’assaut par le malfrat. “Parce que dans  ma tête, je me disais ‘non, ça n’arrive pas’, je ne pouvais pas encore crier”, s’est-elle souvenu. Alors qu’elle se battait contre l’agresseur, la mère entendait sa fille pleurer et se sentait pousser des ailes.

Elle ne pouvait pas se résigner à voir son enfant souffrir et hurler de la sorte. Finalement, le criminel a pris ses jambes à son cou, pour le plus grand soulagement de Kim Santos. “Elle a fait tout ce qu’elle pouvait à ce moment-là et nous encourageons tout le monde à faire de même”, a déclaré Hannah Gray, porte-parole du département de police de la municipalité.

Selon la mère, son intuition et son instinct lui ont donné une force inexpliquée. Pour elle, ces ressources insoupçonnées lui ont sauvé la vie. D’après les agents de police, l’attaquant serait âgé d’une trentaine d’années, aurait des cheveux noirs et des sourcils épais.

Il porterait des lunettes à monture noire et roulerait en berline quatre portes de couleur verte ou turquoise. L’enquête est toujours en cours pour retrouver le suspect.

Comment avoir une relation mère-fille épanouissante ?

Bien que la relation mère-fille soit parfois considérée comme complexe lorsqu’une certaine rivalité se crée à l’adolescence, elle reste particulièrement forte. Pour favoriser l’harmonie au sein de la relation, certains principes sont requis :

  • Ne plus culpabiliser

À force de vouloir faire de son mieux, une mère peut culpabiliser lorsqu’un problème survient ou que la relation se dégrade. Mais les parents ne sont pas parfaits et peuvent faire des erreurs. Aussi, faites preuve de bienveillance envers vous-même.

  • Accepter que la relation soit soumise à des aléas

La relation évolue et peut passer par des phases complexes. Il faut accepter ces moments difficiles, tout en prenant conscience qu’ils ne sont que passagers.

  • Comprendre que la jalousie peut exister

Oui, la jalousie peut exister, même entre deux êtres qui s’aiment plus que tout. Une fille prend souvent inconsciemment sa mère en modèle et s’en inspire. Considérez sa jalousie comme un élément positifqui ne doit pas vous offusquer.

  • Prêter attention aux paroles qu’on véhicule

On prononce parfois des paroles blessantes qui peuvent dépasser nos pensées. Veillez à ne pas briser l’estime personnelle de votre enfant en la maltraitant psychologiquement sans le vouloir.

Lire aussi Terrifiée, cette petite fille envoie un message sur Tik Tok avant d’être abattue par son agresseur

Contenus sponsorisés