Une mère donne naissance à des jumeaux de deux hommes différents, son mari et son amant

Parmi les phénomènes de la vie, les naissances gémellaires étonnent, intriguent et fascinent. Mais plus remarquable encore, peu daignent imaginer qu’une femme puisse être enceinte de deux jumeaux de pères différents. Situation tantôt incroyable tantôt fâcheuse et pourtant bien réelle, comme le témoigne le cas de cet article. Le Daily Mail expose le récit incroyable d’une mère chinoise infidèle.

Mettre au monde des jumeaux étant déjà un fait assez exceptionnel, une femme chinoise aurait donné naissance à deux de pères différents. Nos confrères du Daily Mail détaillent les fais de cette histoire hors norme.

echographie

greenlemon

La femme infidèle a fini par avouer son adultère

Face à l’évidence de sa situation la mère chinoise a fini par avouer la vérité après les résultat d’un test ADN. Elle trompé son mari lors d’une aventure d’un soir selon le rapport d’un journal local chinois.

Un mari troublé par l’apparence de l’un des jumeaux

D’après les informations du média chinois, le mari s’était senti troublé et a pensé que l’un des nouveau-nés ne lui ressemblait pas. Plus tard, quand il a vu le résultat, il a insisté auprès de sa femme pour qu’elle lui dise la vérité. Il l’avait questionné plus d’une fois.

L’histoire s’est éclaircie lorsque le couple a enregistré la naissance de leurs jumeaux au poste de police local. Au cours de l’enregistrement, ils ont dû passer un test de paternité afin de prouver que les bébés étaient les leurs.

jumeaux

greenlemon

Connu sous le nom de Xiaolong, le mari se demandait légitimement pourquoi l’un de ses fils ne lui ressemblait pas. Il a été d’autant plus choqué devant les résultats ADN qui prouvent que le garçon n’a aucune relation biologique avec le parent surpris. 

Le directeur du centre d’identification médico-légale, Fujian Zhengtai, a déclaré avoir assisté à l’état furieux de l’homme qui confrontait sa femme.

La femme infidèle a d’abords nié les faits

Avant qu’elle put admettre les faits réels, elle a tenté d’accuser son mari d’avoir falsifié les résultats. Mais ne voyant pas d’échappatoire, la femme a fini par admettre avoir couché avec un autre homme et qu’il s’agissait d’une aventure d’un soir. Il semble pour l’occasion qu’il existe des signes pour détecter l’infidélité d’une personne.

bebe

greenlemon

Une situation extrêmement rare

Naturellement, le père déclarait être heureux d’élever son propre enfant mais il l’était nettement moins vis-à-vis de l’autre bébé.

De par la rareté que représente la naissance gémellaire, la condition à sa manifestation est bien précise. Il faut que les femmes aient des relations sexuelles avec deux hommes différents dans la journée avant ou après l’ovulation pour que les deux ovules soient fécondés. On appelle cela la superfécondation hétéropaternelle. Un cas similaire est celui des femmes qui retombent enceintes en l’étant déjà au préalable.

La superfécondation hétéropaternelle, qu’est-ce que c’est ?

Pour expliquer ce cas extrêmement rare, il faut revenir au processus de fécondation. Une femme qui ovule tous les mois libère en général, un ovocyte par cycle. Chez d’autres femmes, cette même production est doublée.

Lors d’un rapport sexuel avec éjaculation, des millions de spermatozoïdes se dirigent vers les ovocytes. Les gamètes femelles présentes peuvent être fécondée s’il y a plus d’un spermatozoïde. Il s’agit de la superfécondation. Un type de fécondation qui se caractérise par sa grande rareté.

C’est donc une fécondation de deux ovocytes par deux spermatozoïdes différents et peut être mono paternelle ou hétéropaternelle. En toute évidence, le témoignage de cet article fait écho à cette dernière possibilité puisqu’il s’agit de spermatozoïdes de deux hommes différents.

Les rapports sexuels sont donc évidemment séparés mais très peu espacés dans le temps. Cela s’explique par la durée de vie des gamètes mâles qui est de cinq jours, tandis que celle des gamètes femelles est de seulement 48 heures. Mais plus généralement sa durée de vie s’articule autour de 24 heures.

Lire aussi « J’ai accouché de bébés jumeaux de deux couleurs différentes »

Contenus sponsorisés