x

Une mère noire donne naissance à un bébé blanc avec des yeux bleus

S’il y a bien un fait sur lequel les scientifiques peuvent être unanimement d’accord, c’est que la génétique garde encore son lot de mystères. Il peut s’agir de maladie, de caractéristiques physiques, mentales ou même de couleur de peau ou d’yeux, le dernier exemple étant le plus rare et le plus surprenant aux yeux des gens, à tel point qu’il y a des cas où cela peut en devenir problématique notamment pour les parents. L’histoire de Sophia Blake peut en témoigner.

Comment la génétique détermine la couleur de peau d’un bébé

Il existe plusieurs couleurs de peau. Elles vont du noir, brun foncé, brun, brun clair au blanc. La couleur de la peau est un très bel exemple d’influence génétique, qui dépend largement de la quantité du pigment mélanique trouvée dans les cellules de la peau, qui est en retour prédéterminée par le plan génétique de chaque cellule.
 Plus il y a de mélanine dans les gènes de chacun des deux parents, plus il y a de chances que l’enfant soit foncé de peau. C’est dans ce sens-là que certains parents à la peau foncée peuvent dans des cas particuliers donner naissance à des enfants plus clairs de peau et vice versa car ils ont tout simplement des parents ou des grand-parents qui avaient une peau plus pâle ou plus claire que la leur.

Un bébé à l’apparence plutôt surprenante

Si un miracle est le mot parfait pour désigner un cas qui avait une chance sur un million d’arriver, c’est ce qui s’est passé un au sein de la famille Blake, quand Sophia, 45 ans, une femme à la peau foncée a donné naissance à une petite Tiara à la peau toute blanche et aux yeux bleus. Sophia était tellement surprise par ce qui venait de se passer qu’elle a demandé une confirmation concernant le fait que ce bébé soit bien le sien.

Sophia Blake est une femme noire qui a contre toute attente donné naissance à un bébé totalement blanc, blond, aux yeux bleus. La génétique comporterait la réponse à cette question.

Les médecins disent qu’il n’y avait qu’une chance sur un million pour que cela puisse arriver. Il n’est donc pas étonnant que tout le monde soit pris de court par cet évènement, notamment la mère qui s’attendait à ce qu’il y ait un minimum de ressemblance entre elle et sa fille.
Même si Tiara avait tenu sa couleur de peau de son père, Christopher Perkins, 60 ans, qui est justement blanc aux yeux bleus, elle n’avait aucune ressemblance avec sa mère.

Sophia Blake est une femme noire qui a contre toute attente donné naissance à un bébé totalement blanc, blond, aux yeux bleus. La génétique comporterait la réponse à cette question.

La mère et la fille se trouvent alors jugées

Ce cas est si rare que la mère et la fille devaient souvent subir tout un tas de préjugés et convaincre le monde extérieur de ce qu’il en est réellement. Alors que la petite fille grandissait, ses parents pensaient que sa peau et ses cheveux s’obscurciraient, mais en fin de compte, la peau blanche de la petite Tiara et ses yeux bleus ne l’ont pas quittée.

« Quand elle n’était encore qu’un bébé, cela ne me dérangeait pas tellement, mais au fur et à mesure que Tiara grandissait, le problème devenait plus important. Parfois elle me demande : « pourquoi nous ne nous ressemblons pas maman ? » Je lui explique qu’elle est métisse mais tout ceci reste bien trop confus pour elle. »

Sophia Blake est une femme noire qui a contre toute attente donné naissance à un bébé totalement blanc, blond, aux yeux bleus. La génétique comporterait la réponse à cette question.

« A la naissance de Tiara, j’étais tellement choquée car je m’attendais à ce qu’elle soit un mélange de Christopher et de moi-même… Les médecins m’ont expliqué qu’il y avait une chance sur un million que sa peau soit blanche et qu’il y avait probablement un gène blanc qui était resté dormant jusqu’à présent. », explique Sophia.

Sophia Blake est une femme noire qui a contre toute attente donné naissance à un bébé totalement blanc, blond, aux yeux bleus. La génétique comporterait la réponse à cette question.

« J’en ai marre d’expliquer qu’elle est ma fille, mais même les médecins et les enseignants semblaient confus, par exemple, lorsque j’ai récemment consulté notre médecin généraliste, il voulait savoir si j’étais l’assistance sociale ou la tutrice de Tiara. Mais lorsqu’il a su que j’étais sa mère, il était incroyablement embarrassé et s’est excusé. Cela m’arrive tout le temps. »

Une ressemblance autre que physique 

Malgré qu’elle n’ait pas hérité des caractéristiques physiques de sa mère, la petite Tiara a complètement tenu la personnalité de sa mère : « Nous sommes toutes les deux extraverties, indépendantes avec un sens de l’humour décalé. Tous ceux qui nous connaissent bien nous disent que nous sommes très similaires. », dit Sophia.

Si ce qui s’est passé dans la vie de Sophia Blake est une preuve du pouvoir indéniable que la génétique peut avoir sur nous, il n’en demeure pas moins que cela révèle aussi à quel point les gens ont encore du mal avec ce genre de situations, raison pour laquelle Sophia travaille d’arrache-pied pour sensibiliser les gens concernant le fait qu’un enfant métis n’est pas forcément un mélange des couleurs des deux parents.

Contenus sponsorisés
Loading...